Actualités

Prévenir les morsures de chien : Des élèves apprennent le langage canin

Les chiens, ces bêtes que l’on aime caresser, jouer, sont des animaux de compagnie agréables. Toutefois, il arrive qu’ils mordent; 51 % des morsures proviennent du chien de famille. Il y a une façon de prévenir ces désagréments. Sylvie Roy, enseignante à l’école du Parchemin (Côté Collège) et zoothérapeute, donne des ateliers aux élèves sur le langage canin.

Cette passionnée d’animaux profite de ses périodes de spécialiste pour rencontrer toutes les classes (15 groupes) de l’école afin de sensibiliser les jeunes au langage de ces bêtes. « Je l’ai offert à mes collègues et tout le monde a dit oui. Je trouvais que ça faisait différent et qu’il y avait quelque chose de pédagogique là-dedans. »
Propriétaire, entre autres, d’un lapin, d’un cochon d’Inde, d’une tourterelle rieuse et d’un chien, Mme Roy vise à amener les enfants à respecter les animaux. Le fait de passer par le chien dans le cadre d’un atelier visant à prévenir les morsures par le langage de ces bêtes est une façon d’y arriver. Les enfants ont un intérêt naturel envers les animaux, il est donc plus facile de capter leur attention, laisse-t-elle entendre. Au terme de la rencontre, l’enseignante souhaite que les jeunes sachent comment approcher un chien, le respecter et même diffuser l’information dans leur entourage, s’ils sont capables de le répéter autour d’eux.

Langage
« La majorité des chiens sont gentils, mais je n’ai pas le choix de leur dire que ça se peut qu’un chien les morde, qu’un chien les attaque, je vais leur dire qu’il n’a pas fait ça pour rien. Je ne veux pas leur faire peur, je veux juste qu’ils soient préventifs, qu’ils soient prudents. » Il est donc important de bien décoder leur langage et faire attention à la façon de les approcher. À l’aide d’affiches illustrant des chiens selon différentes postures, Mme Roy interpelle les élèves à donner leurs commentaires.

En guise d’introduction, l’intervenante souligne l’importance de comprendre l’animal. Elle mentionne, entre autres, que le chien, nouvellement arrivé à la maison, aura besoin d’une période de trois mois pour s’adapter à son environnement. De façon interactive, Mme Roy présente les différentes façons d’aborder ces bêtes, en commençant par demander la permission au maître ou la personne qui l’accompagne. L’approche vers l’animal, la façon, l’endroit où le caresser sont importants pour un contact sécuritaire. Il n’est surtout pas recommandé d’avancer la main pour caresser sur la tête, ce qui peut être interprété comme une menace par le chien.

Toujours à l’aide d’illustrations, les participants sont amenés à détecter et interpréter les différentes postures de la bête témoignant de leur humeur, soit enjouée, calme. Cet aspect sera propice à l’approche et la caresse. Ou dans le cas contraire, selon le comportement, le positionnement du chien pouvant indiquer qu’il est inquiet, stressé, apeuré, voire même terrorisé, sont des indices qu’il est préférable de ne pas s’en approcher.

Parmi les conseils de base transmis par l’enseignante, il est suggéré de ne pas approcher l’animal lorsqu’il mange, ne pas monter sur son dos, ne pas courir après la bête ou de lui tirer la queue, les oreilles et même de le réveiller lorsqu’il dort. Le jeune auditoire était tout éveillé aux propos de Mme Roy. Pendant une cinquantaine de minutes, les élèves participaient activement et répondaient aux questions de l’intervenante. Au terme de la rencontre, les enfants ont eu droit à un diplôme attestant qu’ils ont appris à comprendre le langage de l’animal, accompagné de quelques dessins de positions de chien.

Évidemment heureuse de s’adresser aux jeunes, Mme Roy rencontre également les adultes et les aînés dans le cadre d’atelier de zooanimation avec des animaux. Mentionnons qu’il est possible de se procurer gratuitement le guide pour apprendre aux parents les bases de la communication avec les chiens afin de prévenir les morsures en visitant le site fondation Humanimo. Vous y trouverez trois astuces importantes à savoir afin de prévenir les morsures, 18 observations afin de pouvoir identifier un chien calme, peureux ou en colère, 8 conseils de base à connaître pour la sécurité de votre enfant et le respect de votre chien ainsi que cinq idées d’interactions amusantes et positives entre votre enfant et votre animal.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François