Actualités

En hausse de 6,7 % Valoris adopte son budget de fonctionnement

Valoris a adopté un budget de fonctionnement à la hausse de 6,7 % pour 2020.

Les maires l’attendaient afin de préparer à leur tour leurs prévisions budgétaires de la prochaine année. Valoris a déposé son budget d’exploitation 2020 de l’ordre de 16 457 649 $ en hausse de 6,7 %, soit plus ou moins 1 M$ de plus comparativement au budget 2019 révisé.

Le tarif de traitement des déchets passe de 237 $ à 241 $ la tonne correspondant à l’augmentation de l’IPC à 1,7 %. Globalement, les administrateurs sont d’avis que les revenus globaux générés par la tarification combleront les dépenses additionnelles projetées pour 2020.

C’est à l’occasion d’une assemblée extraordinaire que le conseil d’administration de la Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke a approuvé le budget d’exploitation pour 2020.

Les investissements sont principalement associés à la mise en place des infrastructures pour l’agrandissement du lieu d’enfouissement technique avec la construction d’une nouvelle cellule d’enfouissement, ainsi que les équipements de captage du biogaz et de traitement des eaux de lixiviation. Un investissement est projeté pour la valorisation des biogaz et pourrait entraîner un revenu significatif pour la régie à moyen/long terme.

Toutefois, on mentionne qu’il est encore trop tôt pour inclure ce revenu dans le budget actuel puisque les modalités reliées à la concrétisation d’une entente de ce type ne sont pas connues. Par ailleurs, un montant de 1,5 M$ sera appliqué directement au plan de redressement 2020-2021, précise-t-on.
Rappelons que Valoris a pris plusieurs municipalités par surprise en mai dernier en augmentant de 104 $ le coût pour chaque tonne de déchets destinés à l’enfouissement la faisant passer de 133 $ à 237 $. Le président du conseil d’administration et maire de Sherbrooke, Steve Lussier, avait assuré lors d’une assemblée du conseil d’administration en septembre dernier que 2020 marquerait une hausse du tonnage correspondant au coût de la vie.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François