Actualités

21 couples célèbrent leur vie commune au Manoir de l’Eau Vive

La directrice, Sylvie Lapointe, et la responsable des loisirs, Joannie Vachon-Vallières, présentent une plaque et un arbre généalogique à Réal Boulanger et à Marilyn Goodin lors de la cérémonie de renouvellement des vœux au Manoir de l’Eau Vive.

M. Marcel Fortier et Mme Émilienne Bernier de Saint-Isidore ont célébré leurs 74 ans de vie commune ainsi que leurs 12 enfants, 30 petits-enfants et 40 arrière-petits-enfants. Et M. Léandre Bureau et Mme Marie-Berthe Bouffard de Lingwick célébraient leurs 73 ans ensemble et aussi leurs 8 enfants, 11 petits-enfants et 6 arrière-petits-enfants.


M. Marc-André Thibodeau et Mme Réjeanne Turcotte fêtaient une année d’amitié; ils se sont rencontrés lors d’activités au Manoir de l’Eau Vive à Cookshire. Et M. Jean-Paul Lachance et Mme Velma Lavallée célébraient leur 2e anniversaire ensemble.


Ces quatre couples faisaient partie des 21 couples qui célébraient leur vie commune lors du renouvellement des vœux festif au Manoir, le 24 août dernier. Beaucoup d’entre eux étaient en couple depuis plusieurs décennies; d’autres se sont rencontrés que ces dernières années.


Et les histoires ! M. Rénald Fauteux et Mme Clarisse Lapointe ont commencé à vivre ensemble il y a 13 ans, à l’occasion du 50e anniversaire du mariage de la sœur jumelle de madame et le frère de monsieur.


M. Marcel Spooner et Mme Cécile Charest se sont rencontrés pour la première fois dans un salon funéraire alors qu’elle n’avait que 15 ans.


M. Réal Boulanger et Mme Marilyn Goodin se sont mariés il y a 59 ans après s’être rencontrés à l’usine où elle travaillait lorsqu’il faisait des livraisons en tant que chauffeur de camion. Elle ne parlait pas français et il ne parlait pas anglais, mais ils ont fait un voyage en camion ensemble, et la suite appartient à l’histoire.


La journée a débuté par un méchoui pour le dîner dans une salle à manger généreusement décorée. Lors de la cérémonie, de plus de 100 résidents, membres du personnel et amis ont rempli à craquer la spacieuse salle lorsque la directrice du Manoir, Sylvie Lapointe, a présenté chaque couple.


La responsable des loisirs, Joannie Vachon-Vallières, a présenté à chaque couple jubilaire une plaque et une grande boîte contenant leur arbre généalogique, qu’elle avait soigneusement recherché. De plus, quatre musiciens ont ponctué chacune des présentations avec des interprétations des succès d’antan tels que L’amour c’est fait de mille choses ou You are my sunshine.


Les célébrations se sont terminées avec le père Antonio Tibaldo qui a guidé le groupe en prononçant un mot de reconnaissance pour les années écoulées et en renouvelant les vœux pour les années à venir.


« C’était la première fois qu’une résidence pour personnes âgées du Québec faisait cela », a déclaré Mme Lapointe. « Lorsque j’ai appelé le Regroupement québécois des résidences pour aînés pour leur dire que nous faisions cela, ils m’ont dit qu’ils me nomineraient pour une mention honorable en reconnaissance de cette activité. »


« Mais c’était vraiment du travail d’équipe », a-t-elle rapidement déclaré. Tous les membres du personnel, y compris les bénévoles, ont travaillé des heures supplémentaires pour faire de cet événement un succès.


« Vous pouvez voir à quel point on est emballé ! » a déclaré Mme Vachon-Vallières qui travaille au Manoir depuis un an.


Le Manoir de l’Eau Vive a ouvert ses portes à Cookshire il y a six ans et Mme Lapointe en est la directrice depuis deux ans. « Nous sommes complets. Nous avons 120 résidents et 35 employés », a-t-elle déclaré. Le Manoir a une liste d’attente et prévoit la construction d’un ajout de 20 autres appartements. Environ 20 % des résidents sont anglophones, de même que plusieurs membres du personnel.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François