Actualités, Sports

Un tournoi de hockey mineur majeur pour le Haut

Pendant deux semaines, 48 équipes de hockey mineur se sont donné rendez-vous à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus ainsi qu’à Weedon dans le cadre du 38e Tournoi provincial Atome–Pee-Wee du Haut-Saint-François. Les partisans locaux des Sharks ont vécu des émotions fortes jusqu’à la toute fin de l’événement, alors que la formation Pee-Wee B a remporté la finale 8 à 1 et que celle du niveau A s’est méritée la seconde place.

À un autre niveau
En tout, ce sont 90 matchs qui ont été disputés à East Angus et Weedon. Ceux-ci ont vu s’affronter quelque 700 joueurs de hockey mineur. « C’est le plus gros tournoi à date », précise Patrick Maltais, qui occupe les postes de registraire et de secrétaire à l’Association du Hockey Mineur du Haut-St-François. « Notre tournoi est très bien réputé. Il y a une belle ambiance. »

Les débuts de matchs n’ont rien à envier à ceux de la Ligue nationale, alors que machine fumigène, projecteurs et hymne national sont de la partie. De quoi laisser des souvenirs indélébiles aux jeunes joueurs qui s’élancent sur la patinoire. Suite à son changement d’image l’an dernier, l’équipe des Sharks est l’une des rares à avoir son logo de manière permanente au centre de la glace.

Bonnes performances
Si la première semaine de joutes entre équipes de niveau Atome s’était soldée par une absence des Sharks des finales, les formations Pee-Wee sont venues sauver les honneurs. Les Sharks Pee-Wee B ont vaincu les Cantonniers de Magog par un impressionnant pointage de 8 à 1.

Juste après, la formation Pee-Wee A se mesurait aux Voltigeurs de Drummondville. Les Sharks menaient 3 à 2 en fin de deuxième période avant de s’effondrer et laisser l’équipe adverse compter deux buts et ainsi perdre la finale. Lors du match d’ouverture du tournoi, l’équipe Pee-Wee A avait affronté le Phœnix 3 de Sherbrooke. Le pointage final était de 3 à 3.

Le meilleur reste à venir
Face à la croissance du tournoi, les organisateurs ont présenté quatre matchs à l’aréna de Weedon, faute de place à East Angus. Le président par intérim de l’association, Jocelyn Mercier, dit avoir une vision d’expansion future pour inclure des formations de niveau compétitif (catégorie deux-lettres).
MM. Mercier et Maltais n’ont pas manqué de remercier les gens qui ont rendu possible la tenue d’un tel événement. « On n’a pas beaucoup de bénévoles, mais ceux qui s’impliquent, s’impliquent à fond », reconnait Patrick Maltais. Les entreprises de la région ont aussi fourni un sérieux coup de main à l’événement. L’équipe derrière le tournoi songe déjà à la 40e édition de l’événement qui se tiendra en 2021.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François