Actualités

L’agrandissement de l’école de la Source-Vive à Ascot Corner est reporté à l’été 2020

Prévus pour cet été, les travaux d’agrandissement de l’école de la Source-Vive sont reportés à l’été 2020.

L’agrandissement de l’école primaire de la Source-Vive à Ascot Corner sera retardé d’un an, vraisemblablement à l’été 2020. Plusieurs raisons d’ordre environnemental et de soumissions trop élevées expliquent le report.

Gilles Normand, président de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS), parle d’un « total de raisons. » Une portion de terrain situé derrière l’école et comprenant des milieux humides devait servir à l’agrandissement de la cour et de l’école. La CSRS est dans l’attente d’une autorisation du ministère de l’Environnement afin de procéder au remblayage. À cela, s’ajoute la soumission la plus basse reçue lors des appels d’offres qui excède de 22 % le budget prévu. L’enveloppe allouée (avant taxes) pour la construction est de 2,3 M$. Or, la soumission la plus basse est 2,8 M$. « On devra retourner en appel d’offres et cette fois, on le fera plus tôt. En y allant plus tôt avant que le carnet de commandes des entrepreneurs soit rempli, on aura de bonnes chances d’avoir quelque chose de plus intéressant », précise M. Normand.

Ce dernier mentionne que le plan de match initial était d’agrandir l’école au cours de l’été et de compléter avec la cour l’an prochain. Les élèves sont déjà à l’étroit à l’intérieur de l’école, un tel scénario aurait eu pour effet de réduire la cour. « On additionnait les problèmes au lieu de les résoudre. » Avec l’équipe-école et le conseil d’établissement, il a été convenu de tout faire en même temps l’an prochain, d’expliquer le président de la CSRS. Ce dernier assure que les argents prévus à cet effet seront conservés et disponibles. Au total, la CSRS a obtenu 3,4 M$ pour le projet, cela inclut les honoraires des professionnels.
Rappelons que l’agrandissement prévoit l’ajout de quatre classes, un service de garde, de l’espace pour des locaux administratifs et une bibliothèque. Réclamé à grands cris par les parents, l’an passé, l’agrandissement était devenu nécessaire en raison du nombre croissant d’élèves de la Source-Vive au cours des dernières années. On y compte approximativement 311 étudiants. Des réaménagements à l’intérieur de l’école ont été effectués afin de permettre la cohabitation de tout ce petit monde au cours de la présente année scolaire. On devra donc vivre de cette façon l’an prochain.

Rassurée
Le report des travaux de construction de l’école n’inquiète pas la mairesse d’Ascot Corner, Nathalie Bresse. « Notre crainte au départ était : est-ce qu’ils vont prendre l’argent pour la mettre dans une autre école de la commission scolaire et on n’aura plus d’argent l’année prochaine ? Et qu’il n’y ait pas d’élèves de transférer ailleurs. M. Normand m’a expliqué que ça ne fonctionnait pas comme ça, que l’argent était affecté à l’école et non à la commission scolaire. » Quant aux élèves, d’ajouter la mairesse, seulement trois admissions sont prévues pour la prochaine rentrée scolaire, ce qui ne devrait pas poser problème. Elle demeure donc confiante de voir le projet se réaliser à l’été 2020.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François