Actualités

Prix Reconnaissance pour Carole Paquette

Nous retrouvons de gauche à droite, Sabrina Lapointe, Carole Paquette et le directeur de l’école, Matthew Maclure, et Antoine Prévost. À l’arrière dans le même ordre, on aperçoit Sophie Martineau-Lapointe, Colette Lamy, Bianca Lacroix-Rousseau et à l’arrière Kevin Roy.

Reconnue comme une personne humble et dévouée œuvrant, bénévolement, depuis plusieurs années à diverses causes et activités au sein de l’école primaire Notre-Dame-de-Lorette à La Patrie, Carole Paquette a sorti de l’ombre bien malgré elle pour être en pleine lumière.

Des représentants du comité de parents de la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC) et de la Fédération des comités de parents du Québec ont participé au déjeuner du Club des petits déjeuners pour remettre à Mme Paquette le prix Reconnaissance pour l’implication parentale du comité de parents de la CSHC. Outre les quelque 72 élèves de l’école, les membres de l’équipe-école, le directeur Matthew Maclure, Colette Lamy, commissaire du secteur, et plusieurs parents bénévoles participaient à la petite cérémonie.

Le choix de Mme Paquette ne s’est pas fait au hasard. Un comité étudie la candidature et la soumet pour approbation au comité de parents de la commission scolaire. Le prix vise à souligner l’implication des parents bénévoles, d’exprimer Sophie Martineau-Dupont, présidente du comité de parents de la CSHC. « C’est important de souligner votre engagement et votre implication. Vous donnez de beaux exemples aux jeunes et si vous vous impliquez c’est que l’école est importante pour vous. Ça encourage la persévérance et stimule les jeunes à mettre les efforts. Il y a de petits yeux qui vous regardent faire du bénévolat à l’école. Vous vous engagez dans l’école. Vous donnez des exemples à vos jeunes. Si papa et maman sont impliqués à l’école, c’est parce que l’école est importante aux yeux des adultes. Ça donne un exemple, ça encourage la persévérance et stimule les jeunes à mettre les efforts », d’exprimer Kevin Roy, président de la Fédération, en s’adressant à l’assistance.

Le directeur a profité de l’occasion pour remercier les parents pour le temps qu’ils accordent à l’école que ce soit une heure ou davantage dans tous les comités. Présentant la récipiendaire, M. Maclure précise qu’il s’agit « d’une femme qui a à cœur l’école Notre-Dame-de-Lorette. En lisant les critères de sélection pour le prix Reconnaissance, j’ai tout de suite su que j’avais la candidate parfaite. Cette personne donne beaucoup de temps à l’école, elle est à la bibliothèque, aux petits déjeuners, Citrouille en fête, hockey cosom, soccer et j’en oublie sûrement. Elle a même remplacé comme surveillante d’élèves en début d’année. Elle participe aussi à l’OPP, et vient au conseil d’établissement lorsqu’il lui reste quelques secondes en plus de faire un bon suivi auprès de ses enfants afin qu’ils réussissent à l’école. »

Surprise
« Oui, je suis très surprise. Je suis très fière de m’impliquer à l’école; c’est une petite école et on a besoin des parents. C’est important de donner un coup de main aux professeurs pour qu’ils aient plus de temps à enseigner à nos enfants. » Pour Mme Paquette, cette reconnaissance est un beau gage d’appréciation et d’amour. Impliquée depuis cinq ans, elle n’a pas l’intention de s’arrêter. La maman manifeste la ferme intention de continuer après que ses deux enfants aient complété leur passage à l’école primaire. « Si l’école a besoin d’un coup de main, je vais toujours m’impliquer. C’est agréable, les professeurs sont très gentils et le directeur très dynamique. »

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François