Actualités

Andrée Larrivée représente QS dans Mégantic

Andrée Larrivée a été choisie comme candidate de Québec solidaire, dans la circonscription Mégantic, en vue des élections provinciales d’octobre prochain. L’investiture avait lieu à la Publibrairie Le Salon, à Gould, dans le canton de Lingwick, en compagnie d’une vingtaine de militants et de sympathisants.
Mme Larrivée est la seule à avoir présenté sa candidature et a été élue à l’unanimité par la dizaine de membres du parti qui avaient droit de vote. « C’est avec fierté et conviction que je vais porter les valeurs de justice sociale, de solidarité, d’égalité et d’équité pour les rendre à la population », affirmait-elle lors du 5 à 7. Concrètement, la candidate souhaite aller à la rencontre des gens de la circonscription et s’entourer d’une équipe solidaire.

Étant surtout active dans la partie ouest de Mégantic, soit la MRC du Haut-Saint-François, Mme Larrivée dit bien connaitre les enjeux et la communauté de la région. « La situation de la pauvreté dans la MRC est grandissante et préoccupante. On a aussi des difficultés au niveau du transport. […] Nous sommes entourés de lacs, de rivières, de montagnes, de forêt et, à mon avis, c’est la plus belle circonscription. Nous devons en faire plus pour protéger l’environnement. […] Les agricultrices et agriculteurs qui travaillent avec ardeur ne l’ont pas facile. Il faut favoriser leur profession et aussi soutenir la relève. Québec solidaire soutient une agriculture écoresponsable de proximité. » Plus largement, le parti prône la hausse du salaire minimum à 15 $/h et une assurance dentaire publique pour tout le monde.

En 1983, Andrée Larrivée est une des membres fondatrices du Centre des femmes du Haut-Saint-François La Passerelle, puis, en 1990, de la maison d’hébergement La Méridienne. En 2000, elle a été l’une des organisatrices de la Marche mondiale des femmes contre la pauvreté et la violence à l’échelle locale et régionale. C’est au grand rassemblement à Montréal cette même année que Françoise David, alors présidente de la Fédération des Femmes du Québec, émet l’idée de mettre sur pied un parti politique. Option citoyenne est fondée en 2004, avant de devenir Québec solidaire en 2006.

Avec l’investiture de Mme Larrivée, l’Estrie compte quatre femmes candidates sur ses cinq circonscriptions. Les autres sont Christine Labrie à Sherbrooke, Colombe Landry à Richmond et Annabelle Lalumière-Ting à Orford. Cette dernière était présente lors du 5 à 7 pour soutenir sa collègue. « On est toute une équipe qui est quand même proche, donc je suis venue pour l’encourager. J’ai amené ma grand-mère qui habite à Weedon. J’ai connu Andrée par l’intermédiaire de Marilyn [Ouellet] qui nous a convaincues toutes les deux de nous lancer là-dedans. […] On est contentes que ce soit quatre filles. Ça fait changement. On voit que ça s’en va ailleurs, la politique. Et c’est le but de Québec solidaire. »

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François