Actualités

CLSC et Centre d’hébergement de Weedon

actualite HSF

Ça y est ! Les travaux de rénovation et de réaménagement au CLSC et Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) à Weedon sont en cours. Ils seront réalisés en deux phases, soit jusqu’en juillet, dans un premier temps, puis d’août à octobre prochain.

L’investissement de près de 1,2 M$ du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS) permet de maintenir l’offre de service dans les deux sites actuels, situés sur la 2e Avenue et sur la rue Saint-Janvier.

La première phase au CLSC comprend le réaménagement du rez-de-chaussée soit l’agrandissement de la salle d’attente, l’ajout d’une section réservée aux personnes avec symptômes d’allure grippale, l’ajout d’un coin dédié à l’allaitement et l’optimisation de l’accueil-réception. Le déplacement des dossiers administratifs d’archives au sous-sol est prévu. Mentionnons qu’il n’y aura aucun déplacement des dossiers des usagers.

Quant au centre d’hébergement, les travaux concernent le déménagement de la réadaptation externe au 1er étage, près de l’entrée principale et la relocalisation de la salle à manger des résidents à proximité du poste des soins infirmiers.

2e phase

Pour la 2e phase, les travaux effectués au CLSC toucheront la relocalisation du centre de prélèvements près de la salle d’attente et le déménagement des soins infirmiers courants dans de plus grands locaux.

Pour le centre d’hébergement, on procédera à la transformation de l’ancienne salle à manger permettant d’accueillir un salon pour les résidents dans une partie et dans l’autre, les services de télésanté (traitements de plaies). Le réaménagement des trois chambres de l’Unité transitoire de récupération fonctionnelle (UTRF) dans l’ancien secteur de la physiothérapie s’inscrit sur la liste des choses à faire.

La direction du CIUSSS de l’Estrie – CHUS dit assurer le maintien des 42 lits utilisés au centre d’hébergement, en conformité avec les besoins actuels de la population.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François