Actualités

Travaux d’infrastructures d’eau : Québec accorde plus de 1,1 M$ à Cookshire-Eaton

Travaux d’infrastructures d’eau

François Jacques a annoncé une aide financière du gouvernement provincial pour la réalisation des travaux d’infrastructures d’eau.

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1 104 320 $ à la municipalité de Cookshire-Eaton pour la réalisation de travaux d’infrastructures d’eau dans le secteur de Johnville. L’annonce a été faite au nom d’Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, par François Jacques, député de Mégantic et adjoint parlementaire de Mme Laforest.

Les travaux consistent à remplacer la station déjà existante par une nouvelle station d’épuration de type étang aéré. « Cette aide financière permettra d’atteindre les normes en matière d’exigences de rejet des eaux usées dans le secteur de Johnville et j’en suis très fier. J’ai la conviction que ces travaux agiront positivement sur l’environnement et le quotidien des familles et des gens d’ici, et je continuerai de travailler pour faire avancer les dossiers qui leur tiennent à cœur », exprime M. Jacques. Ces aménagements bénéficieront à environ 75 résidences desservies dans le secteur. Pour la réalisation des travaux admissibles au Programme d’infrastructures municipales d’eau (PRIMEAU), la ville de Cookshire-Eaton a apporté une contribution de 194  880 $, ce qui représente un investissement gouvernemental et municipal totalisant 1 299 200 $.
Rappelons que ce projet permettra également à la municipalité d’aller de l’avant avec le projet domiciliaire à Johnville. « Je suis très heureuse du soutien financier qui nous est accordé par le gouvernement provincial puisque la réalisation d’un tel projet est essentielle pour notre communauté. À cette aide financière, nous investissons davantage afin de nous permettre de desservir un futur développement dans le secteur de Johnville, offrant ainsi la possibilité d’ajouter plus de 60 résidences », affirme Sylvie Lapointe, mairesse de Cookshire-Eaton.

Article précédentArticle suivant
©2021 Journal Le Haut-Saint-François