Actualités

Coopérative d’habitation à Weedon phase II

La Société d’habitation du Québec a donné son autorisation au projet de la coopérative d’habitation Le Moulin des Cèdres à Weedon pour aller de l’avant avec la phase II. Le projet consiste à ériger un bâtiment pouvant accueillir 26 unités de logement avec air commun et cafétéria au coût de 3,8 M$.

Une assemblée publique d’information précisant la nature du projet et les étapes à venir est prévue au cours des prochaines semaines. Bien que ça ne soit pas encore officiel, Claude-Gilles Gagné, membre du comité de la phase II, estime que les probabilités à l’effet que l’édifice se retrouve de l’autre côté de la rue devant l’édifice existant sont fortes.

« Maintenant que nous avons la réponse, le vrai travail commence », précise-t-il. Les responsables devront s’occuper des plans et devis. M. Gagné souhaite que ces étapes puissent être complétées au cours de l’hiver afin de lancer la construction dès l’été ou l’automne prochain. Les membres du comité aimeraient procéder à l’ouverture de la phase II au printemps 2020. Mentionnons que le projet prévoit une mise de fonds approximative de 400 000 $ provenant de la communauté, le reste étant supporté par la Société d’habitation du Québec. M. Gagné précise que la participation de la municipalité sous forme de services et don de terrain pourra s’inscrire dans le volet contribution du milieu. Les intervenants prévoient lancer une vaste campagne de sollicitation en s’adressant aux organismes, entreprises ainsi qu’auprès de la population, sans oublier les députés de niveau provincial et fédéral.

Rappelons que la phase I de la coopérative d’habitation a été construite il y a plus de 25 ans et compte 12 unités. Prévus pour les personnes de 55 ans et plus, plusieurs résidents sont âgés aujourd’hui de plus de 75 ans. Or, la phase II est prévue pour des personnes de 75 ans et plus sans ou avec légère perte d’autonomie. M. Gagné précise qu’aucune réservation de logement n’est prise pour l’instant, mais qu’une priorité sera accordée aux résidents de la phase I qui souhaiteraient déménager dans le nouvel édifice. Le bâtiment à venir comprendra des 3 ½, 4 ½ et studios. Le nombre n’est pas encore arrêté, mais il est possible que les 3 ½ soient en majorité, du fait qu’ils soient subventionnés en vertu du programme Accès Logis, laisse entendre M. Gagné. La phase II n’est pas exclusive aux résidents de Weedon. M. Gagné souligne qu’il s’agit d’un projet régional et que des personnes de Lingwick, Dudswell, Stratford, Ham-Sud, Saint-Gérard et Garthby-Beaulac entre autres ont signé des formulaires d’intérêt. Il est confiant que le comité réussira à combler les unités disponibles. Tout en rappelant que le nombre minimum d’unités pour rencontrer les frais était de 20, le comité a convenu tout comme la Société d’habitation du Québec que 26 était raisonnable et permettait de dégager un léger profit pour assurer l’entretien du bâtiment.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François