Actualités

Médecin de famille pour 85 % de la population du territoire

GMF HSF

L’équipe du GMF (Groupe de médecine de famille) du Haut-Saint-François croit être en mesure d’atteindre l’objectif de 85 % de la population ayant un médecin de famille fixé par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, à l’intérieur du délai prévu, soit le 31 décembre prochain. À la mi-juin, on était à 81,3 %, d’où la confiance d’atteindre l’objectif. Toutefois, certaines difficultés persistent. Plusieurs personnes appelées oublient de se présenter à leur rendez-vous.
Pour atteindre l’objectif de 85 %, le GMF doit enregistrer 2620 nouveaux patients. On enregistrait 1105 nouveaux patients entre le 15 janvier et le 15 juin derniers. « On a mis les bouchées doubles parce que la population s’attend à ce qu’on mette les bouchées doubles. On pense que la situation de ne pas avoir de médecin de famille ou de service n’est pas acceptable. Les médecins et l’équipe du GMF se sont approprié l’objectif. On est un peu essoufflé, mais on travaille fort pour l’atteindre », de mentionner la médecin Stéphanie Blais-Boilard, responsable de la Table médicale pour le territoire du Haut-Saint-François et membre du GMF sous le regard approbateur de ses collègues présentes, au moment de l’entrevue, les médecins Nicole Carné, coresponsable pour les CLSC du Haut-Saint-François, et Ginette Varin, responsable du GMF du Haut-Saint-François.
Les intervenantes mentionnent que les patients les plus vulnérables inscrits au GMF ont maintenant un médecin de famille. « Les autres personnes sur la liste de patients en attente semblent être des gens avec des problèmes de santé moins importants », de mentionner Mme Varin. Le rapport du 16 juin dernier indique que 17 479 patients sont inscrits sur le territoire pour un total de 81,3 % sur une possibilité de 21 570 personnes admissibles à la RAMQ (Régime d’assurances maladie du Québec).
Des ratés
Malgré tout cela, plusieurs personnes contactées ne se présentent pas au premier rendez-vous pour se voir allouer un médecin de famille. « Les gens disent, je ne suis pas malade, est-ce que je peux reporter ? Les gens ne trouvent pas que c’est logique d’aller voir le médecin quand ils ne sont pas malades. Il faut dépasser la logique pour qu’on leur attribue un médecin », d’expliquer Dre Varin. Le premier rendez-vous est essentiel, d’exprimer les médecins. Le patient sera vu par l’infirmière qui dressera un bulletin de santé et fera signer un formulaire de consentement pour un médecin de famille. Par la suite, cette personne rencontrera son médecin. D’autre part, les intervenants mentionnent qu’il est important pour les personnes inscrites au GMF de s’assurer qu’il n’y ait pas d’erreur dans le numéro de téléphone ou autres. Malheureusement, bien que ce soit moins fréquent, il y a encore des personnes qui, sans prévenir, ne se présentent pas au rendez-vous. Pour obtenir un médecin de famille, il est important de s’inscrire en ligne sur le site du GAMF ou en composant le 819 821-4000 poste 38499.
Mentionnons que les personnes non inscrites au GMF peuvent quand même rencontrer un médecin à la clinique de sans rendez-vous, mais essentiellement le lundi au CLSC de Weedon de 12 h 30 à 16 h 30. Pour les autres points de service La Patrie, Cookshire, le Centre de santé à Cookshire ainsi qu’au CLSC à Weedon, il est possible d’obtenir du sans rendez-vous à la condition d’être inscrit au GMF. Il est possible de consulter l’horaire et les services offerts en visitant le site GMF du Haut-Saint-François.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François