PERE NOEL

Des astuces pour simuler le passage du père Noël à la maison

Vos enfants croient au père Noël et à la magie qui l’entoure ? Voici quelques idées pour que son passage sous votre toit ne fasse aucun doute au petit matin, outre, bien sûr, le fait que des cadeaux colorés aux tailles variées s’amoncellent désormais sous le sapin !

  • La collation entamée (un classique!): les enfants peuvent préparer un petit en-cas pour le père Noël et ses rennes (à l’extérieur). Les restes constitueront des preuves irréfutables du passage du sympathique personnage. Psitt ! Les rennes pourraient aussi avoir perdu un ou deux grelots en grignotant !
  • Le cadeau pour le père Noël: les enfants peuvent aussi laisser à l’intention du père Noël un dessin, une carte ou un bricolage que celui-ci emportera avec bonheur lors de sa tournée.
  • La lettre du père Noël: le père Noël a apprécié la collation ou le présent ? Pourquoi ne laisserait-il pas un petit mot de remerciement aux enfants ? Attention toutefois à ce que votre écriture ne soit pas reconnaissable !
  • Les traces de pas: laissez des traces de bottes (enneigées ou noires de suie) pour illustrer le chemin emprunté par le père Noël. Vous pouvez aussi faire des empreintes dans la neige pour représenter les pattes des rennes venus déguster les carottes.
  • Les «restes» du père Noël: laissez un morceau de velours rouge dans la cheminée pour faire croire que le père Noël y a déchiré son manteau, le père Noël peut aussi s’être accroché dans les branches du sapin.
  • La poudre magique: sans le savoir, le père Noël a semé dans son sillage de la poudre magique ! De la poudre de paillettes argentées, et le tour est joué !
Ascot Corner

Une fête sucrée à Ascot Corner

Quelque 19 familles et 39 enfants ont participé à la première édition de la fête sucrée à l’occasion de l’Halloween, qui se déroulait au Centre multifonctionnel d’Ascot Corner. Quatre animateurs sur place se sont amusés avec les jeunes et moins jeunes. Chaque enfant s’est vu remettre une citrouille pour l’occasion, gracieuseté de la Ferme Au Pré Bleu. Décoration de citrouilles, bricolage, décoration de muffins à la citrouille, contes d’Halloween et chasse aux bonbons étaient au programme du jour. Heureuse de la participation des familles, Marie-Pier Bisson-Côté mentionne qu’il y aura une seconde édition l’an prochain.

Manoir de l'eau Vive

Conférence au Manoir de l’Eau-Vive sur la maladie d’Alzheimer

par Valérie GRONDIN

Devant une salle comble regroupant près de 70 personnes, le Centre d’action bénévole du Haut-Saint-François (HSF) a présenté au Manoir de l’Eau-Vive de Cookshire-Eaton, une conférence informative portant sur la maladie d’Alzheimer ainsi que les maladies apparentées.

Se voulant un outil pour les aidants, les proches, les intervenants ainsi que les personnes aux prises avec la maladie en général, M. Camille Dolbec, conférencier et multidisciplinaire, a partagé et échangé son savoir-faire avec les gens réunis. Mieux comprendre pour mieux intervenir, d’où le titre de l’assemblée, évoque bien le sujet amené. Plusieurs partenaires ont également mis à la disposition du public de l’information sur l’aide offerte dans la MRC du HSF. La conférence s’est tenue dans les deux langues, assurant ainsi le service à la population bilingue du territoire. Avec brio, le conférencier a su expliquer de façon claire, sur un ton humoristique, les escales de la maladie vécue et sentie par le patient, mais également de l’intervenant. La progression de l’Alzheimer se vit par étape où chacune d’elle demande une adaptation continuelle de la part de l’entourage et du personnel soignant. Outiller les intervenants du milieu était l’objectif.

« La conférence portait bien son titre, les gens, en comprenant davantage l’Alzheimer ou les autres maladies apparentées, sont conscientisés à mieux intervenir », mentionne France Lebrun, directrice du Centre d’action bénévole. Elle précise que Camille Dolbec est un bon vulgarisateur et remercie les gens qui ont soutenu l’initiative. « J’ai beaucoup apprécié que la Table de concertation des personnes aînées du HSF puisse appuyer notre requête d’obtenir cette conférence. » Et elle ajoute: « Je remercie l’ensemble des partenaires qui ont présenté les services disponibles à la population. »

Chambre de commerce

Un 6 à 8 instructif

Plus de 25 personnes ont participé au récent 6 à 8, organisé par la Chambre de commerce du Haut-Saint-François. L’activité se déroulait à l’intérieur de l’ancien hôtel de ville à Weedon, territoire acquis par l’organisme depuis quelques mois à la suite de la fermeture de la Chambre de commerce de Weedon et région. À peine rentrée de voyage, Lise Pratte de La Patrie a présenté un court exposé de son expérience à la course Rose des Sables, qui se déroulait dans le désert du Maroc. Outre l’exposé, les participants ont profité de l’occasion pour échanger entre eux.

Déménagement

Déménagement complété au Centre multiservices de santé et de services sociaux à East Angus

par Pierre HÉBERT

Une petite armée de bénévoles, formée pour l’occasion, et les membres du personnel, ont œuvré à déplacer les résidents en toute sécurité. « Tout s’est bien passé. On avait prévu des membres des familles pour accueillir les résidents », d’exprimer Caroline Morin, conseillère aux communications au CIUSSS de l’Estrie – CHUS. Cette dernière mentionne qu’une visite VIP avait été préalablement organisée pour les proches des familles afin qu’ils puissent constater de visu la chambre qu’allait occuper leur parent, le centre de jour et tous les autres services compris à l’intérieur du nouveau Centre multiservices de santé et de services sociaux. Depuis la semaine dernière, les services de centre de jour et de physiothérapie sont accessibles pour la clientèle.C’était le branle-bas de combat tout au long de la semaine du 28 novembre dernier au nouveau Centre multiservices de santé et de services sociaux à East Angus. La journée culminante, le 30 novembre, s’est bien déroulée avec le déplacement des 55 résidents du centre d’hébergement communément appelé La Sapinière, dans leur nouvelle demeure située sur la rue Lafontaine.

Le nouveau centre a une possibilité de 64 lits, explique Mme Morin. Cependant, 55 sont occupés. Les lits supplémentaires ne sont pas encore ouverts, d’expliquer Mme Morin.

Porte ouverte

Cette dernière mentionne que les autorités prévoient faire une journée porte ouverte afin de permettre à la population de visiter le nouveau centre multiservices érigé au coût de 21 M$. Toutefois, la date reste encore à déterminer et cela devrait se faire au début de la prochaine année.

©2020 Journal Le Haut-Saint-François