Actualités

Le Centre des Femmes La Passerelle

actualite HSF

Le Centre des Femmes du Haut-Saint-François, La Passerelle, est sur le point de finaliser ses démarches pour emménager un deuxième centre. L’organisme souhaite créer un milieu de vie pour accueillir les femmes, lequel sera situé en plein cœur de Cookshire-Eaton, mais conservera également ses locaux à Weedon.

La Passerelle est dans les derniers préparatifs afin de finaliser les plans et ainsi pouvoir entamer la campagne de financement. Aussitôt complété, le tout permettra de démarrer la construction.

Le nouveau site a été offert par la ville de Cookshire-Eaton et est situé au 275, rue Principale Est, à Cookshire-Eaton. Reconnaissante, Mme Marilyn, intervenante et agente de développement, témoigne « ils ont présenté un désir très grand de nous recevoir, on se sent vraiment accueillies. »

La Passerelle aimerait voir les travaux débuter au printemps 2017. Créer un centre pour femmes qui permettrait de briser l’isolement, de tenir des activités, des cafés-rencontres sont parmi les objectifs, explique Mme Marilyn. Sur place, les femmes auront accès à une intervenante en tout temps, durant les heures d’ouverture. Une bibliothèque offrira des ouvrages de référence, ainsi qu’un espace bureau avec ordinateur et Internet permettant de la recherche d’emploi ou autre. Une salle servira à se regrouper et tenir des activités d’animation.

La ville ayant été sollicitée par l’organisme afin de leur venir en aide a regardé plusieurs avenues. Suite à un incendie survenu l’an dernier, la ville a fait l’acquisition du terrain pour en faire don à l’organisme. « Ça répond à un besoin pour les femmes qui ont un problème quelconque », d’exprimer Noël Landry, maire de Cookshire-Eaton. Avec la clinique médicale du Centre de santé Cookshire, le CLSC, les commerces d’accommodations et restaurants, le maire mentionne que c’est une formule gagnante pour les deux parties, dont la clientèle dans le besoin. De plus, il fait mention que cela offre un service de proximité pour les femmes sur tout le territoire. Le Centre des Femmes La Passerelle « dessert de l’adolescente à la femme seule dans la veilleuse, c’est un service qui est bienvenu », conclut-il.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François