Hockey

Cours professionnels : Initiation au hockey à Weedon

Michel Provencher, ex-joueur de hockey professionnel en Europe et entraîneur, se fera un plaisir de transmettre ses connaissances aux jeunes.

Les jeunes hockeyeurs ont la chance de développer leur discipline sportive en participant au programme Initiation au hockey. La formation, présentement en cours, se donne à l’aréna de Weedon, tous les jeudis jusqu’au 30 mars 2023. Michel Provencher, ex-joueur professionnel et entraîneur de carrière au Canada, aux États-Unis ainsi qu’en Europe, donne la formation.
Le programme complet de hockey, sous forme de cours professionnels, est offert à trois groupes d’âge, soit les 5-7 ans de 17 h 20 à 18 h 20, les 8-11 ans de 18 h 20 à 19 h 20 et les 12-15 ans de 19 h 30 à 20 h 30.
Installé à Cookshire-Eaton depuis deux ans, M. Provencher a connu une carrière de joueur de hockey professionnel et entraîneur pendant 20 ans en Europe. Il entend mettre sa vaste expérience à profit pour aider les jeunes à bien démarrer dans le hockey. « Le but, c’est de leur donner le meilleur de mes connaissances pour qu’ils apprennent davantage les techniques autant canadiennes, américaines et européennes. » Parmi la formation, M. Provencher enseignera « les techniques de base concernant le patinage, la technique selon leur niveau d’apprentissage du point de vue individuel et collectif, comment tenir le bâton. Je vais, pour ainsi dire, les mettre dans le droit chemin du hockey pour qu’ils puissent pratiquer ce sport avec passion. » Le formateur constate que plusieurs jeunes font déjà partie d’une association et il croit qu’une formation supplémentaire pourrait leur permettre de corriger certaines petites lacunes. « Je vais peut-être leur donner le petit push supplémentaire qui va les aider dans leur association respective. » La formation, d’insister M. Provencher s’adresse à tous les jeunes, même ceux qui ne savent pas patiner ou qui ne jouent pas dans des associations.
Au moment d’écrire ces lignes, on comptait près d’une trentaine d’inscriptions réparties dans les divers groupes. Toutefois, aucun nombre limite de personnes n’est fixé. En outre, on entend offrir des stages d’initiation au hockey lors des journées pédagogiques et même pendant les vacances scolaires, d’ajouter M. Provencher.
Le programme de formation est offert au coût de 200 $ par enfant. Le montant peut être payé en deux versements. Les personnes intéressées doivent s’inscrire rapidement à loisirs.weedon@hsfqc.ca. « On prend les inscriptions même si le cours est commencé. On va les intégrer en cours de route », ajoute Michel Provencher.

Patin artistique

Patinage artistique : Ève Carrier vise l’équipe du Québec

Ève Carrier en pleine action.

La jeune patineuse artistique de Cookshire-Eaton, Ève Carrier, s’est récemment distinguée dans la catégorie junior, en montant sur la troisième marche du podium lors d’une compétition provinciale de sous-section, Souvenir Georges-Éthier, qui se déroulait à Beauport.
Heureuse de sa performance, Ève avoue candidement « je ne m’attendais pas à ça. C’est ma première médaille de niveau provincial. » Cette magnifique performance lui permet de participer à la prochaine compétition provinciale qui se déroulera dans quelques jours à Sainte-Marie-de-Beauce. Son objectif est simple, mais exigeant à la fois: être sélectionnée au sein de l’équipe du Québec. « C’est la classification pour l’équipe du Québec. Ils prennent les huit premières. Je n’ai pas vraiment droit à l’erreur. » Ce défi ne semble pas ébranler la jeune athlète de 18 ans. « Je suis capable de relever ce défi. Je suis confiante. » Ève qui étudie en soins infirmiers au Cégep Édouard-Montpetit, à Montréal, poursuit ses entraînements. Elle y consacre en moyenne une quinzaine d’heures par semaine. « Il faut que je fasse de bons entraînements. En ce moment, ça va bien, ça devrait bien aller. » Elle admet ne pas rêver à faire partie de l’équipe nationale et représente éventuellement le Canada aux Jeux olympiques. « Depuis que je suis jeune, mon rêve est de me classer un jour sur l’équipe du Québec », complète-t-elle.
Membre du Club de patinage artistique de Sherbrooke, Ève patine depuis mars dernier au sein de l’Académie Performance Isatis, de Chambly, sous la direction de l’entraîneur en chef, Marc-André Craig. L’athlète a convenu de faire ce changement afin de poursuivre son développement et cela semble lui porter fruit.

