Actualités

Le golf Pen-Y-Bryn à Bury survit à une fermeture prévue

Golf Bury

Volte-face pour l’avenir du golf Pen-Y-Bryn à Bury. Faute de relève pour reprendre le site en main et exaspérée d’y engouffrer de l’argent pour assurer sa survie, la municipalité avait annoncé en décembre dernier la fermeture du complexe vieux de plus de 100 ans. Rebondissement, un citoyen, Randy Chapman, s’est entendu avec les autorités municipales pour relancer le golf pour la prochaine saison.

« On a accepté le contrat lors de la dernière séance du conseil », d’exprimer le maire de Bury, Walter Dougherty. La municipalité continuera à donner un coup de main au nouveau concessionnaire, mais dans une mesure bien moindre, assure le maire. « On va contribuer, mais moins que l’an passé. Cette année, on va juste aider dans l’entretien du terrain et le bris d’équipement. Aussi, un peu de training et l’engrais pour les verts. Le conseil a accepté de payer pour l’ouvrage de maintenance. » M. Dougherty estime que le montant, dont une bonne partie, sera en temps, pourrait s’élever approximativement à 16 000 $ comparativement à 32 000 $ l’année dernière.

Le contrat est d’un an renouvelable. M. Dougherty estime qu’il s’agit d’une bonne chose pour la municipalité. « Même si on doit aider un peu, ça amène du monde et ça donne des services à la municipalité. Les prix avaient été augmentés l’année dernière, M. Chapman va les ramener au tarif de 2015. On veut que ça continue, si tout va bien pour les deux parties. Il y a des clauses. Si le concessionnaire ne fait pas une bonne job, la municipalité peut se retirer », de compléter le maire de Bury.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François