Actualités

Directeur général à Weedon : La municipalité met un terme à l’entente

Eugène Gagné de Weedon

Le maire suppléant, Eugène Gagné, mentionne que les élus ont confié le mandat à la FQM de trouver le prochain directeur général.

C’est à l’unanimité, lors d’une récente séance du conseil municipal, que les élus de Weedon ont entériné les termes d’une entente commune, marquant la fin du contrat de travail du directeur général, M. Mokhtar Saada.

Rejoint au téléphone, le maire suppléant, Eugène Gagné, en remplacement du maire, Richard Tanguay, en congé de maladie, refuse de dévoiler les termes de l’entente précisant qu’elle est confidentielle. Le départ de M. Saada marque néanmoins un véritable défilé de candidats au poste de directeur général. Le journal relève huit personnes, que ce soit sur une base intérimaire ou permanente, à avoir cumulé le poste de D.G. depuis le départ de Émile Royer, en 2014. De ce nombre, on relève la participation de Josée Bolduc, Line Couture, ancienne directrice générale de la Caisse Desjardins à Weedon, Marie-Ève Gagnon, Yvan Fortin, ancien directeur général de la municipalité de Bury, Daniel Le Pape, Gaétan Perron, ancien directeur général de la municipalité de Saint-Isidore-de-Clifton, Mokhtar Saada et présentement le retour intérimaire de M. Perron.

Le poste est déjà affiché sur le site de la municipalité et le sera dans divers médias incluant notre journal. Dans l’espoir que la sélection du prochain candidat (e) sera la bonne « on a donné un mandat, chose qui ne s’est jamais faite, à la FQM Fédération québécoise des municipalités de nous trouver un directeur général. » Le maire suppléant parle d’un changement de culture, « on parle de transparence. La démarche, on va mettre ça transparent. Il y a quelqu’un d’externe qui va l’engager. On va s’assurer que ce soit la meilleure personne pour ce travail-là. Si c’est quelqu’un de Weedon, on va être content, mais s’il faut aller chercher quelqu’un de l’extérieur pour avoir les connaissances et les compétences, ben c’est là qu’on va aller. »

M. Gagné, qui chausse les souliers du maire depuis trois mois, dit aimer l’expérience, et ce à un point tel qu’il manifeste son intention de briguer le siège de maire lors de l’élection municipale de novembre prochain.

Article précédentArticle suivant
©2021 Journal Le Haut-Saint-François