actualite

Ligue régionale de hockey Senior A : Les LumberJacks s’inclinent 6 à 3

La formation de hockey les LumberJacks d’East Angus s’est inclinée par la marque de 6 à 3 lors de son dernier match contre le Gentilly Ford de St-Léonard-d’Aston. Avec cette défaite, la formation locale se retrouve au dernier rang du classement général avec une fiche d’une victoire et quatre défaites.
L’entraîneur des LumberJacks, Jean-François Houde, est déçu du résultat d’autant plus que la formation locale jouait devant ses partisans à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus. « C’est décevant puisqu’on venait d’aller chercher une grosse victoire sur la route à Lac-Mégantic, la semaine précédente. » Le pilote prend le blâme de la défaite en mentionnant que ses joueurs ont manqué d’émotion et de concentration. « Là-dessus, je prends le blâme du match. Je vais m’assurer que le prochain match, mes joueurs soient mieux préparés. » M. Houde attribue en partie la défaite aux nombreux revirements. « On est une ligue très offensive. Quand on donne trop de revirements, ça te rattrape pis ça te fait mal. »
IL est encore tôt en saison et l’entraîneur renouvelle sa confiance envers ses joueurs. « On a un bon noyau et l’engagement est là. » M. Houde demeure optimiste, les quatre prochains matchs seront sur la route et la formation locale se défend bien à l’extérieur, prétend-il.
Quant au début de saison, l’entraîneur aurait préféré un meilleur départ, mais ne s’en fait pas trop. « À part le premier match à Coaticook, les autres, on a toujours été dans le coup. On a un bon groupe de joueurs, on s’est quand même amélioré, on est plus rapide. Ce qui nous fait mal depuis le début de la saison, ce sont les revirements. On donne beaucoup trop de revirements. »
La prochaine partie locale se déroulera le samedi 26 novembre à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus, à compter de 20 h 30. L’entraîneur souhaite que les partisans soient au rendez-vous.

GOLF LYNE

Tournoi Putter Bernier< : Mission accomplie 10 000 $ d’amassés

De gauche à droite, Étienne Bouchard, David Fournier, Lyne Bernier et Claude Giroux.

Les organisateurs du tournoi de golf-bénéfice Putter Bernier, dont Lyne Bernier en tête, sont fiers du succès obtenu pour la 19e édition, qui a permis d’atteindre l’objectif de 10 000 $.
« On a obtenu nos 100 joueurs et amassé 10 000 $ », lance-t-elle avec enthousiasme. Rappelons que l’argent recueilli est versé à la Fondation Sports et Loisirs de East Angus. L’objectif est de venir en aide aux enfants démunis et sert entre autres à soutenir les jeunes pour des activités sportives, sociales et culturelles. Mme Bernier invite les familles en difficulté, à faire une demande auprès de la fondation. Le traitement est fait en toute confidentialité. Il est possible de se prévaloir de ce service en consultant le site Web de la municipalité ou appeler au 819 560-8600.
Gagnant
Une seule classe, amateur, était à l’honneur lors du tournoi-bénéfice de type Vegas. Le quatuor gagnant a présenté une carte de -13. Elle se compose de Sylvain Grenier, Guylaine Clément, Andy Marois et Dominique Dokoubou. Deux équipes se sont livré une chaude lutte pour la deuxième position rapportant respectivement une carte de -12. Le titre pour la deuxième position a été joué en prolongation et remporté par le quatuor de Clément Corriveau. Les membres de la troisième équipe représentant Entreprise E. Lapointe ont remis leur bourse de 240 $ à la fondation.
« On a eu une belle journée, les gens étaient satisfaits. » Mme Bernier réitère son désir de participer à la 20e édition. « Je me rends à la 20e et après on verra », complète-t-elle.

Tournoi de balle El-Toon

Saint-Isidore-de-Clifton : Un tournoi prolifique

Le traditionnel tournoi de balle lente El-Toon était de retour cette année au plus grand plaisir du comité organisateur et des citoyens participants. Plus de 19 équipes étaient inscrites et près de 200 visiteurs ont assisté aux parties. Ce tournoi a lieu chaque année au terrain de balle de Saint-Isidore-de-Clifton depuis 1972 et a été renommé El-Toon en mémoire d’Anthony Labranche, un passionné de balle lente originaire de la région. Toutes les recettes générées par le tournoi, chaque année, sont directement réinjectées dans la municipalité pour soutenir la mise en place d’infrastructures de loisir. Cette façon d’utiliser les profits contribue à l’engouement des commerces et entreprises de la région à participer financièrement au succès de l’évènement. Ce sont 15 partenaires qui ont répondu à l’appel pour ce tournoi, ce qui représente un record pour le comité organisateur. Cette année, l’activité a généré approximativement 8 500 $. Avec le profit des éditions antérieures, la municipalité a été en mesure de refaire le terrain de jeux à la salle des loisirs et l’achat de filets pour le terrain de balle. Saint-Isidore-de-Clifton a obtenu la subvention PAFIR pour le réaménagement des jeux extérieurs ainsi que des filets. La portion municipale, qui s’élève à 20 % du projet total, soit environ 20 000 $, a été entièrement payée par les gains des tournois El-Toon.

Hockey

La ligue de hockey senior A débutera sa saison le 30 septembre

Nous apercevons les dirigeants avec des représentants d’équipes.

