Actualités

On s’engage en développement durable

Développement durable

par Pierre HÉBERT

Six entreprises de l’Estrie dont Créations Jade à Ascot Corner font partie des premières à obtenir la nouvelle accréditation On s’engage en développement durable. Cette nouvelle façon de faire vise à souligner l’engagement des organisations à intégrer le développement durable dans leurs pratiques d’affaires.

ADDERE Service-conseil en développement durable a lancé l’accréditation pour faire connaître les efforts d’intégration des pratiques durables. L’accréditation, explique-t-on, amène les organisations à poser des actions visant à s’améliorer de façon continue sur des enjeux reliés au développement durable. L’accréditation sera reconduite tous les deux ans. « Afficher cette accréditation, c’est démontrer qu’on réalise des projets porteurs avec des retombées sociales, environnementales et économiques positives », a souligné Daniel Dumas, président d’ADDERE Service-conseil. « Les organisations qui embarquent dans le mouvement démontrent un réel engagement à mettre en place des actions innovantes et à faire preuve de transparence quant aux résultats rencontrés. Il s’agit d’un geste d’engagement, mais aussi un souhait d’accomplissement », d’ajouter Marie-Eve Chapdelaine, conseillère en développement durable chez Cascades et membre du comité d’évaluation de l’accréditation. Le comité est également composé de Jacinthe Arès, directrice fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton et de Véronique Bisaillon, conseillère en éducation au développement durable à l’Université de Sherbrooke.

Mentionnons que ADDERE, un organisme à but non lucratif, dont les bureaux sont situés à East Angus, a pour mission de promouvoir et d’intégrer le développement durable au sein d’entreprises, d’institutions et d’organisations municipales. Il est issu d’un partenariat avec les SADC et CAE de l’Estrie et bénéficie également de l’apport financier de la MRC de Memphrémagog, du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

du Québec.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François