Actualités

La population invitée à participer au Défi ramasse ta ville à East Angus

Nous apercevons les initiateurs du projet Défi ramasse ta ville de gauche à droite, Tania Neault-Tremblay, Jérémie Delage, Steve Jalbert et Maxime Robitaille.

Cinq participants au projet de croissance de soi Map-O-Saint-François, un service du Carrefour jeunesse-emploi, viennent de réaliser la première phase du Défi ramasse ta ville avec la collaboration des étudiants en Formation préparatoire au travail (FPT 1) de la Cité-école Louis-Saint-Laurent. Fort du succès obtenu, on s’apprête à compléter la phase II ce vendredi en invitant la population d’East Angus à une corvée de nettoyage.

Les participants ont présenté trois projets au conseil municipal d’East Angus concernant la protection de l’environnement. Le Défi ramasse ta ville, en deux phases, l’installation de poubelles additionnelles et de recyclage dans les parcs publics ainsi que l’intégration éventuelle d’un bac à compost pour le centre commercial et le restaurant ont obtenu l’aval des élus.

La première phase du Défi ramasse ta ville réalisée, la semaine dernière, consistait à ramasser les déchets dissipés un peu partout dans le sous-bois adjacent la polyvalente. Avec l’aide des élèves, les participants ont rempli 13 sacs en deux heures. Pour les étudiants, les responsables de la démarche avec la participation de IGA Couture et de la Ville de East Angus leur ont offert un dîner hot dog.

Les initiateurs du défi vont maintenant plus loin en invitant toute la population d’East Angus à se présenter ce vendredi matin 8 h 30 au parc Nicol, pour une corvée consistant à ramasser les déchets à divers endroits stratégiques au sein de la municipalité. Les sites n’étaient pas encore arrêtés au moment d’écrire ces lignes. Les responsables, Maxime Robitaille, Jérémie Delage, Tania Neault-Tremblay, Steve Jalbert et Andréa Glaude sont confiants du succès de l’initiative.

Le projet de croissance de soi s’étale sur une période de quatre mois à raison de trois avant-midis par semaine. Au cours de cette période, les participants apprennent à mieux se connaître, à développer des forces et faire un projet qui touche la communauté. Après réflexion, les participants mentionnent que les valeurs environnementales les rejoignent particulièrement et souhaitaient poser un geste en ce sens. Leur cheminement tire sur la fin et ils sont tous satisfaits de leur démarche. Tania et Jérémie souhaitent suivre une formation, Steve prévoit faire un tour à Intro-Travail pour définir l’orientation à prendre tandis que Maxime est en recherche d’emploi.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François