Actualités

Route 257, l’optimisme est de mise

actualite

Bien que le comité de la 257 n’ait encore aucun engagement ferme du gouvernement du Québec quant au projet de mise à niveau et de réfection de ce tronçon, certains indices comme des propos qui auraient été tenus par le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, André Fortin, sur les ondes de la radio 107,7 Fm Estrie, suscite les espoirs.

« J’en ai parlé avec le député (de Mégantic Ghislain Bolduc) et d’après moi et M. Bolduc, ça sent bon », d’exprimer la présidente du comité et mairesse de La Patrie, Johanne Delage. Cette dernière mentionne que le ministre aurait démontré un intérêt envers ce qu’elle qualifie de projet pilote. « Le comité de la 257 est un bel exemple de prise en main. Cinq municipalités rurales qui se mettent ensemble pour payer 10 % d’un projet de plus de 25 M$. Je n’ai jamais vu ça au Québec. C’est unique. C’est pour ça que c’est un projet pilote », d’exprimer Mme Delage.

La présidente du comité n’entend pas lever le pied de l’accélérateur. « On veut une rencontre avec M. Fortin et M. Bolduc, c’est primordial. » Mme Delage ajoute que le comité souhaite déposer le plus rapidement possible les résultats de la pétition menée au cours des dernières semaines. Refusant d’en dévoiler la teneur, elle se limite à dire « c’est super, c’est très bien très intéressant. Les gens m’appelaient pour avoir la pétition, pour la déposer dans les commerces. »

Mme Delage rappelle que la 257 « c’est majeur, c’est du développement économique pour nous. » Elle se dit consciente que les élections approchent à grands pas. « On va bouger, il ne reste plus beaucoup de temps d’ici juin, après il ne se passera plus rien. » La présidente estime que la porte est ouverte. « On a un bon pied dans la porte, il reste à mettre l’autre pied. » Rappelons que le comité de la route 257 regroupe les municipalités de La Patrie, Hampden, Scotstown, Lingwick et Weedon.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François