Actualités

Projet de serres de cannabis médicinal : Weedon interpelle les partis politiques

actualite

Le maire de Weedon, Richard Tanguay, s’invite dans la présente campagne électorale. En s’appuyant sur le projet de serres de cannabis médicinal de l’entreprise MYM Nutraceuticals qui est au point mort et toujours dans l’attente d’un permis d’exploitation de Santé Canada. M. Tanguay demande aux divers partis politiques ce qu’ils proposent pour mieux accompagner et supporter les petites municipalités rurales, considérant les problématiques de dévitalisation, de vieillissement de la population et de pénurie de main-d’œuvre.

Dans un communiqué de presse, le maire de Weedon rappelle que le projet de MYM Nutraceuticals et les investissements projetés de plus de 200 M$ apportent une solution structurante pour la municipalité. À la suite de l’arrêt du chantier de construction et au départ des gardes de sécurité, les bureaux locaux sont maintenant fermés et les employés régionaux furent congédiés. Le projet stagne depuis plusieurs mois, car la compagnie attend des réponses de Santé Canada en lien avec ses demandes de licences, explique-t-il.

Alors que le projet faisait rêver au départ, l’inquiétude remplace peu à peu l’espoir, « le cynisme s’implante, les gens voient que ça n’avance pas, ils sont désillusionnés, comme les élus et les employés. La communauté se démobilise et ça va être dur de se relever si ça ne fonctionne pas », d’exprimer le maire de Weedon.

La municipalité avait déjà interpellé le gouvernement fédéral en juillet dernier, apparemment sans grand succès. « Le gouvernement fédéral nous a complètement abandonnés. On nous répond toujours la même cassette, comme quoi c’est un dossier important et que le gouvernement le garde en tête. Concrètement, on ne nous aide pas, on ne nous accompagne pas, on ne communique pas avec nous », se désole M. Tanguay.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François