Actualités

Journées d’action contre la violence faite aux femmes

Le Centre des Femmes du Haut-Saint-François, La Passerelle, en collaboration avec La Méridienne, maison d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, invite les femmes à participer à deux activités qui se dérouleront au nouveau milieu de vie à Cookshire-Eaton, le 5 et 6 décembre prochains. Ces initiatives se dérouleront dans le cadre des 12 journées en cours jusqu’au 6 décembre de la campagne Journées d’action contre la violence faite aux femmes.

Le 5 décembre, les femmes sont invitées à participer au lancement de la campagne #MoiAussi #MeToo à l’image du Haut-Saint-François. Les organisatrices de l’événement donneront la parole aux femmes pour l’occasion. « On trouve ça important de leur laisser la parole, diminuer le sentiment de honte et de culpabilité », de mentionner Andrée, intervenante au Centre des Femmes La Passerelle. La deuxième partie de la rencontre servira à reprendre des discours sur les médias sociaux banalisant les propos des femmes qui dénoncent une situation. « On va se pratiquer à les défaire », d’ajouter Andrée.

Le lendemain 6 décembre, se tiendra un autre rendez-vous au même endroit. Cette fois, les femmes seront invitées à allumer simultanément la bougie à l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes en mémoire des 14 étudiantes de Polytechnique à Montréal. Ces femmes ont été abattues pour la simple raison qu’elles aspiraient à des métiers traditionnellement masculins. Les participantes seront invitées, si elles le désirent, à faire des témoignages dans une ambiance intime et en toute confidentialité. Les activités du 5 et 6 décembre se dérouleront à compter de 18 h.

Par ailleurs, les rubans blancs sont toujours disponibles dans le cadre de la présente campagne de sensibilisation. Les personnes désireuses de s’en procurer peuvent se présenter au milieu de vie à Cookshire-Eaton ou au centre communautaire de Weedon. Un kiosque sera aménagé pour l’occasion.

Mentionnons que La Méridienne diffusera leurs actions par le biais des réseaux sociaux principalement. D’autre part, l’organisme demande aux municipalités qui ont fait la démarche d’êre municipalité alliée contre la violence conjuale, de s’afficher dans les 12 jours. L’affichage peut être sur le panneau électronique de leur municipalité, au bureau municipal.

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone
Article précédentArticle suivant
©2017 Journal Le Haut-Saint-François