Publireportage

Restaurant-dépanneur Lescault : Une entrepreneure passionnée

Hélène Lescault est une entrepreneure passionnée dont le commerce est un lieu de rassemblement pour les citoyens de Chartierville.

Hélène Lescault travaillait depuis 6 ans au dépanneur situé à Chartierville lorsqu’elle en a fait l’acquisition en 2013. La nouvelle propriétaire n’a pas hésité à développer l’entreprise en y ajoutant un restaurant et un gîte.

Des gens d’affaires dans la famille, il n’y en a pas d’autres. C’est selon elle, un cheminement qui s’est fait graduellement. « Le goût d’être entrepreneur, je peux dire honnêtement, ce n’est pas tant d’être entrepreneur, c’est plus une certaine appartenance que j’ai au village. Je veux garder le commerce ouvert », explique-t-elle.

Ce qu’elle aime dans le fait de travailler à son compte c’est la multitude de défis auxquels elle doit faire face. Il n’y a pas de journée pareille et elles passent si vite qu’elle dit ne pas avoir le temps de s’ennuyer. Loin d’être seule, elle est entourée d’employés qu’elle apprécie. « J’ai une équipe formidable, j’ai une équipe de feu ! Je ne peux pas demander mieux », affirme-t-elle.

Le centre du village
Lorsque Mme Lescault a pris possession du commerce, des déjeuners et des sous-marins étaient déjà proposés aux clients. Elle a alors décidé d’y ajouter des pizzas et des spéciaux pour le dîner, « cela a vraiment fait fureur », explique-t-elle. Des travaux ont donc été entamés pour y installer une cuisine et les équipements nécessaires pour y ouvrir un petit restaurant.
Comme si ce n’était pas suffisant, un gîte de style couette et déjeuner a été construit à l’étage. Tout a été remis à neuf, de la literie aux fenêtres. Il y a trois chambres disponibles en plus d’une petite cuisinette. Jusqu’à maintenant, c’est près d’une centaine de personnes qui y logent chaque année. La propriétaire explique qu’il y a peu de publicité qui est faite pour l’hébergement, « mais ceux qui viennent, reviennent tout le temps parce qu’ils aiment ça ici. Ils trouvent ça ben familial. »

Un nouveau service s’est également ajouté avec les années, celui de traiteur. Mme Lescault propose des buffets chauds ou froids, et ce, pour différentes occasions. La période des fêtes est un moment très achalandé ayant des demandes d’un peu partout en région. Elle a également acheté l’ancien hôtel qui était voisin au dépanneur pour ensuite le démolir et en faire un stationnement.

Un lieu rassembleur

« Selon moi, ce que représente le dépanneur-restaurant à Chartierville, c’est vraiment un lieu de rassemblement. Les gens viennent ici, prennent un café, ils mangent, font des échanges de sujets. C’est vraiment comique, c’est une belle ambiance », explique celle pour qui les clients sont sa deuxième famille.

Avec une population de 286 habitants, le commerce de Mme Lescault est le seul restaurant du village. « Et heureusement », lâche-t-elle en riant. Travailler avec le public, c’est sa passion, « j’aime ma job, j’adore ma job ! J’aime le monde, j’aime ce que je fais. C’est un plaisir de me lever le matin pour venir travailler. » Même lorsqu’elle ne travaille pas, elle prend le temps de venir voir «son monde» parce qu’elle dit s’ennuyer d’eux.

Étant en région plus éloignée, l’entrepreneure doit gérer plusieurs difficultés, notamment le fait que certains fournisseurs ne veulent pas se rendre jusqu’à Chartierville ou encore qu’elle doit parfois attendre jusqu’à deux mois pour avoir une livraison. « Il faut s’adapter, mais je fais du mieux que je peux », affirme-t-elle.

Décrite comme étant une personne dévouée et débrouillarde, elle ne compte pas ses heures lorsqu’il est question de son commerce.

Lorsque Mme Lescault a pris la décision d’acquérir le dépanneur, elle a pu obtenir l’aide du Centre local de développement (CLD) du Haut-Saint-François. Elle a notamment profité du soutien au travail autonome pendant quelques semaines. Ce service est en collaboration avec Emploi-Québec qui offre jusqu’à 30 semaines de soutien monétaire pour un projet d’affaires. Elle a également obtenu de l’aide financière pour mettre à jour les équipements et le réaménagement des locaux. Rappelons également que la Chambre de commerce du Haut-Saint-François est disponible pour quiconque désirant lancer, acquérir ou agrandir une entreprise.

L’organisme dispose d’un large réseau de contacts susceptibles d’en faire profiter les membres.

Rappelons que le CLD du Haut-Saint-François offre son aide pour quiconque ayant un projet d’affaire que ce soit un lancement d’entreprise, une expansion ou une acquisition. La Chambre de commerce du Haut-Saint-François propose également divers services aux entreprises et commerçants de la région en plus d’être un excellent moyen de réseautage.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François