Actualités

La MRC du HSF et ses municipalités : Bientôt un territoire ami de ses aînés

Ministre Marguerite Blais

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, se réjouit de la collaboration municipalités et MRC.

Plus que jamais, la MRC du Haut-Saint-François et les municipalités comprennent l’importance de prendre soin de ses aînés et de leur laisser la place qui leur revient. Notre structure régionale en collaboration avec la campagne Ose le Haut et le regroupement de 13 des 14 municipalités travaillera à la mise en place d’une politique régionale et d’un plan d’action en faveur des aînés. Cette étape complétée fera en sorte que toutes les municipalités du territoire seront accréditées amies des aînés.

Pour mener le projet à bon port, la MRC bénéficiera d’un montant de 131 900 $ provenant du programme Municipalité amie des aînés (MADA) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). De ce montant, 27 900 $ seront consacrés à de l’aide technique, soit une banque de 30 heures d’accompagnement pour la MRC, et 12 h d’accompagnement pour chacune des 13 municipalités. La MRC de son côté investira 15 000 $.
Le projet s’inscrit dans le volet 1 du programme Soutien à la réalisation de politiques et de plans d’action en faveur des aînés. L’aide financière permettra de procéder à l’embauche d’une ressource pour deux ans qui soutiendra l’élaboration de la politique et du plan d’action de la MRC et des municipalités participantes. Cette personne, explique Johanne Delage, mairesse de La Patrie et responsable du projet MADA MRC, aura à développer une démarche où chaque municipalité aura sa couleur. Tout le travail débouchera sur une politique globale MRC en lien avec chaque municipalité.

« Le tandem optimal avec nos municipalités nous mène à la réussite et nous permet d’atteindre un but commun. Merci à nos municipalités pour cet esprit d’équipe exemplaire, pour cette volonté de mettre nos forces en commun et pour cette confiance démontrée envers votre MRC en lui confiant la coordination de ce mandat territorial. Grâce à ce financement, la MRC réalisera son souhait d’optimiser les possibilités de bonne santé, de participation sociale et de sécurité afin d’accroître la qualité de vie de ses aînés. Les bases communes qui seront établies pour le territoire seront personnalisées aux situations particulières de chacune de nos municipalités. C’est ainsi que nous pourrons assurer à tous nos aînés que leur réalité se reflètera dans les politiques et les plans d’action qui découleront de cette démarche; qu’ils seront entendus; que leurs besoins seront reconnus, et cela, peu importe où ils se trouvent, dans le territoire du Haut-Saint-François », d’exprimer le préfet Robert G. Roy.

La mairesse de La Patrie se réjouit de la collaboration municipalités et MRC. « La concertation sera de mise dans l’élaboration de la politique territoriale. Obtenir un consensus sera d’autant plus facile, malgré la complexité apparente de la tâche, considérant que chaque municipalité pourra bonifier la politique en l’adaptant à son contexte spécifique. » La première étape n’est pas encore complétée que Mme Delage songe déjà à la seconde. « La MRC souhaite également assurer la mise en œuvre du plan d’action régional et des plans d’action locaux. Nous prévoyons éventuellement déposer une demande d’aide financière au programme de soutien à la démarche, volet 2 : Soutien à la mise en œuvre de plans d’action en faveur des aînés. »
Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, souligne l’apport « essentiel de partenaires, tel que la MRC, qui se sont engagés dans le programme de soutien à la démarche MADA avec nous, au bénéfice de leur communauté et de l’ensemble de la collectivité. Cette démarche constitue un gain réel pour toute la société : elle contribue à créer des environnements sains, sécuritaires et accueillants pour ces personnes et leur entourage et qui favorisent le plein épanouissement et la participation active des aînés. » La MRC du Haut-Saint-François n’est pas seule à s’impliquer de la sorte au Québec, d’autres l’ont déjà fait. Soulignant la collaboration entre les municipalités et la MRC, le député de Mégantic, François Jacques, et adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, précise « je suis fier de voir les municipalités unies pour favoriser l’inclusion des aînés dans notre collectivité. »

Pour Richard Tanguay, maire de Weedon et président du comité de la MRC à l’origine de la campagne Ose le Haut, « l’élaboration d’une politique MADA et la mise en œuvre du plan d’action se marient parfaitement à nos efforts d’attraction, de rétention et de mobilisation de la population à travers l’un des changements souhaités: avoir une vision d’avenir partagée et rassembleuse dans laquelle chaque acteur sait qu’il a un rôle à jouer et qui guide les actions de tous. »

Mentionnons qu’une municipalité, Scotstown, ne s’inscrit pas dans le groupe des 13 autres puisqu’elle a déjà entrepris une démarche MADA. Toutefois, elle devrait se joindre au groupe ultérieurement, d’exprimer Mme Delage

Article précédentArticle suivant
©2021 Journal Le Haut-Saint-François