Les LumberJacks d’East Angus de la ligue de hockey senior A verra le début de la saison officielle se dérouler le vendredi 30 septembre prochain. Les équipes inscrites joueront 20 parties pendant la saison qui devrait se terminer le samedi 28 janvier. Les dirigeants se sont réunis plus tôt ce mois-ci afin de peaufiner les derniers détails et réglementations pour la saison 2022-23. Les intervenants de la ligue, dont le président M. Jean Lamirande, sont tous de retour quoique certains auront des rôles différents au sein de l’organisation. M. Lamirande s’est dit très enthousiaste par ce début de saison. « La LRH ne cesse d’augmenter son calibre tout en laissant de la place aux joueurs locaux. C’est une autre saison très excitante qui s’amorce et j’ai très hâte d’aller aux matchs dans les différents arénas de la ligue. »

Lumberjacks

Ligue de hockey senior A : East Angus entame son camp d’entraînement

L’équipe de hockey senior A, les LumberJacks d’East Angus, arborera un nouveau logo sur son chandail.

L’ouverture de la saison régulière de la ligue de hockey senior A s’amorcera le 30 septembre prochain. La formation d’East Angus débutera sous une nouvelle appellation LumberJacks et arborant un nouveau logo.
Le directeur général et entraîneur-chef, Jean-François Houde, mentionne que le nom vise à rendre hommage aux bâtisseurs, soit les bûcherons, qui ont permis le développement de l’usine de pâte et papier de l’époque.
La formation locale est en plein camp d’entraînement. Elle a disputé, samedi dernier, ses premiers matchs intraéquipes. Les matchs présaison sont prévus les 9, 17, 23 et 24 septembre. Deux se dérouleront à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus, le 9 septembre, face aux Nordik Blades de Val-des-Sources à compter de 20 h 30 et le 23 septembre contre le DLC de La Guadeloupe.
Équipe prometteuse
Après avoir terminé dernier au classement général l’année dernière, l’entraîneur anticipe une fiche beaucoup plus intéressante pour la saison 2022-2023. « Je suis très satisfait, on a travaillé fort sur le recrutement et on a fait de belles signatures. On a une équipe plus équilibrée à toutes les positions. On a quatre trios offensifs. On a signé un des meilleurs attaquants de la ligue, Patrick Johnson. » L’entraîneur se disait très excité à l’idée du début du camp d’entraînement. Bien que le noyau de joueurs ayant conduit l’équipe aux séries sera de retour, le coach laisse entrevoir de belles bagarres à différents postes. « Je suis très excité. On a une équipe plus rapide offensivement. On a amélioré et solidifié notre défensive et on a ajouté de bons vétérans. »
Avouant que l’équipe est en reconstruction, le pilote croit qu’elle pourrait causer de belles surprises. L’objectif, ajoute M. Houde, est toujours de gagner le plus de matchs possible et de faire les séries. Il est d’avis que la 4e ou 5e position est un objectif réaliste.

actualite

Club de golf East Angus : Le tournoi Putter Bernier de retour

Le tournoi de golf-bénéfice Putter Bernier est de retour et se déroulera le 9 septembre prochain sur les allées du parcourt du Club de golf East Angus.
En raison de la pandémie, la classique a fait relâche au cours des deux dernières années, mais Lyne Bernier, membre du comité organisateur, souhaite reprendre l’événement pour le plus grand plaisir des golfeurs et des enfants dans le besoin. Rappelons que les profits amassés servent à venir en aide aux enfants démunis. L’argent récolté sert, entre autres, à soutenir les jeunes pour des activités sportives, sociales et culturelles. Lors de la dernière édition tenue en 2019, l’organisation avait réussi à amasser plus de 10 000 $. Souhaitant recueillir le plus d’argent possible, Mme Bernier n’ose pas s’avancer sur l’objectif. « Cette année, on le fait et c’est une véritable boîte à surprise. On ne sait pas comment les gens et commanditaires vont réagir. On va prendre selon la générosité des gens. »
Bien que la classique ait fait relâche au cours des deux dernières années, cela n’a pas empêché l’organisme de venir en aide à certains enfants. « On avait des sous d’accumulés, on est venu en aide selon les demandes formulées. »
Tournois
Le comité organisateur, composé de Claude Giroux, David Fournier, Étienne Bouchard et Lyne Bernier, souhaite accueillir plus de 100 joueurs pour la classique Putter Bernier. Le coût d’inscription est de 340 $ par équipe. Trois bourses seront remises aux gagnants de la catégorie amateur, pouvant atteindre un maximum de 1 200 $ selon le nombre d’inscriptions. L’emplacement des jalons sera fourni lors de l’inscription selon le handicap des joueurs. Un souper est également prévu. Différents prix seront tirés au cours de la soirée. Une vente de billets permettant l’accès aux cadeaux précédera le tirage. Pour obtenir de plus amples informations, il est possible de communiquer avec Lyne Bernier au 819 832-4786 ou par courriel lettly@videotron.ca et également auprès de Claude Giroux au 819 566-6869. Mentionnons que deux commanditaires majeurs participent à la classique soit Promutuel Assurance Centre-Sud et Graphic Packaging.

