Cours de golf east angus

Club de golf East Angus : On reprend les cours de golf

Les responsables du Club de golf East Angus travaillent à mettre à niveau le terrain de golf dont les trappes de sable.

Après un an de relâche, le Club de golf East Angus offrira à nouveau pour une période déterminée des cours de golf pour les enfants, adolescents et adultes au cours du mois de juillet.
Dès le 6 juillet, les jeunes âgés de 8 à 16 ans auront l’opportunité de se familiariser avec ce sport gratuitement. Quatre moniteurs seront sur place pour accueillir les participants dans le cadre d’ateliers qui se dérouleront à 9 h, 10 h et 11 h. Les autres cours seront offerts les 11, 18 et 25 juillet. Cette fois, ce sera l’ancien professionnel Yves Mandeville qui donnera les formations. Les cours s’adresseront aux jeunes en avant-midi et pour les adultes à compter de 13 h et 14 h. Des frais de 5 $ pour le cours et 5 $ pour le panier de balles seront imposés pour les jeunes. Les adultes devront débourser un montant de 10 $ pour la formation et autant pour le panier de balles. M. Mandeville, qui a œuvré à titre de professionnel au club local, a manifesté sa joie de voir ses anciens et nouveaux membres, d’exprimer Marc Reid, directeur général du club. Pour ce dernier, il est important d’offrir des cours aux jeunes puisqu’ils représentent la relève. Il ajoute que les adultes demandent également des cours. « L’an prochain, on va essayer de s’y prendre plus tôt », complète-t-il.
Mise à niveau
La nouvelle direction du club de golf s’applique depuis le début de la saison à effectuer la mise à niveau du terrain. Les chemins pour les karts sont pratiquement tous refaits. On s’attaque présentement aux trappes de sable et à certains départs. M. Reid mentionne que la présente saison en est une de mise à niveau en marge de la prochaine. Malgré les caprices de dame Nature, les responsables sont satisfaits du début de saison, même qu’on enregistre 35 inscriptions de membres de plus que l’année dernière.
Les personnes intéressées à en savoir davantage ou pour s’inscrire peuvent communiquer avec le club en composant le 819 832-3643.

Journée Golf Champigny

Au profit de la Journée Natalie Champigny : Le tournoi de golf du Pub Central affiche complet

Nous retrouvons des participants de l’édition 2021. De gauche à droite, Daniel Lamoureux, directeur général de la Caisse Desjardins du Haut-Saint-François, Marc Dion, propriétaire du Pub Central, Lyne Boulanger, mairesse de East Angus, et Michel Champigny.

Le tournoi de golf du Pub Central Buff open dont les profits sont versés à la Journée Natalie Champigny affiche complet. Un total de 144 golfeurs foulera le parcours du Club de golf East Angus le 22 juillet prochain. Déjà, les organisateurs prévoient amasser plus de 10 000 $ pour l’activité.
Marc Dion, propriétaire du Pub Central, et Michel Champigny, frère de la regrettée Natalie, sont plus que satisfaits de la réponse des amateurs de golf. Des personnalités du hockey professionnel sont attendues pour l’occasion comme Normand Léveillé, ex-membre des Bruins de Boston et le gardien de but, Stéphane Fiset. « Le tournoi de golf est le lieu idéal pour échanger avec les gens », de préciser M. Champigny.
Rappelons que la Journée Natalie Champigny avec l’activité plein air et sa participation au Grand McDon amasse des sous pour venir en aide aux élèves dans le besoin fréquentant les écoles du Haut-Saint-François et certaines en périphérie. M. Champigny mentionne que l’organisation doit répondre pour la rentrée scolaire de septembre prochain à 108 demandes d’aide représentant un montant de 74 150 $. Présentement, les responsables ont amassé près de 60 000 $ et ont bon espoir d’atteindre l’objectif, voire même le dépasser. Avec l’aide de certains commanditaires comme Desjardins et autres, M. Champigny est confiant de franchir le cap des 80 000 $. « Un jour, on va peut-être atteindre le 100 000 $. Pour nous, c’est une aide importante pour nos jeunes. Il y en a une en haut qui doit être fière », d’exprimer le frère de la regrettée Natalie.

Dribbleur HSF

Festival d’ouverture des Dribbleurs du Haut-Saint-François

Joueurs, parents et bénévoles étaient présents pour le festival d’ouverture des Dribbleurs du Haut-Saint-François.

