Actualités

Rétablir la confiance

Près d’un an après avoir annulé quatre spectacles de sa programmation automnale, Loisirs Cookshire reprend ses activités. L’organisme s’est doté d’un nouveau conseil d’administration lors de son assemblée générale annuelle et annonce une course de balles le 6 octobre prochain.

La nouvelle présidente de l’organisme, Manon Élisabeth Carrier, se dit très fière de la nouvelle équipe. « On s’est dit une gang : « On y va, on fonce, puis on va ramener ça à l’ordre. » » Le groupe de neuf personnes a été formé le 31 juillet dernier lors de l’assemblée générale annuelle.

Leur première activité sera une course de balles sur le terrain de baseball aux abords de la rivière Eaton le 6 octobre, dès 11 h. Il s’agira d’une fête familiale qui réunira jeux gonflables, animation pour les enfants offerte par La Relève du Haut-Saint-François, cantine, musique et jeux pour tous. « On espère cartonner puis que le monde ait du fun », mentionne Mme Carrier. « Si on ramène des activités, on va être capable de se refinancer. »

Revenir à l’essentiel
Le but ultime de l’organisme demeure le retour d’une programmation variée de spectacles. La présidente assure que la nouvelle équipe « travaille fort » dans cette optique. « On va commencer avec des spectacles qui sont pas nécessairement du gros monde connu. On veut ramener ça puis avoir des prix abordables. »

Cela permettra de remettre la roue en mouvement. « Si dans notre milieu, on a des activités, puis que nos gens sont heureux, ils consomment sur place. C’est bon pour toute notre économie », poursuit Manon Élisabeth Carrier. « On veut que les gens découvrent que dans notre milieu, on est dynamique, puis qu’on veut avoir du plaisir et que ce soit agréable à vivre. »
Le conseil d’administration souhaite tirer un trait sur le passé de Loisirs Cookshire. « Le chialage puis le négativisme, on n’en veut plus. C’est fini. On est tanné du vieux stock. On s’en va par en avant. Il y a des affaires à régler, ça se fait tranquillement. C’est de la petite paperasse plate, mais ça va se faire. »

Le comité travaille déjà en collaboration avec la Maison de la culture John-Henry-Pope et le Coeur villageois de Cookshire-Eaton. La présidente Carrier termine en disant qu’« on va faire une belle équipe avec ça, puis ça va bien aller. Je suis bien confiante. »

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François