Multi Sport Weedon

Weedon : Une surface multisports pour le secteur Fontainebleau

Les résidents du secteur Fontainebleau à Weedon et particulièrement les jeunes auront de quoi s’amuser puisque la municipalité investira dans une surface bétonnée multisports, permettant de pratiquer des sports toute l’année.
Le maire, Eugène Gagné, semble particulièrement fier de confirmer la nouvelle. Il rappelle que Weedon fait partie des cinq municipalités les plus dévitalisées du Haut-Saint-François. À cet effet, ces dernières bénéficient de l’aide du gouvernement provincial d’un montant global de 250 000 $, provenant du Fonds région et ruralité volet IV Soutien à la vitalisation.
Le projet sera soumis à la MRC pour approbation et le maire est confiant d’obtenir une réponse positive. Le fonds prévoit accorder 50 000 $ aux municipalités, d’expliquer M. Gagné. Or, le conseil municipal a déjà convenu de combler la différence si cela était nécessaire. Le montant exact du projet n’était pas arrêté au moment de l’entrevue puisque la municipalité venait juste de faire une demande de soumission, d’exprimer le maire.
Le maire insiste pour dire que tous les membres du conseil sont d’accord avec la démarche. Il mentionne que « le secteur Fontainebleau à Weedon, c’est un secteur qui a été oublié quelque part à un moment donné, ça même pas de bon sang. Il y a un parc qui n’a pas d’allure; on va revitaliser ce secteur-là de la municipalité. »
M. Gagné siège sur le comité de dévitalisation de la MRC du Haut-Saint-François et a demandé aux conseillers lors d’une séance de travail si quelqu’un avait un bon projet en loisir pour investir dans la municipalité. Le conseiller, Denis Rondeau, responsable des loisirs, a levé la main pour dire que le secteur Fontainebleau avait besoin d’une intervention. Ce dernier a rencontré les citoyens du secteur afin de connaître les besoins de la population et est revenu avec un projet, d’expliquer le maire Gagné.
Projet
Le projet prévoit une surface bétonnée multisports qui sera installée à l’endroit même où se trouve la patinoire. Les bandes qui sont enlevées pour la saison estivale resteront de façon permanente. On y installera des ancrages pour le tennis, le volleyball, le nécessaire pour du basketball. D’autres équipements pourraient s’ajouter, permettant la pratique de sport sur la plateforme. La municipalité doit obtenir des autorisations, mais si tout va bien, le maire est confiant que le tout pourrait être complété pour l’automne ou au pire au printemps.
M. Gagné souligne le désir de la municipalité de réinvestir dans les loisirs, et ce dans les différents secteurs, pour que les citoyens s’approprient leur municipalité.

Cours de golf east angus

Club de golf East Angus : On reprend les cours de golf

Les responsables du Club de golf East Angus travaillent à mettre à niveau le terrain de golf dont les trappes de sable.

Après un an de relâche, le Club de golf East Angus offrira à nouveau pour une période déterminée des cours de golf pour les enfants, adolescents et adultes au cours du mois de juillet.
Dès le 6 juillet, les jeunes âgés de 8 à 16 ans auront l’opportunité de se familiariser avec ce sport gratuitement. Quatre moniteurs seront sur place pour accueillir les participants dans le cadre d’ateliers qui se dérouleront à 9 h, 10 h et 11 h. Les autres cours seront offerts les 11, 18 et 25 juillet. Cette fois, ce sera l’ancien professionnel Yves Mandeville qui donnera les formations. Les cours s’adresseront aux jeunes en avant-midi et pour les adultes à compter de 13 h et 14 h. Des frais de 5 $ pour le cours et 5 $ pour le panier de balles seront imposés pour les jeunes. Les adultes devront débourser un montant de 10 $ pour la formation et autant pour le panier de balles. M. Mandeville, qui a œuvré à titre de professionnel au club local, a manifesté sa joie de voir ses anciens et nouveaux membres, d’exprimer Marc Reid, directeur général du club. Pour ce dernier, il est important d’offrir des cours aux jeunes puisqu’ils représentent la relève. Il ajoute que les adultes demandent également des cours. « L’an prochain, on va essayer de s’y prendre plus tôt », complète-t-il.
Mise à niveau
La nouvelle direction du club de golf s’applique depuis le début de la saison à effectuer la mise à niveau du terrain. Les chemins pour les karts sont pratiquement tous refaits. On s’attaque présentement aux trappes de sable et à certains départs. M. Reid mentionne que la présente saison en est une de mise à niveau en marge de la prochaine. Malgré les caprices de dame Nature, les responsables sont satisfaits du début de saison, même qu’on enregistre 35 inscriptions de membres de plus que l’année dernière.
Les personnes intéressées à en savoir davantage ou pour s’inscrire peuvent communiquer avec le club en composant le 819 832-3643.

Journée Golf Champigny

Au profit de la Journée Natalie Champigny : Le tournoi de golf du Pub Central affiche complet

Nous retrouvons des participants de l’édition 2021. De gauche à droite, Daniel Lamoureux, directeur général de la Caisse Desjardins du Haut-Saint-François, Marc Dion, propriétaire du Pub Central, Lyne Boulanger, mairesse de East Angus, et Michel Champigny.

