Actualités

Blitz d’inscription au GMF du HSF, l’objectif de 85 % à portée de main

GMF

Dans le but de diminuer les gens en attente d’un médecin de famille, le groupe de médecine de famille (GMF) du Haut-Saint-François a tenu récemment un blitz d’inscription qui se déroulait au Centre de santé Cookshire. Au total, 109 nouveaux patients ont désormais un médecin de famille.

À ce rythme, Stéphanie Blais-Boilard, responsable de la Table médicale pour le Haut-Saint-François et membre du GMF du territoire, croit que l’objectif qui était fixé par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, de 85 % de la population ayant un médecin de famille au 31 décembre prochain, pourrait être atteint. « Avec le blitz, nous serions donc à 84,3 % de la population du Haut-Saint-François avec un médecin de famille. »

Mme Blais-Boilard, copropriétaire du Centre de santé Cookshire, mentionne qu’une équipe de 17 personnes a été déployée pour l’occasion. De ce nombre, on comptait huit médecins, deux infirmières praticiennes spécialisées, trois infirmières cliniciennes et quatre adjointes administratives.

La clientèle visée était les personnes inscrites au GAMF se disant non malade et en attente depuis longtemps. Le choix du samedi, explique Mme Blais-Boilard, « était d’éviter aux travailleurs de s’absenter du travail. » Maintenant inscrites, ces personnes auront leur médecin lorsque le besoin s’en fera sentir. Se faisant rassurante, Dre Blais-Boilard précise que tous les cas urgents inscrits sur le territoire disposent déjà d’un médecin de famille. Le nombre de personnes inscrites au GAMF pour le Haut-Saint-François serait de 1 424 personnes. Mentionnons que 2 000 patients sont inscrits au GMF du HSF depuis janvier 2017.

Eugène Geneau faisait partie des 109 patients à s’être inscrit. « Quand on m’a appelé, j’ai accepté immédiatement. Ça faisait entre un an et demi, deux ans, que j’attendais. C’était très important pour moi, je voulais pas manquer ça même si ça avait été une journée de semaine. L’inscription, ça très bien été. Plus court que j’avais prévu. C’était très professionnel et très bien expliqué. »

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François