Thématiques

Le projet de quartier durable prend son envol

Annoncé l’année dernière, le projet de quartier durable à l’intérieur duquel on devait retrouver des maisons 100 % à l’énergie solaire et des résidences écoresponsables devrait devenir réalité cette année. Le maire de Weedon, Richard Tanguay, précise que des discussions avec le ministère des Transports concernant notamment des sorties de rues ont fait en sorte de retarder le projet de pratiquement un an.

« On a une entente avec le ministère des Transports pour le quartier durable. Il a fallu faire des modifications à nos plans et devis, concernant nos sorties de rues, faire des études de transports, ça nous a retardés de presque un an. Maintenant, on a une entente. On a commencé à faire du débroussaillage, le bois est coupé, le tirage des chemins est fait, les cadastres sont faits, les divisions de terrains sont faites; tout est prêt, on s’en va en appel d’offres. Là, c’est parti. On devrait voir apparaître une ou deux maisons modèles d’ici l’automne », précise-t-il.

Projet
Rappelons que le projet de quartier durable se divise en deux parties soit une pour des maisons solaires et l’autre pour des résidences écoresponsables. Les terrains s’y rattachant seront plus grands, soit de deux à trois acres, afin de permettre l’autosuffisance. Les propriétaires pourront posséder quelques poules, lapins et petits animaux ainsi qu’un champ. Un espace pour des jardins communautaires est prévu ainsi qu’une zone expérimentale agricole. Cet espace limité sera consacré notamment à des projets expérimentaux d’ordre écologique. On prévoit préserver un boisé à l’intérieur du parc et éventuellement aménager une piste cyclable donnant accès à divers endroits du village. Le projet global prévoit plus d’une trentaine de lots. Évidemment, la réalisation s’étalera sur plusieurs années.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François