Opinions

Que se passe-t-il ?

opinion

Le conseil municipal a pris la résolution de fermer le poste de Mario Readman qui était le coordonnateur pour les sports, les loisirs, la culture et la vie communautaire de Dudswell. Quelle mauvaise surprise ! De plus, cela a été accompli de façon tellement inattendue… du jour au lendemain ! C’est comme si on venait de le faire disparaître de notre entourage. Mais pourquoi donc ?

Lors de cette annonce à la séance du conseil municipal du 7 mai dernier, on a donné comme raison que ce poste n’était pas justifié. Comment cela se fait-il puisqu’à la même séance, on annonce un contrat de 450 heures à une autre personne qui accomplira le même travail ? Pourtant, celle-ci ne coûtera pas moins cher aux contribuables que monsieur Readman. Et que penser aussi de la subvention accordée à l’ATCD en décembre 2017 ? Pourtant, celle-ci a bel et bien annoncé officiellement sa dissolution, en octobre dernier, lors d’une AGE. Au moment du versement de cette subvention, elle en était à la 3e étape de ce processus. Les comptes étaient tous réglés et l’AGE avait eu lieu selon les normes. Il restait à remettre tous les avoirs à la municipalité, tel que stipulé dans ses règlements, et selon les lois gouvernementales des OBNL. Il est connu que les Loisirs de Dudswell sont eux aussi en attente de dissolution. Que va-t-il rester ?

Monsieur Readman a pourtant achevé un travail inouï en 2017 au sein de notre communauté. Sans appui, aide, ni collaboration autre que les bénévoles qu’il a pu rassembler, il a assumé la relève de l’ATCD. Celle-ci n’avait pas eu d’activité ni d’évènement depuis décembre 2016 (excluant l’AGA d’avril 2017). Il a aussi assumé le rôle de directeur du comité des loisirs. En faisant un retour en arrière, on se souvient bien du vernissage et de l’exposition collective qui ont eu lieu à la Maison de la Culture. Le Bureau d’accueil touristique a très bien fonctionné avec l’embauche des étudiants qui ont reçu la formation adéquate pour bien répondre au public. Les musées accueillaient les visiteurs, la plage municipale était ouverte et bien gérée. Le camp de jour (SAE) a su intéresser bien des jeunes encore cette année. Les P’tites vues de la chaise pliante ont comblé un grand nombre de cinéphiles. Il y a eu la Journée de la culture qui s’est terminée avec un spectacle; c’est plus que ce qu’on avait l’habitude d’avoir ! Suite à cela, malgré l’hospitalisation et la convalescence de Mario, d’autres évènements ont eu lieu avec grand succès. Au bon plaisir des spectateurs, des artistes talentueux se sont exécutés sur nos scènes. Il y a eu des activités pour adultes, pour les familles et pour les jeunes.

Il est bien connu que ce qui rend un peuple heureux, ce sont les loisirs, les arts, la culture et bien évidemment, les sports. Est-ce que notre conseil municipal, à l’instar de l’ex-premier ministre Harper, est en train de mettre la hache dans ce bouquet de bonheur ? Souvenons-nous de la grande tristesse, voire de la dépression qu’avait causée l’annonce de ces coupures au sein du gouvernement fédéral ! Nous avons des «perles» autour de nous qui accomplissent une grosse part du boulot et ce sont les bénévoles. Mais s’il faut qu’ils assument toute la tâche, on va les essouffler au point de les perdre nos bénévoles !

Avant de terminer, je tiens à remercier monsieur Mario Readman pour le travail colossal qu’il a accompli. Mario avait l’expérience et le pouvoir pour nous faire vivre des moments inoubliables. Il est un accomplisseur de grande envergure. Le meilleur était à venir, mais…
Que s’est-il passé ?

Louise Corbeil, Dudswell

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François