Actualités

Charte de la bientraitance : Plus d’une quarantaine de signatures

Nous apercevons les représentants de divers organismes publics, communautaires, entreprises privées et municipalités endossant la charte de bientraitance.

Plus d’une quarantaine de personnes, représentants des municipalités du Haut-Saint-François, des organismes publics, communautaires, résidences privées pour personnes âgées et autres ont participé à la signature de la Charte de la bientraitance des personnes aînées de l’Estrie.


La signature organisée par la Table des aînés du Haut-Saint-François s’est déroulée au Centre culturel d’East Angus. Les représentants des députés Marie-Claude Bibeau et François Jacques participaient à l’activité forte de sens.


« La Charte de la bientraitance est un outil concret et significatif que l’on peut utiliser dans les milieux de travail. Pour les organismes, se sont des gestes à poser qui ont une grande valeur », d’exprimer Carole Fredette Plante, présidente de la Table des aînés du HSF.


« La charte, c’est une façon de bien agir. On veut prendre soin de quelqu’un. Chaque petit geste peut amener des effets positifs sur l’autre », d’ajouter Marie-Ève Nadeau, directrice de la Table de concertation estrienne contre la maltraitance. La charte rappelle entre autres des valeurs fondamentales comme le bien-être, le respect, la dignité et l’insertion.
Chaque représentant d’organisme et autres ont procédé à tour de rôle à la signature de la charte. Le document sera laminé et remis à chacun pour qu’il puisse être visiblement affiché. Au total, 41 organismes communautaires et privés, résidences de personnes âgées privées et municipalités auront apposé leur signature sur le document.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François