Actualités

Viandes Giroux vendue

L’entreprise Viandes Giroux passe aux mains de Viandes Riendeau, de Repentigny. Roger Giroux, neveu du fondateur, et sa fille Stéphanie, demeurent en place à l’administration et aux opérations de l’abattoir d’East Angus.

Outre la direction, les 45 employés de l’usine demeurent aussi en poste. Le rachat des actifs par Viandes Riendeau permet même d’envisager plus d’emplois à moyen terme, selon les dires de Roger Giroux. « Présentement, on est 45 employés, mais pas tous à temps plein. Ça va permettre d’en ajouter. »

Les Viandes Giroux et Riendeau sont en relation d’affaires depuis 20 ans. « En mars 2017, Viandes Riendeau nous avait proposé un joint venture », relate M. Giroux. Suite à la perte de deux gros clients confidentiels côté porc en cours d’année, « les discussions sont devenues plus sérieuses ».

Avant la transaction, Viandes Riendeau possédait déjà un abattoir à Racine. Depuis l’annonce, les activités d’abattage ont été mutées à East Angus et le site de Racine a subi un changement de production. « On a sept employés de Racine qui ont été transférés ici et qui sont présentement en période de probation », mentionne Roger Giroux.

Celui qui a été à la tête de Viandes Giroux depuis les 20 dernières années conclut en disant que des détails restent à régler concernant le rachat de l’entreprise et que certains autres projets restent à être dévoilés. Éric Riendeau, président de la compagnie du même nom, étant à l’extérieur du pays au moment d’écrire ces lignes, il ne nous a pas été possible d’obtenir plus d’information pour le moment. Personne à l’interne de l’entreprise de transformation à l’est de Montréal n’était en mesure de nous éclairer.

Viandes Giroux en bref
Viandes Giroux est fondée en 1958, dans le canton de Brompton (maintenant un arrondissement de Sherbrooke), par Léo Giroux. En 1985, l’entreprise devient un établissement sous inspection fédérale, élargissant ainsi son marché. En janvier 1997, un incendie majeur détruit l’usine. Roger Giroux, neveu du fondateur, entreprend la relance de l’entreprise. Une nouvelle usine est inaugurée la même année à East Angus.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François