Le tournoi de golf du Pub Central Buff open dont les profits sont versés à la Journée Natalie Champigny affiche complet. Un total de 144 golfeurs foulera le parcours du Club de golf East Angus le 22 juillet prochain. Déjà, les organisateurs prévoient amasser plus de 10 000 $ pour l’activité.
Marc Dion, propriétaire du Pub Central, et Michel Champigny, frère de la regrettée Natalie, sont plus que satisfaits de la réponse des amateurs de golf. Des personnalités du hockey professionnel sont attendues pour l’occasion comme Normand Léveillé, ex-membre des Bruins de Boston et le gardien de but, Stéphane Fiset. « Le tournoi de golf est le lieu idéal pour échanger avec les gens », de préciser M. Champigny.
Rappelons que la Journée Natalie Champigny avec l’activité plein air et sa participation au Grand McDon amasse des sous pour venir en aide aux élèves dans le besoin fréquentant les écoles du Haut-Saint-François et certaines en périphérie. M. Champigny mentionne que l’organisation doit répondre pour la rentrée scolaire de septembre prochain à 108 demandes d’aide représentant un montant de 74 150 $. Présentement, les responsables ont amassé près de 60 000 $ et ont bon espoir d’atteindre l’objectif, voire même le dépasser. Avec l’aide de certains commanditaires comme Desjardins et autres, M. Champigny est confiant de franchir le cap des 80 000 $. « Un jour, on va peut-être atteindre le 100 000 $. Pour nous, c’est une aide importante pour nos jeunes. Il y en a une en haut qui doit être fière », d’exprimer le frère de la regrettée Natalie.

Dribbleur HSF

Festival d’ouverture des Dribbleurs du Haut-Saint-François

Joueurs, parents et bénévoles étaient présents pour le festival d’ouverture des Dribbleurs du Haut-Saint-François.

La saison de soccer est lancée. Les Dribbleurs du Haut-Saint-François ont récemment donné le coup d’envoi à la saison au parc de l’aréna Robert-Fournier à East Angus et ont vu près de 300 personnes fouler les terrains de soccer. Durant la journée, toutes les équipes associées au club des Dribbleurs ont joué au moins une partie sur les terrains adjacents à la polyvalente Louis-Saint-Laurent.
Avec quelque 510 joueurs inscrits cette année, ce qui constitue un record pour le club, l’engouement pour le soccer est bel et bien présent dans le HSF. Dès le début de la journée, les U4 ont ouvert le festival qui s’est tenu toute la journée jusqu’aux joutes des équipes seniors du club qui étaient prévues vers 19 h 30.
Le soccer est en pleine expansion au Québec et après plus de deux ans sans pouvoir fouler les terrains, les jeunes et les parents étaient très excités à l’idée de la reprise des activités. Le président du club, Samuel Bibeau, est très fier de la progression dans le HSF du sport qu’il chérit. Pour lui, l’engouement est là et la pandémie n’a fait qu’augmenter le désir des jeunes de recommencer le sport. « La pandémie a restreint l’accès au sport, et avec le déconfinement, les jeunes voulaient juste jouer, profiter de l’été à l’extérieur et revoir leurs amis et coéquipiers ».
Sur le site, il était possible de se sustenter à la petite cantine qui offrait breuvages, grilled cheese et hot-dogs entre autres. Il y avait d’énormes jeux gonflables qui permettaient aux plus petits de s’amuser avant ou après leurs matchs ainsi qu’une station maquillage.
C’est dans une atmosphère de fête que s’est déroulée cette journée ensoleillée qui a permis aux jeunes de se retrouver sur le terrain et aux parents d’en faire de même dans les estrades, au plaisir de tous.

marche cours

Marche/Cours pour le Haut : Participation de 231 coureurs pour la 7e édition

Nous apercevons les coureurs lors du départ du 5 km.

Un total de 231 citoyens de la MRC du Haut-Saint-François et des environs ont pris part à la 7e édition de Marche/Cours pour le Haut qui a eu lieu à Dudswell, dans le secteur Marbleton. L’évènement a permis d’amasser 5 768 $ qui seront redistribués directement aux familles du territoire afin de faciliter la pratique d’activités physiques, sportives et culturelles pour les enfants de la région.
Des coureurs et des marcheurs de tous les niveaux et de tous les âges ont pu admirer la beauté du secteur de Marbleton. Les participants pouvaient choisir un parcours de 5 km ou de 10 km. Pour les enfants et les familles, un parcours d’un kilomètre était proposé. Une panoplie d’activités était proposée aux amateurs d’activités physiques : de l’animation, des jeux gonflables pour les plus petits, un massage sur table pour les participants et un petit bar avec collation et rafraichissement en plus d’avoir une station de tatouages non permanents.
Plusieurs prix de participation ont été tirés lors de la journée, au plus grand plaisir des petits et adultes. Pour les plus jeunes, des ballons, des gourdes et plusieurs articles servant à pratiquer des activités sportives ont été donnés sous forme de tirage. Pour les grands, des chèques cadeaux dans certaines entreprises de la région, comme au Resto Le Grégoire de Cookshire-Eaton, ont fait la joie des gagnants.
«L’activité physique, c’est bon pour tout le monde! Ça permet de se dépasser et de prendre soin de son corps et par le fait même de son esprit», s’est exprimé Mme Laurence Cayouette, participante du 10 km.
Les activités récréatives et sportives jouent un rôle important dans le développement cognitif et moteur. Avec plus de 10 000 $ récoltés depuis la première édition, les fonds ont permis de soutenir de nombreux enfants afin qu’ils participent aux activités de leur choix.
Les familles qui désirent avoir accès à ce support peuvent faire une demande au programme d’aide afin d’inscrire leurs enfants à des activités au cours de l’année 2022. Il vous suffit de vérifier votre admissibilité en remplissant une demande en ligne au https://my.forms.app/mphamel/
inscription-fmc-2022.

