Actualités

Fonds de développement de la Cité : Une façon de stimuler l’engagement citoyen

Nous apercevons de gauche à droite, Daniel Lamoureux et Christine Ruest Rius, respectivement dg et conseillère en communications et coopération à la Caisse Desjardins du Haut-Saint-François, Danielle Simard, dg à la SADC, Olivier Jean, du CJE, Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire à la Cité-école, Nancy Blanchette du Centre d’action bénévole, et Isabelle Couture, directrice du développement local et des communications à la SADC.

C’est dans le but de développer la participation citoyenne des étudiants et améliorer la connaissance du milieu que le comité Cité-école de la polyvalente Louis-Saint-Laurent lance, avec la participation de partenaires, le Fonds de développement de la Cité. Une enveloppe globale de 2 000 $ est mise à la disposition des élèves afin de monter un projet d’engagement citoyen.

Les intervenants se sont inspirés d’un ancien programme intitulé Passe à Go pour relancer la démarche. « On trouvait l’idée super bonne et on a eu plein d’élèves qui ont reçu des montants d’argent et qui ont pu développer des choses ici dans l’école tout en apprenant la démarche de c’est quoi présenter un projet. On souhaite que les élèves s’approprient les différentes étapes pour présenter un projet. De quelle façon on peut le présenter pour augmenter nos chances d’avoir le financement », d’expliquer Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire. Les participants qui devront être parrainés d’un adulte pourront bénéficier d’une aide financière pouvant aller jusqu’à un maximum de 500 $. Le fonds de développement dispose d’une enveloppe globale de 2 000 $ dont 1 500 $ proviennent de la Caisse Desjardins du Haut-Saint-François et 250 $ respectivement remis par la SADC et le CJE du Haut-Saint-François.

« On est très sensible au développement du leadership des élèves de la région. Desjardins considère l’aide financière comme un levier qui favorise l’autonomie et le développement des personnes d’une communauté. L’éducation est un secteur qui nous tient particulièrement à cœur. Le fonds n’encourage pas seulement l’entrepreneuriat, mais également un encadrement qui va vous permettre de réussir ces projets-là. La caisse croit au potentiel de notre relève de demain », d’exprimer Daniel Lamoureux, directeur général de la Caisse Desjardins du Haut-Saint-François.
Danielle Simard, directrice générale de la SADC du Haut-Saint-François, rappelle l’implication de son organisme. « Ce n’est pas d’hier que la SADC s’est associée à la Cité-école. Dès le début, nous, on a cru aux valeurs que vous prôniez. On croit en la relève, vous représentez le potentiel de demain » tout en rappelant que le projet de cité-école cadrait avec les valeurs véhiculées par la SADC.

Olivier Jean, du CJE, souligne que l’entrepreneuriat est un aspect très important pour son organisme, « un volet par lequel nous encourageons la culture entrepreneuriale chez les jeunes. C’est aussi un volet où nous vous soutenons dans vos initiatives entrepreneuriales. » Le comité organisateur et l’école offrent leur aide pour supporter les participants dans leur démarche.

Fonds
Les étudiants désireux de participer devront remplir un formulaire à remettre au plus tard le 10 mars prochain soit au bureau de Mme Leroux ou à la mairie. Le projet peut être réalisé par un, deux ou même un groupe d’élèves. Il peut même être un projet de classe. L’important est qu’il soit monté par les élèves, insiste Mme Leroux.

Les projets de participation citoyenne doivent toucher les thèmes suivants : respect de l’environnement, relations respectueuses et égalitaires, saines habitudes de vie, ouverture sur le monde et solidarité, persévérance scolaire, arts et culture. Un comité analysera les projets et devrait dévoiler, le 12 mars, ceux qui bénéficieront d’une bourse. Si jamais il devait rester des sous, on prévoit relancer le programme en début de la prochaine année scolaire. Tous les niveaux de secondaire peuvent participer. Mentionnons que le député de Mégantic, François Jacques, et le préfet de la MRC du Haut-Saint-François, Robert Roy, participaient au lancement du Fonds de développement de la Cité.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François