Actualités

La Coop La Patrie, là pour rester

La Coop La Patrie tenait récemment son assemblée générale annuelle qui présentait, entre autres, son 76e exercice financier. L’association coopérative locale avait de bonnes nouvelles à annoncer à ses membres alors qu’elle leur remettra des ristournes de l’ordre 45 000 $. Son chiffre d’affaires global a cru de 2 % pour s’établir à 6 089 838 $, malgré des pertes occasionnées par un système de réfrigération vieillissant.

Les mauvaises nouvelles d’abord
« Nous devons réaliser que le fait d’avoir tous les services (épicerie, station-service, quincaillerie, matériaux), c’est un plus pour nous autres. Il faut continuer à perpétuer la pérennité de notre village en encourageant l’achat local » a insisté la directrice générale de la Coop, Angèle Doyon. La fidélisation des membres et l’atteinte d’une rentabilité sur le long terme constituent les principaux enjeux que l’équipe de la coopérative a à affronter.
Bien que six employés comptant plus de 20 années de service aient été félicités au cours de la soirée, un autre problème du regroupement demeure le recrutement de main-d’œuvre. La Coop La Patrie en compte présentement 36, mais en perdra une à la fin juillet, alors que Mme Doyon a annoncé sa retraite après cinq années de service.
« J’ai adoré travailler ici », a-t-elle débuté avant de laisser couler quelques larmes et d’être applaudie par la quarantaine de membres dans l’assistance. « Je dois vous dire que la Coop me tient énormément à cœur. Merci de m’avoir fait confiance toutes ces années. »

Une bonne année
L’association a franchi la barre des 600 membres en 2018 pour un total actuel de 620. Le secteur de l’épicerie a connu la meilleure hausse avec 15 % pour un chiffre d’affaires de 3 366 541 $.
Outre de bonnes performances au niveau local, le regroupement national de la Coop fédérée est lui aussi sur une lancée. L’année 2018 fut la troisième meilleure de son histoire, après les rendements records obtenus en 2016-2017. C’est en partie grâce au versement de ristournes exceptionnelles aux coopératives sociétaires que la Coop La Patrie enregistre à son tour d’excellents résultats qui se répercutent sur ses membres. Les 45 433 $ de ristournes seront à 25 % payés comptant et transformés en capital privilégié pour le reste.

Malgré ces bonnes nouvelles, le président de l’association coopérative, Steve Jacques, joue de prudence. Son objectif demeure de redresser les états financiers et d’atteindre la rentabilité sur le long terme. « Dans le marché d’aujourd’hui, il est essentiel de travailler en réseau et en partenariat pour perdurer dans le temps. »

Tournée vers le futur
Suite à des pertes de 84 000 $ dues à des pannes de congélateurs, Coop La Patrie procédera à la modernisation de sa ligne de réfrigération en 2019. Le projet permettra des économies de plusieurs milliers de dollars en plus de conformer l’épicerie aux futures normes gouvernementales prévues pour 2020.

D’ici la fin du mois, le changement de bannière de la quincaillerie devrait être complété. La succursale Unimat deviendra un BMR, chaine que la Coop fédérée avait acquise en 2015.
Dans le but de fidéliser ses membres et de créer un sentiment d’appartenance, la coopérative avait organisé l’activité La Coop vous atTIRE quelques jours avant son assemblée. L’après-midi d’activités avait offert tours de chevaux, recette de bière chaude des 11 comtés et dégustation de guimauves et de chocolat chaud autour du feu.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François