Actualités

Piste cyclable de la Saint-François : Une mobilisation nécessaire pour ne pas faire marche arrière

Le président du comité de suivi du projet de piste multifonctionnelle, Richard Tanguay, s’est adressé à l’assemblée qui s’était déplacée à la première séance d’information. Il est accompagné du chargé de projet, Guillaume Simard.

Mis en veilleuse depuis plusieurs mois, le projet de piste cyclable multifonctionnelle entre Sherbrooke et Saint-Joseph-de-Coleraine cherche les appuis et la mobilisation de la population d’ici le Sommet sur le transport ferroviaire du ministère des Transports du Québec, prévu en décembre prochain. « Le gouvernement est en train de réfléchir à l’hypothèse de remettre la voie ferrée et les trains en action », confirme le président du comité de suivi du projet et maire de Weedon, Richard Tanguay.


« On est rendu à une phase où il faut informer les gens. Surtout dans le contexte actuel », poursuit M. Tanguay. La piste cyclable projetée emprunterait un ancien tronçon de chemin de fer d’une longueur de 94 km. Or, des consultations sectorielles menées en juin dernier par le ministère des Transports, suivies d’autres régionales prévues dans les prochaines semaines, pourraient venir couper l’herbe sous le pied au projet local.
Les baux de l’emprise ferroviaire sont prêts à être signés depuis l’automne 2018, mais sont demeurés au point mort. « On est très avancé, mais on est bloqué à ce moment-ci », admet le chargé de projet, Guillaume Simard. « On est prêt à avancer. »


Même suite à l’obtention d’un financement de 500 000 $ du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) en février dernier, le premier tronçon de 10 km prévu dès cette année entre Weedon et Beaulac-Garthby devra patienter à 2020. Ces préparatifs s’ajoutent aux 2 km qui ont été démantelés à Disraeli en 2018 en vue du projet.


Avancer à petits pas
L’appui donné par la population à la piste cyclable de la Saint-François fait partie des critères centraux retenus par le ministère pour examiner les projets dans le cadre du Sommet qui se tiendra à Drummondville. La première séance d’information tenue à Weedon au début du mois a réuni une vingtaine de personnes, majoritairement du troisième âge et enclines au projet.


Mis en branle il y a près de quatre ans, la piste cyclable multifonctionnelle passerait par Ascot Corner, East Angus, Westbury, Dudswell, Weedon, Beaulac-Garthby et Disraeli. Le parcours envisagé permettrait de longer le lac Aylmer, la rivière Saint-François et les monts Stoke. La piste demeurerait accessible en hiver pour la pratique de la marche, de la raquette et du ski de fond. On n’envisage pas de permettre l’accès aux motoneiges ni aux quads.


À l’heure actuelle, le projet est évalué entre 20 et 25 M$, dont 3 M$ qui restent encore à trouver. Le financement provient de sources publiques, privées et municipales. La population est conviée à la quatrième et dernière séance d’information à la salle communautaire des Chevaliers à East Angus, le mercredi 28 aout prochain à 19 h. Entretemps, il est possible de souligner son appui par le biais du site www.mapistecyclable.ca.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François