Actualités

Naomie Mathieu Chauvette, environnement et agriculture

Naomie Mathieu Chauvette, NPD

Pour Naomie Mathieu Chauvette, candidate du Nouveau parti démocratique dans Compton-Stanstead, protection de l’environnement et développement de l’agriculture vont de pair. Elle entend multiplier les efforts pour stimuler ces secteurs qui ont de grandes affinités, estime-t-elle.

La candidate se dit soucieuse de contribuer à bâtir un environnement vert pour les générations à venir. Elle souhaite travailler à faire une transition énergétique vers des énergies vertes. Un premier pas, estime-t-elle, serait la réduction des gaz à effet de serre tout en favorisant les emplois verts, comme la construction de panneaux solaires et autres. En lien avec ce type d’emplois, elle souhaite stimuler la multiplication des marchés publics sur le territoire. « En plus de faire rouler l’économie locale, ça diminue les transports pour l’alimentation et permet aux consommateurs d’obtenir des produits frais dans leur assiette », d’exprimer Mme Mathieu Chauvette.

Dans la foulée environnementale, elle rappelle son opposition et celle de sa formation politique envers l’oléoduc. Elle ajoute que son parti favorise la rénovation écoénergétique des logements en apportant une attention particulière à l’utilisation de produits locaux de façon à éviter les transports.

Revenant sur l’agriculture, la candidate mentionne que « les libéraux ont brisé trois ententes commerciales qui ont coûté énormément cher à nos producteurs de Compton-Stanstead. Ce qui est dommage, c’est que les libéraux n’ont rien fait pour les indemniser. » Elle estime que le remboursement sur une période de 8 à 10 ans qui nécessitera deux à trois mandats est beaucoup trop long alors que les producteurs ont besoin d’aide maintenant. Elle rappelle que le NPD souhaite encourager les petites fermes et les marchés locaux pour assurer une pérennité et l’épanouissement de ces petites productions. D’un même souffle, elle ajoute que sa formation politique s’engage à protéger la gestion de l’offre pour les producteurs, les consommateurs tout en aidant la transition des fermes familiales par une réduction des taxes de transfert.

« On va investir dans les infrastructures de téléphone cellulaire et internet haute vitesse pour que tous les producteurs puissent avoir accès. Ça les prive d’avoir la technologie pour servir leur clientèle. »

Au domaine de la santé, Naomie Mathieu Chauvette considère que c’est un volet indispensable dans la vie, c’est « pas normal que des gens n’aient pas accès aux médicaments et aux soins nécessaires. La santé, c’est la base de tout. On veut l’assurance maladie partout au Canada, oui ça va coûter cher, mais à long terme, ça sera profitable pour les Canadiens et Canadiennes. »

Présentement aux études, Mme Mathieu Chauvette assure qu’elle sera disponible une fois élue. « Moi, je suis là pour me battre et défendre les principes. Je suis très dynamique et à l’écoute. Moi, je fais ça pour les bonnes choses, pas pour la popularité ou le pouvoir. »

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François