Actualités

Des surplus prévus pour Valoris en 2019

actualite

Après une année 2019 pour le moins tumultueuse, la Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke (Valoris) présentait des états financiers provisoires pour l’exercice 2019, laissant apparaître un surplus de 400 000 $.

Le nouveau président de Valoris, Robert Roy, qualifie la nouvelle d’encourageante, mais appelle à la prudence estimant qu’il est trop tôt pour crier victoire. « C’est vrai qu’il s’agit d’une belle façon de commencer l’année. Par contre, il serait plus sage d’attendre sur une longue période avant de dire que nous sommes sortis du bois. Ce surplus provient principalement des tests effectués sur la ligne CRD. Il y a encore des ententes à long terme à finaliser avec des partenaires autant sur la ligne de tri CRD que sur la ligne de tri résidentielle. »

M. Roy rappelle que la grande priorité pour les 12 prochains mois est de mettre en place les différentes mesures du plan de redressement 2019-2021. « Mes collègues du conseil d’administration et moi avons été clairs avant les fêtes : 2020 est une année important pour la régie. Nous allons donc mettre tous les efforts pour appuyer la direction générale et l’équipe de Valoris et mettre en place les conditions gagnantes pour le plan. Il ne faut pas se laisser aveugler par le résultat que nous venons d’avoir. Il ne faut pas prendre des décisions précipitées qui viendraient mettre en péril la pérennité financière de Valoris. »

Présidence
En ce début d’année 2020, Valoris a mis en pratique le système d’alternance marquant la présidence. Ainsi, M. Roy occupe ce poste pour l’année en cours tandis que le président sortant et maire de Sherbrooke, Steve Lussier, cumulera le poste de vice-président. M. Roy a profité de l’assemblée ordinaire du conseil d’administration de la régie pour remercier son prédécesseur. « Ce fut une année remplie de défis et M. Lussier a su les attaquer avec rigueur et énergie. Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, je félicite M. Lussier d’avoir relevé ce défi qu’aucun maire de Sherbrooke n’avait fait avant lui. Il croit en la mission de Valoris et son dévouement envers la régie est exemplaire. »

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François