Actualités

Nouvelle entente de 2,3 M$ à la SADC

Nous apercevons de gauche à droite Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, en retrait Sébastien Croteau de Les Productions de l’Inconnu dans le noir, Richard Tanguay, maire de Weedon et président de la SADC du Haut-Saint-François, et Mohika Tremblay, de Tred’Si.

Les entrepreneurs pourront compter à nouveau sur l’appui de la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) du Haut-Saint-François au moins pour les cinq prochaines années. À l’instar des SADC et des CAE (Centre d’aide aux entreprises) de la région, elle a renouvelé l’entente la liant avec le gouvernement du Canada.


Le renouvellement prévoit un montant de 12,8 M$ pour ces organismes de développement à l’échelle estrienne. De ce montant, une enveloppe globale de 2 328 666 $ est attribuée à la SADC du Haut-Saint-François pour une majoration de son enveloppe budgétaire de 13 %. « Ça nous donne une petite marge de manœuvre intéressante. Cela permettra d’adapter les services selon les besoins de nos entreprises. Ça nous donne plus de moyens pour répondre aux entreprises », d’exprimer Danielle Simard, directrice générale de la SADC. À titre d’exemple, elle mentionne que l’organisme pourrait défrayer les coûts d’une formation, entreprendre des actions ou faire des activités avec les entreprises. L’organisme n’offrira pas de nouveaux services puisqu’ils sont déjà tous disponibles sur notre territoire.
Nouveauté dans la distribution des enveloppes. Les nouveaux fonds sont octroyés aux SADC et CAE en fonction de la situation socio-économique et le potentiel de développement de chacune des MRC et des municipalités du Québec. En moyenne, les SADC ont obtenu une majoration de 10 % alors que celle du Haut-Saint-François en obtient 13 % en fonction des nouveaux critères.


Le renouvellement de l’entente à l’échelle de l’Estrie a été annoncé par Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, lors d’une conférence de presse qui se déroulait, en juillet dernier, à la Brasserie 11 comtés de Cookshire-Eaton. Deux entrepreneurs du Haut-Saint-François, Sébastien Croteau, de Les Productions de l’Inconnu dans le noir, et Mohika Tremblay, de Tred’Si, ont témoigné de l’aide apportée par la SADC au sein de leur entreprise.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François