Actualités

Poursuite de près de 3 M$ contre Valoris

actualite HSF

Une autre tuile s’abat sur la tête de Valoris. Cette fois, c’est l’entreprise Sherbrooke OEM, qui a obtenu le contrat pour mettre en place le système de traitement du centre de traitement des matières résiduelles de Bury, qui le poursuit pour près de 3 millions $.

La Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke est sommée de payer 2 993 282 $. Comme le rapporte le quotidien La Tribune, Sherbrooke OEM a obtenu le contrat pour la conception, la fabrication et l’installation des trois chaînes de tri pour les matières résiduelles (ligne résidentielle), pour les matières résiduelles, industrielles, commerciales et industrielles (ligne ICI) ainsi que pour les matières résiduelles provenant des activités de construction, de rénovation et de démolition (ligne CRD).

Mentionnons qu’une autre procédure légale intentée par Construction Gératek, pour des travaux de construction effectués pour Valoris, demeure en attente. Toutefois, il semblerait qu’une entente dans cette cause serait sur le point d’être approuvée par les deux parties.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François