Actualités

La route 112 entre Ascot Corner et Westbury

112 route

Un projet de feux de circulation à l’angle de la rue Blouin et de la route 112 en plein cœur du village d’Ascot Corner est à l’étude, mais rencontre des difficultés d’ordre financières.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ-Estrie) dévoilait récemment son programme d’investissement de 342 M$ pour les prochaines années, mais rien ne semble prévu pour le tronçon de la route 112 entre Ascot Corner et Westbury au grand dam du maire d’Ascot Corner, Éric Mageau.
L’étude concernant le tronçon de la route 112 entre Ascot Corner et Westbury s’est terminée à la fin de l’année 2020. Selon Mme Nomba Danielle, conseillère en communication au ministère des Transports du Québec, direction Estrie, le ministère travaille à la conception du projet de la sécurisation de cette route, mais il est encore trop tôt pour se prononcer sur la nature des interventions qui pourraient être réalisées et leur échéancier.
Rappelons que le 1er octobre 2019, la vitesse maximum autorisée sur la route 112, entre le chemin Talbot à Ascot Corner et la route 214 à Westbury, était passée de 90 à 70 km/h.
Depuis la mise en place de cette mesure, le ministère a remarqué une nette amélioration dans la fréquence et la gravité des accidents qui surviennent sur ce tronçon de route.
Quoique le ministère ne puisse se prononcer, au moment d’écrire ces lignes, sur l’avancement du dossier concernant la sécurisation de la route 112, l’installation de feux de circulation ou de carrefours giratoires à des intersections, l’ajout de voies de circulation au besoin et la séparation de chaussée font partie des options étudiées.
Le maire d’Ascot Corner, Éric Mageau, se dit très déçu que le dossier n’avance pas.
« On voit les 342 M$ passer, mais il n’y a rien pour Ascot Corner, c’est très décevant. »
Feux de circulation au cœur du village
La municipalité d’Ascot Corner aimerait installer des feux de circulation à l’angle de la rue Blouin et de la route 112.
Une rencontre s’est tenue impliquant la municipalité et les représentants du MTQ – Estrie au sujet de l’installation de ces feux de circulation. Selon le MTQ Estrie, d’exprimer M. Mageau, ce genre de projet pourrait coûter entre 500 000 $ et 600 000 $ aux frais de la municipalité. Un montant que la ville ne possède pas et que le maire considère inacceptable.
M. Mageau ajoute avoir contacté le député de Mégantic, François Jacques, pour intervenir dans le dossier.

Article précédentArticle suivant
©2023 Journal Le Haut-Saint-François