Thématiques

Une nouvelle approche du leadership au féminin

La Journée internationale des femmes est l’occasion de célébrer les réalisations des femmes et de rappeler le progrès qu’il reste à faire en matière d’égalité. Voici un bref portrait de la situation des femmes au sein des postes de direction.

Montée en entreprise
La sous-représentation des femmes dans les rôles de direction est depuis longtemps attribuée à une sorte de «plafond invisible» qui les empêche de dépasser un certain niveau d’ancienneté. Une récente étude sur les sociétés américaines a cependant positionné la première barrière de l’avancement professionnel des femmes encore plus bas sur l’échelle des entreprises.
Ainsi, les recherches ont mis en lumière une différence marquée dans les taux de progression des hommes et des femmes pour les postes de direction de premier niveau. Les femmes sont souvent limitées aux postes de débutant, ce qui rend la compétition moins féroce aux hommes pour les plus hauts niveaux de direction.

Redéfinition du leadership
Traditionnellement, un leadership fort vient avec l’affirmation de soi, l’ambition et l’autosuffisance, des attributs typiquement associés à la masculinité et qui peuvent dissuader les femmes. L’une des façons d’encourager ces dernières à viser des postes de direction et de favoriser leur sélection est de revoir les caractéristiques d’un dirigeant compétent.
Le leadership inclusif, par exemple, est une forme de gestion collaborative qui englobe la diversité, la responsabilisation et l’inclusion. Les dirigeants sont ouverts d’esprit et souhaitent renforcer les voix marginalisées. Les recherches démontrent d’ailleurs qu’un leadership inclusif élève la qualité de la performance des équipes et du processus décisionnel d’une entreprise.

Diversité des genres
Des études démontrent que les entreprises favorisant la diversité des genres bénéficient d’une productivité plus élevée, de prises de décisions et de produits améliorés ainsi que d’une meilleure satisfaction et rétention des employés.

En résumé, la parité entre hommes et femmes au sein des postes de direction est non seulement souhaitable pour l’égalité des sexes, mais aussi profitable pour les entreprises!

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François