Actualités

Les Jardins Vivaces de Fernand s’offrent une dédicace

Manon Gosselin, la fille de Lise et Fernand Gosselin, propriétaires des Jardins Vivaces de Fernand, a écrit un livre traitant de l’amour de ses parents pour les plantes.

Les Jardins Vivaces de Fernand profitaient du début de leur 25e saison d’activités pour lancer le livre Le Jardin d’une vie, retraçant l’histoire du site et donnant quelques conseils horticoles. Le dévoilement s’est fait en présence de membres de la famille Gosselin et d’élus politiques du Haut-Saint-François, incluant le maire de Westbury, Gray Forster, et les conseillers municipaux.

C’est en 1970 que Lise et Fernand Gosselin ont acquis un terrain de 4 acres sur la route 112. Les Jardins ont ouvert au public en 1994 après que M. Gosselin eut perdu son emploi. Lui et sa femme se sont depuis dédiés à leur joyau. C’est « pour la reconnaissance de leur travail et pour leur apport dans la communauté touristique » que leur fille Manon a cru bon de rédiger un ouvrage de 278 pages retraçant le parcours de ce jardin qui attire des visiteurs de partout dans le monde.

On retrouve au fil des chapitres des histoires familiales mettant en vedette le couple d’horticulteurs, en plus de conseils jardinage. Le lecteur aura aussi accès à une liste recensant 2000 plantes sur les 2700 variétés présentes sur le site du Canton de Westbury.

Il s’agissait du premier arrêt du député de Mégantic, François Jacques, sur les lieux. Celui-ci a su reconnaitre le « travail acharné » effectué par le couple Gosselin. « C’est important d’avoir des rêves, des projets, de travailler fort, puis de redonner une partie de la beauté et de l’ampleur de Westbury et de toute la région du Haut-Saint-François. »

Même son de cloche du côté de l’attaché politique de la députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau. « On ne peut être qu’émerveillé par tout le travail, le dévouement, la précision et la touche artistiques de Lise et Fernand. Bref, on y voit effectivement le travail d’une vie », a déclaré Marc-Alexandre Fonda.

Le couple Gosselin a par la suite accompagné une trentaine de visiteurs pour un tour guidé de la propriété qui contient au-delà de 100 000 plants.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François