Actualités

Agence de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie

actualite HSF

L’Agence de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie (AMFE) entreprend une série de trois consultations publiques portant sur la récente mise à jour du Plan de protection et de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie (PPMV).

Comme le dernier bilan remonte à 2003, au cours des rencontres, on présentera entre autres, l’état des boisés privés de la région ainsi que leurs potentiels de mise en valeur tout comme les défis à relever.

L’AMFE vient des suites des discussions de différents partenaires du milieu, lors du sommet sur la forêt privée de 1995, afin d’instaurer régionalement des organismes, dont des agences dans l’ensemble du territoire de la province. Depuis 1996, l’AMFE est en service et dessert la région de l’Estrie ainsi que six municipalités régionales de comté (MRC). L’AMFE est un organisme sans but lucratif mandataire du ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs. Elle a pour objectif d’offrir une perspective de développement durable, d’orienter et de développer la mise en valeur de la forêt privée de la région. Elle fait office de mise à jour sur l’état des forêts privées, de soutien financier pour des organismes et entreprises accréditées en aménagement forestier. Pour la forêt privée, l’AMFE intervient, en vertu de la Loi sur les forêts à deux niveaux. Dans un premier temps par l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi d’un plan de protection et de mise en valeur soit le PPMV. Suivi par le soutien technique et financier à la protection et à la mise en valeur par l’entremise du Programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées.

Quant au plan de protection et de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie (PPMV), il est le résultat d’une démarche de planification concertée entre les utilisateurs de la matière ligneuse, les propriétaires de lots boisés, le monde municipal et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Il établit et instaure des règles de gestion forestière durable à l’échelle du territoire. Le programme prend position sur les problématiques forestières régionales et tente de répondre aux attentes des différents partenaires en dressant un portrait et apportant des objectifs et des buts à atteindre.

La consultation publique est l’occasion pour les gens du monde forestier en Estrie d’exprimer leur opinion sur les enjeux au cœur de leurs préoccupations.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François