Actualités

Député de Mégantic François Jacques inaugure son bureau à Cookshire-Eaton

Depuis la semaine dernière, le bureau de comté du député de Mégantic, François Jacques, situé à l’intérieur de l’hôtel de ville à Cookshire-Eaton, est pleinement opérationnel. Notre représentant à l’Assemblée nationale tenait à mentionner que les gens pourront se présenter au bureau du mardi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30. Son attaché politique, Vincent Maltais, responsable pour le Haut-Saint-François, sera sur place pour répondre aux demandes et accueillir les citoyens. M. Jacques entend également se présenter au bureau tous les vendredis dans la mesure du possible.

Avec l’embauche de cette dernière ressource, M. Jacques complète son équipe de quatre personnes dont deux seront au bureau de Mégantic, une à Cookshire-Eaton, et une autre qui fera la navette entre les deux bureaux, explique-t-il. Bien que le bureau dans le Haut-Saint-François ne soit opérationnel que depuis quelques jours, M. Jacques affirme qu’il travaille déjà sur les dossiers locaux et régionaux. À ce titre, il mentionne avoir participé à une rencontre regroupant tous les députés de l’Estrie concernant Valoris en plus d’avoir tenu plusieurs discussions à ce sujet. « On va recommencer le dossier, je pense. Il y a des choses qui n’ont peut-être pas été à la bonne place, d’autres qui ont peut-être été perdues ou détruites », d’exprimer le député. Rappelons que M. Jacques s’est retrouvé devant des classeurs laissés vides par son prédécesseur Ghislain Bolduc. « Il a fallu faire le travail, de demander à tout le monde s’il y avait des dossiers, s’il y avait certaines choses quelque part. Ça fait qu’il a fallu rencontrer pas mal plus de monde. Faut le prendre de façon positive. Ça nous a fait connaître le monde en même temps », d’exprimer M. Jacques.

Le député de Mégantic suit également de près le dossier de la route 257. Autres sujets dont des subventions reliées à la construction de la caserne d’incendie à Ascot Corner ainsi qu’à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus pour le système de réfrigération ont également retenu son attention. M. Jacques dit surveiller de près d’autres dossiers comme la reconstruction de Palettes Perron, souhaite-t-il, se réaliser à Sawyerville, la rivière Eaton de façon à minimiser ou corriger les problèmes d’érosion des rives et autres également comme le développement du dossier MYM Nutraceuticals à Weedon.

Celui qui a entrepris une tournée des municipalités entend bien la compléter avant la reprise de la session parlementaire prévue pour le 6 février. De ce nombre, pour le Haut-Saint-François, il reste les municipalités de Chartierville, Saint-Isidore-de-Clifton et Newport.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François