Dribbleurs du HAUT

Dribbleurs du Haut-Saint-François : La saison de soccer débute bientôt

Avec un record de 501 inscriptions, les Dribbleurs du Haut-Saint-François sont prêts à entamer la saison qui s’ouvrira officiellement la fin de semaine du 21 et 22 mai, au parc Quintal de Sherbrooke, avec le festival de début de saison organisé par Soccer Estrie.
Pour ce qui est des Dribbleurs, cette année sera le retour de la traditionnelle fête d’ouverture du club, le 11 juin sur les terrains Louis-Saint-Laurent 1 et 2 d’East Angus. Cette fête n’avait pas eu lieu depuis deux ans en raison de la pandémie.
Une saison chez les Dribbleurs du HSF coûte entre 115 $ et 250 $ selon la catégorie à laquelle vous vous inscrivez ou vous inscrivez votre jeune. Ce prix inclut l’uniforme (chandail, short, bas), l’affiliation à Soccer Estrie et Soccer Québec, les arbitres lors de parties U9 et plus et des entraîneurs bénévoles formés. Le prix pour le reste de l’équipement (spike, protège-tibias, etc.) peut varier selon la marque et l’endroit où vous achetez cet équipement.
Rappelons que pour s’inscrire dans le club les Dribbleurs du HSF, il faut nécessairement être résident d’une des municipalités du Haut-Saint-François. Exceptionnellement, l’organisation accueille des joueurs provenant d’autres clubs de l’Estrie lorsque ceux-ci sont dans l’incapacité de former des équipes complètes.
L’âge minimum pour s’inscrire dans une équipe de soccer est 4 ans et il n’y a pas d’âge maximum. Les Dribbleurs regroupent les catégories allant de U4 à senior en plus d’avoir une ligue amicale avec majoritairement des adultes de 25 ans et plus.
Généralement, les matchs se jouent sur les différents terrains des 9 clubs affiliés à Soccer Estrie, soit Coaticook, Val-des-Sources, Magog, Stoke, Richmond, Windsor, Lac-Mégantic et Sherbrooke. Pour les matchs à domicile, les Dribbleurs du HSF utilisent principalement les terrains d’Ascot Corner, East Angus et Cookshire-Eaton.
Pour Samuel Bibeau, président du conseil d’administration du club, joindre une équipe de soccer des Dribbleurs est simplement avantageux à tous les niveaux.
« Je crois que c’est bénéfique pour un jeune de s’impliquer dans une équipe de soccer, car ça aide au développement du jeune autant au niveau physique que mental. Ça permet également aux jeunes joueurs de s’épanouir et de créer un sentiment d’appartenance au club et par le fait même de créer un réseau de nouveaux amis à travers tout le Haut-Saint-François ».
« Selon moi, si un jeune veut s’impliquer davantage au sein d’un club, la meilleure façon est de se joindre à la grande famille des arbitres, car être arbitre, c’est de développer son sens des responsabilités, son leadership et sa confiance en soi. De plus cela permet de voir le soccer sur un angle différent », conclut-il.
Le club de soccer les Dribbleurs est constamment à la recherche de personnel désireux de s’impliquer et de favoriser l’épanouissement des jeunes et des moins jeunes de la région. Si cela vous interpelle, n’hésitez pas à prendre contact avec les dirigeants du club via leurs réseaux sociaux ou leur site Internet.
Le corps arbitral est lui aussi à la recherche de nouveaux arbitres pour les saisons à venir. Une formation gratuite est offerte par Soccer Estrie et vous permettra de bien saisir les règles du jeu et de (re)fouler le terrain en tant qu’officiel, s’assurant du bon déroulement des parties et de la sécurité des joueurs.

Sharks Atome A du Haut-St-François

Atome A : Les Sharks complètent la saison avec un championnat

L’équipe de hockey des Sharks du Haut-Saint-François a clôturé sa saison en beauté en remportant le championnat de la 46e édition du tournoi provincial Atome Bantam du CLL (Charlemagne, Le Gardeur, L’Assomption). Nos jeunes hockeyeurs ont complété le tournoi avec une fiche parfaite de cinq victoires et aucune défaite. Nous apercevons les joueurs et entraineurs des Shark du Haut-Saint-François posant fièrement avec leur bannière de champions.

Marche et cours

Marche/Cours pour le Haut : ça se passe à Dudswell

Après deux années de versions adaptées aux mesures sanitaires, c’est un retour en présentiel qui marque la 7e édition du Marche/Cours pour le Haut en 2022. L’activité se déroulera le samedi 7 mai prochain, au Centre communautaire du 193, rue Principale Est, secteur Marbleton, à Dudswell. La période d’inscription en ligne, au coût de 20 $, est en cours et se terminera le 1er mai. Les inscriptions sur place, le matin même, se feront dès 8 h 30 pour un montant de 30 $. Rappelons que tous les profits de la journée seront remis au Fonds Marche/Cours pour le Haut (soutien aux familles du HSF dans l’activité sportive et physique). Ce fonds, depuis sa création, a ainsi récolté plus de 10 000 $ pour aider les familles moins nanties à inscrire leurs enfants à des activités artistiques, culturelles ou sportives.

