Actualités

Chantal Ouellet ne sera pas sur les rangs

Chantal

La mairesse de Scotstown, Chantal Ouellet, tire un trait sur la vie politique municipale. À sa 23e année à titre de conseillère et de mairesse, la femme forte de Scotstown considère avoir suffisamment donné et prendra une retraite bien méritée au terme de son présent mandat.
Mme Ouellet est sereine dans sa décision. « J’ai déjà commencé à l’annoncer aux gens. Je me sens un peu libérée. Le fait de savoir qu’il y aura une fin, ça vient enlever de la pression. » Cette femme énergique a fait le saut en politique à titre de conseillère de 1978 à 1982. Elle a été élue mairesse pour la première fois de 1986 à 1994. Mme Ouellet poursuit son parcours de politicienne en faisant des incursions à divers moments comme à titre de conseillère de 2000 à 2002. Par la suite, ce sont des mandats comme mairesse qui se sont succédé, de 2002 à 2005, entrecoupé d’une pause et de 2011 à 2017.
Les satisfactions sont nombreuses pour Mme Ouellet, mais la plus importante de toutes est sans contredit l’aménagement du système d’assainissement des eaux. « Quand j’ai été élue mairesse pour la première fois, mon objectif était l’assainissement des eaux. Je projetais faire ça en deux termes et je l’ai réussi. » Autre élément de satisfaction, explique Mme Ouellet, est l’installation en 1992 de la passerelle enjambant la rivière au Saumon. « C’est réussi. Aujourd’hui avec la piste cyclable, on a un lien entre Scotstown et le parc national du Mont Mégantic », d’exprimer fièrement la mairesse. Parmi les déceptions, Mme Ouellet aurait bien aimé que la municipalité se dote d’une réglementation concernant le patrimoine bâti. « J’aurais aimé qu’on fasse quelque chose. »
Prochain maire
Quant à son successeur, Mme Ouellet mentionne que le prochain maire devra faire preuve d’ouverture, d’écoute envers les citoyens et « être à l’écoute du positif. » Il devra avoir une ouverture autant sur la scène municipale que régionale. « On a eu notre part du gâteau avec la piste cyclable, le marécage des Scots ». Sur la scène locale, la mairesse sortante mentionne que la prochaine équipe devra travailler à maintenir les acquis comme le parc municipal, l’embellissement, obtenir l’accréditation de Coeur villageois, revoir les règlements municipaux tout en apportant une attention particulièrement au plan de développement de la municipalité.
Le parcours de Mme Ouellet présente des départs et retours en politique municipale. Interrogée à savoir si elle envisagerait un retour éventuel, la mairesse sortante précise « je n’ai pas l’intention de revenir. »

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François