Actualités, Arts et culture

Jacques Boutin sort des sentiers battus avec un premier long métrage

La grande première du film Vol-Age sera projetée le 7 juillet au Centre Multi Loisirs de Sherbrooke.

Habitué à produire des films animaliers, Jacques Boutin sort des sentiers battus et produit son premier long métrage, une comédie intitulée Vol-Age.

« Ça trottait depuis longtemps dans la tête. Je suis habitué à faire des films animaliers et je me disais ça serait le fun faire de quoi avec des personnages. » M. Boutin a soumis son idée de vol de banque à l’écrivain Christian Martin, de Newport. Ce dernier lui a suggéré de faire commettre le délit par des personnes âgées. De là s’est amorcée toute l’intrigue rédigée en grande partie par M. Martin.

Le film met en vedette neuf comédiennes entourées de plusieurs figurants tous pour la plupart des personnes âgées. Ce groupe de bénévoles a joué les rôles que leur a attribués le producteur. Lassées de jouer aux cartes jour après jour à la résidence pour personnes autonomes, un groupe de femmes déterminées décident de mettre un peu de piquant dans leur vie monotone en voulant dévaliser une banque ! Comme plusieurs se déplacent en marchette, le projet risque d’être plutôt ardu et compliqué ! Mais elles peuvent compter sur leur imagination et leur amitié serrée pour mener à bien leur plan de cambriolage.

Le tout sera prétexte à des situations loufoques et rocambolesques. Plusieurs scènes ont été filmées dans le Haut-Saint-François que ce soit au Manoir de l’EAU VIVE à Cookshire, au dépanneur Sawyerville, au Centre culturel à East Angus et d’autres endroits en région. Outre le noyau de 9 comédiennes, de nombreux figurants, musiciens, scénaristes font en sorte que plus de 75 personnes ont contribué au projet qui aura nécessité plus de deux ans de travail.

Appuyé de Liette Vaillancourt, Jacques Boutin s’est tapé la grosse part du lion en effectuant le tournage, le montage, la direction et bien d’autres. Il tient à souligner la belle contribution des divers organismes comme la FADOQ, Transport de personnes HSF qui ont généreusement apporté leur soutien à la production.

Fier de son produit, M. Boutin admet que ça n’a pas été de tout repos. Le plus difficile, selon lui, a été de gérer les gens et établir la ligne directrice. Une fois tout ça mis en place, il avoue avoir eu un grand plaisir à faire le film. Même qu’il songe déjà à une deuxième production.

La grande première sera projetée le dimanche 7 juillet, à 14 h au Centre Multi Loisirs de Sherbrooke. Les billets sont en vente au coût de 10 $. Pour s’en procurer ou information, il suffit de composer le 819 239-0819.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François