Actualités

Les résidents du CHSLD de Weedon vont aux vues

Comme on le disait à l’époque, les résidents du CHSLD à Weedon ont été aux vues. Accompagnés de leurs proches, ils étaient près d’une soixantaine à visionner le film La Bolduc.
Mélina Veilleux, éducatrice spécialisée avec l’aide de résidents ont préparé la salle pour la décoration et préparation des sacs à pop corn vintage. L’odeur de maïs soufflé enveloppait la salle de projection sans pour autant en distribuer aux participants pour des raisons évidentes. Ils étaient remplacés par des croustilles molles. « Le but, c’est de favoriser l’éveil à la vie. De mettre de la lumière dans les journées, mettre de la chaleur humaine. Les médecins soignent les patients, moi c’est le soin de l’âme. Je veux qu’ils prennent plaisir à vivre jusqu’à la fin », d’expliquer Mme Veilleux. L’intervenante n’en est pas à sa première activité originale. « J’ai des projets de fou », lance-t-elle, que ce soit des activités culinaires, de jardinage, de faire un parcours de chasse à travers les étages avec photos d’animal et même un animal gonflé. « Il n’y a rien d’impossible, il faut juste savoir l’adapter » précise-t-elle.

Albert G. Lafrenière et Dolores Henri, deux résidants, ont donné un coup de main à l’organisation de la soirée cinéma. Mme Henri s’est occupée entre autres de la décoration de la salle avec Mme Veilleux tandis que M. Lafrenière veillait à remplir les sacs vintage de croustilles molles. « Je fais ça tranquillement. Je monte ça avec amour. Ça me fait plaisir. Je suis bien, je suis chez moi ici », de mentionner l’homme originaire de Rouyn-Noranda. Mme Henri a également préparé un petit jeu-questionnaire portant sur le film juste avant la représentation. « J’essaie de participer autant que possible. J’aime ça, c’est le fun quand on est réunis. »

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François