Hockey Senior

Hockey senior : Fin de saison abrupte pour les Shark’s d’East Angus

Jean-François Houde, entraîneur-directeur général et copropriétaire des Shark’s d’East Angus, promet de livrer une équipe compétitive dès la prochaine saison. 

Les Shark’s d’East Angus ont perdu la ronde suicide face aux Nordik Blades de Val-des-Sources deux matchs à un, mettant ainsi un terme à la saison 2020-2021 dans la ligue régionale de hockey senior A. La victoire leur aurait permis de poursuivre en quarts de finale.
Pourtant la série avait débuté du bon pied, vendredi passé, avec une victoire des Shark’s par la marque de 5 à 4 en prolongation. Le tout s’est poursuivi le samedi à l’aréna Robert-Fournier. Malgré un bel effort, nos locaux se sont inclinés par le compte de 9 à 4 avant de s’effondrer le dimanche au compte de 8 à 1 face à leurs opposants.
« Je suis amer. D’autant plus qu’on avait gagné le premier match. Samedi, on a eu nos chances dans le match. Le match d’aujourd’hui (dimanche), ce n’est pas vraiment un match quand il te manque une ligne au complet pis tes trois premiers défenseurs. On était démuni. » L’entraîneur Jean-François Houde attribue la situation à l’heure matinale du match, midi. « C’est une heure pour du hockey mineur pas pour du senior. J’ai des gars qui travaillaient. » Il tenait tout de même à souligner l’effort des joueurs qui s’étaient présentés au match.
M. Houde, également directeur général, manifeste être confiant pour la prochaine saison. « Depuis qu’on a recommencé, de retour de la COVID, on a un nouveau noyau de leader, on a joué de très bons matchs de hockey malgré le résultat. On a un bon groupe. »
La dernière saison ne s’est pas révélée de tout repos pour l’organisation des Shark’s. Changement de direction en début de calendrier, nouvel entraîneur et changement de propriétaire. De fait, l’entraîneur-chef et son assistant, Stéphane Lessard, ont fait l’acquisition de la formation locale à la fin de novembre dernier. M. Houde manifeste l’intention de poursuivre l’aventure à East Angus l’an prochain et ajoute avoir confiance envers son groupe de joueurs. « Nous avons un bon noyau de joueurs et je crois qu’il y a moyen d’avoir une bonne équipe compétitive. Les partisans méritent d’avoir une bonne équipe de hockey pis c’est ce qu’on va leur livrer dans le futur. On va faire un post mortem de la saison et on prépare déjà la prochaine », de compléter l’entraîneur.

actualite

Hockey senior : Deux autres défaites pour les Shark’s

Les Shark’s d’East Angus ont essuyé deux autres revers au cours de la dernière fin de semaine en pliant l’échine par la marque de 10 à 4, vendredi dernier, aux dépens du Gentilly Ford de St-Pierre-les-Becquets et 9 à 3 samedi face au Courteau de Trois-Rivières.
L’entraîneur-chef, Jean-François Houde, dit comprendre la défaite de vendredi dernier au fait que l’équipe comptait seulement 13 joueurs en uniforme. Par contre, il insiste pour dire qu’il n’y avait aucune excuse expliquant la défaite de samedi. « En début de rencontre, on menait 2 à 0, on avait le contrôle du match pis on a manqué de discipline. » M. Houde ne cache pas éprouver quelques problèmes à l’interne. « Il va falloir que les gars se responsabilisent, les gars travaillent mal. Samedi, il y avait très peu d’émotion, l’équipe était « flate ». C’est inacceptable, les partisans méritent mieux. »
L’entraîneur-chef indique un problème d’attitude au sein de sa formation. « On va régler ça à l’interne par des changements peut-être. » Le pilote assure qu’il ne restera pas les bras croisés. « La défaite semble acceptable aux yeux de certains joueurs; pour moi, c’est inacceptable et c’est ce qui va changer à l’interne. On est une nouvelle équipe, on repart à zéro cette année pis on veut installer une culture gagnante. Ceux qui ne sont pas prêts à ça, ils n’ont pas de place dans ce vestiaire-là », de trancher M. Houde.
La fiche des Shark’s depuis le début de saison est peu reluisante affichant 2 victoires, 10 défaites et une défaite en prolongation pour se situer en avant-dernière position. Il ne reste plus que 7 matchs à disputer en saison régulière et le dernier avant les fêtes sera le 18 décembre à l’aréna Robert-Fournier à East Angus. Conscient que la formation devra passer par la ronde suicide avant le début des séries, l’entraîneur-chef demeure confiant de créer « le plus de dommage possible », complète-t-il.

