Chroniques

Trois conseils pour prévenir les dégâts d’eau au printemps

actualite HSF

Le printemps approche à grands pas, apportant avec lui toutes les «surprises» liées à la fonte de la glace et de la neige: infiltrations d’eau par le toit, inondations au sous-sol, refoulements d’égouts, etc. Voici trois conseils pour éviter ces désagréables situations.

  1. Testez votre puisard

Particulièrement au printemps, une pompe à puisard (sump pump) en mauvaise condition peut vous faire vivre un véritable cauchemar humide… Et vous n’avez certainement pas envie d’annuler des sorties ou de vous 
absenter du travail pour drainer, nettoyer et faire aérer votre sous-sol détrempé. Donc, soyez proactif en appelant un professionnel de la plomberie de votre région; il effectuera divers tests, nettoiera votre puisard 
et vous fera des recommandations personnalisées pour que vous évitiez une inondation à domicile.

  1. Vérifiez vos gouttières

Lorsque vos gouttières sont obstruées ou endommagées, la neige et la glace redevenues liquides s’écoulent là où elles le peuvent, c’est-à-dire dans la toiture ou le long des fondations. Ce qui vous guette ? Des infiltrations d’eau, bien sûr ! Pour les prévenir, faites appel à une entreprise spécialisée qui s’assurera que vos gouttières sont solidement fixées et qu’elles permettent l’évacuation optimale de l’eau à distance raisonnable de vos fondations !

  1. Entretenez votre drain

Un drain français mal installé ou obstrué par des débris peut occasionner un refoulement d’égout. L’eau fuit alors par toutes les ouvertures de votre système de plomberie: lavabos, éviers, toilettes… Évitez ce cauchemar en prenant l’habitude de faire inspecter et nettoyer votre drain par un expert en débouchage !

Vos gouttières, votre puisard et votre drain français sont les trois principaux éléments à surveiller pour éviter les débordements d’eau au printemps.

Article précédentArticle suivant
©2018 Journal Le Haut-Saint-François