actualite

Les Shark’s renouent avec la victoire

Les Shark’s d’East Angus ont stoppé leur série de défaites en disposant des Nordik Blades de Val-des-Sources par la marque de 6 à 1 samedi dernier, à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus, devant une faible assistance.
L’entraîneur, Jean-François Houde, était fier de ses joueurs au terme de la rencontre. Faut dire que l’équipe a été cherchée du renfort au cours des derniers jours, avec quatre nouveaux joueurs. L’entraîneur-chef et directeur général a également ajouté du poids à sa formation.
« Les joueurs se sont responsabilisés. Ils ont joué pendant 60 minutes. Les gars continuent à travailler fort », d’exprimer le pilote avec une fierté évidente. D’ailleurs, le nombre de 57 lancers sur le gardien adverse témoigne de la volonté des joueurs à arracher la victoire.
L’entraîneur-chef souhaite que cette victoire soit la première d’une série. Il est d’autant plus confiant que le prochain match, ce vendredi, sera contre la même formation. « Je crois qu’on va partir sur une lancée.  On est très proche d’être une équipe dangereuse. » M. Houde demeure confiant que sa formation arrivera à se hisser une place dans les séries d’après saison. « L’objectif est d’arriver dans les séries et faire le plus de dommage possible », complète-t-il.

actualite

Les Shark’s s’inclinent à nouveau

Les Shark’s d’East Angus ont subi un autre revers samedi aux dépens du DLC de La Guadeloupe par la marque de 8 à 3 devant une assistance décevante à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus.
Mécontent du travail des arbitres, l’entraîneur-chef, Jean-François Houde, n’a pas manqué de dire, en fin de troisième période, sa façon de penser à l’arbitre en chef, ce qui lui a valu son expulsion du match. « Je voulais passer mon message. » M. Houde remet en question le travail de l’arbitrage. « Depuis le début de l’année, il y a des hauts et des bas. Ce n’est pas toujours cohérent, c’est difficile de s’ajuster. J’espère que la ligue va revoir ça. Samedi, l’arbitrage ne nous a pas aidés. » D’ailleurs, quatre buts ont été comptés alors que les Shark’s étaient en infériorité numérique.
L’entraîneur prend néanmoins le blâme de la défaite mentionnant avoir peut-être mal préparé son équipe. « Mes joueurs auraient pu sortir plus fort. » L’entraîneur promet de bien préparer ses joueurs en vue du prochain match, ce samedi contre le Dynamik Service agricole de Coaticook. « Je vais rebrasser la soupe. Je m’attends à ce que mes joueurs soient prêts. »
Malgré un mauvais début de saison avec une fiche d’une seule victoire et sept défaites, dont une en prolongation, l’entraîneur-chef demeure optimiste pour la suite des choses. « Notre fiche n’indique pas vraiment l’allure de nos matchs. » Le pilote ajoute que l’effort est là. « Nos joueurs travaillent fort, ils veulent mettre fin à cette séquence. » M. Houde est convaincu que le déblocage se produira sous peu. Il invite les partisans à venir encourager les joueurs. « On a besoin des fans », complète-t-il.

actualite

Hockey senior A : Début de saison difficile pour les Shark’s

Les Shark’s d’East Angus de la ligue de hockey senior A connaissent un début de saison difficile. La défaite, vendredi passé, de 8 à 3 aux mains du Dynamik Service agricole de Coaticook, porte la fiche de l’équipe locale à une victoire et quatre défaites, dont une, en prolongation.

L’entraîneur-chef, Jean-François Houde et le propriétaire, Alex Paquette-Viens, sont déçus du début de saison, mais loin d’être abattus. Le vent n’est pas à la panique de leur côté. « Les résultats ne sont pas au rendez-vous, mais l’engagement est là », d’exprimer le pilote de la formation. M. Houde souligne qu’il y a eu beaucoup de mouvements de joueurs au sein de la formation et que cela s’inscrivait dans un processus. « On a un bon groupe, les gars sont engagés, très unis, on peut aller loin. Je ne suis pas inquiet, il n’y a aucun mode panique », exprime-t-il.

L’entraîneur est convaincu que sa formation est de beaucoup supérieure à ce qu’indique la fiche. Les défaites de 8 à 3 contre Coaticook, 9 à 3 et 9 à 5 contre le JB de Daveluyville n’indiquent pas vraiment l’allure des matchs. Dans la majorité des cas, la formation locale faisait bien, d’exprimer M. Houde. Cependant, c’est l’indiscipline de l’équipe avec plusieurs punitions qui a coûté cher à la formation locale. Effectivement, les Shark’s sont la formation la plus punie de la ligue.

M. Houde réitère sa confiance en son groupe de joueurs. « On est dans un processus, on va être prêt pour les séries. Les gars travaillent très fort. On aurait dû avoir de meilleurs résultats. Mes joueurs méritent beaucoup mieux. » Pour l’entraîneur, ce n’est qu’une question de temps avant que l’équipe retrouve le chemin de la victoire. « Quand ça va débloquer, on ne perdra pas beaucoup de match », d’assurer l’entraîneur. Pour sa part, M. Paquette-Viens a toute confiance envers son entraîneur et le groupe de joueurs. Le prochain match des Shark’s à East Angus se déroulera le 6 novembre à l’aréna Robert-Fournier à compter de 19 h.

©2022 Journal Le Haut-Saint-François