La saison de soccer est lancée. Les Dribbleurs du Haut-Saint-François ont récemment donné le coup d’envoi à la saison au parc de l’aréna Robert-Fournier à East Angus et ont vu près de 300 personnes fouler les terrains de soccer. Durant la journée, toutes les équipes associées au club des Dribbleurs ont joué au moins une partie sur les terrains adjacents à la polyvalente Louis-Saint-Laurent.
Avec quelque 510 joueurs inscrits cette année, ce qui constitue un record pour le club, l’engouement pour le soccer est bel et bien présent dans le HSF. Dès le début de la journée, les U4 ont ouvert le festival qui s’est tenu toute la journée jusqu’aux joutes des équipes seniors du club qui étaient prévues vers 19 h 30.
Le soccer est en pleine expansion au Québec et après plus de deux ans sans pouvoir fouler les terrains, les jeunes et les parents étaient très excités à l’idée de la reprise des activités. Le président du club, Samuel Bibeau, est très fier de la progression dans le HSF du sport qu’il chérit. Pour lui, l’engouement est là et la pandémie n’a fait qu’augmenter le désir des jeunes de recommencer le sport. « La pandémie a restreint l’accès au sport, et avec le déconfinement, les jeunes voulaient juste jouer, profiter de l’été à l’extérieur et revoir leurs amis et coéquipiers ».
Sur le site, il était possible de se sustenter à la petite cantine qui offrait breuvages, grilled cheese et hot-dogs entre autres. Il y avait d’énormes jeux gonflables qui permettaient aux plus petits de s’amuser avant ou après leurs matchs ainsi qu’une station maquillage.
C’est dans une atmosphère de fête que s’est déroulée cette journée ensoleillée qui a permis aux jeunes de se retrouver sur le terrain et aux parents d’en faire de même dans les estrades, au plaisir de tous.

marche cours

Marche/Cours pour le Haut : Participation de 231 coureurs pour la 7e édition

Nous apercevons les coureurs lors du départ du 5 km.

Un total de 231 citoyens de la MRC du Haut-Saint-François et des environs ont pris part à la 7e édition de Marche/Cours pour le Haut qui a eu lieu à Dudswell, dans le secteur Marbleton. L’évènement a permis d’amasser 5 768 $ qui seront redistribués directement aux familles du territoire afin de faciliter la pratique d’activités physiques, sportives et culturelles pour les enfants de la région.
Des coureurs et des marcheurs de tous les niveaux et de tous les âges ont pu admirer la beauté du secteur de Marbleton. Les participants pouvaient choisir un parcours de 5 km ou de 10 km. Pour les enfants et les familles, un parcours d’un kilomètre était proposé. Une panoplie d’activités était proposée aux amateurs d’activités physiques : de l’animation, des jeux gonflables pour les plus petits, un massage sur table pour les participants et un petit bar avec collation et rafraichissement en plus d’avoir une station de tatouages non permanents.
Plusieurs prix de participation ont été tirés lors de la journée, au plus grand plaisir des petits et adultes. Pour les plus jeunes, des ballons, des gourdes et plusieurs articles servant à pratiquer des activités sportives ont été donnés sous forme de tirage. Pour les grands, des chèques cadeaux dans certaines entreprises de la région, comme au Resto Le Grégoire de Cookshire-Eaton, ont fait la joie des gagnants.
«L’activité physique, c’est bon pour tout le monde! Ça permet de se dépasser et de prendre soin de son corps et par le fait même de son esprit», s’est exprimé Mme Laurence Cayouette, participante du 10 km.
Les activités récréatives et sportives jouent un rôle important dans le développement cognitif et moteur. Avec plus de 10 000 $ récoltés depuis la première édition, les fonds ont permis de soutenir de nombreux enfants afin qu’ils participent aux activités de leur choix.
Les familles qui désirent avoir accès à ce support peuvent faire une demande au programme d’aide afin d’inscrire leurs enfants à des activités au cours de l’année 2022. Il vous suffit de vérifier votre admissibilité en remplissant une demande en ligne au https://my.forms.app/mphamel/
inscription-fmc-2022.

Dribbleurs du HAUT

Dribbleurs du Haut-Saint-François : La saison de soccer débute bientôt

Avec un record de 501 inscriptions, les Dribbleurs du Haut-Saint-François sont prêts à entamer la saison qui s’ouvrira officiellement la fin de semaine du 21 et 22 mai, au parc Quintal de Sherbrooke, avec le festival de début de saison organisé par Soccer Estrie.
Pour ce qui est des Dribbleurs, cette année sera le retour de la traditionnelle fête d’ouverture du club, le 11 juin sur les terrains Louis-Saint-Laurent 1 et 2 d’East Angus. Cette fête n’avait pas eu lieu depuis deux ans en raison de la pandémie.
Une saison chez les Dribbleurs du HSF coûte entre 115 $ et 250 $ selon la catégorie à laquelle vous vous inscrivez ou vous inscrivez votre jeune. Ce prix inclut l’uniforme (chandail, short, bas), l’affiliation à Soccer Estrie et Soccer Québec, les arbitres lors de parties U9 et plus et des entraîneurs bénévoles formés. Le prix pour le reste de l’équipement (spike, protège-tibias, etc.) peut varier selon la marque et l’endroit où vous achetez cet équipement.
Rappelons que pour s’inscrire dans le club les Dribbleurs du HSF, il faut nécessairement être résident d’une des municipalités du Haut-Saint-François. Exceptionnellement, l’organisation accueille des joueurs provenant d’autres clubs de l’Estrie lorsque ceux-ci sont dans l’incapacité de former des équipes complètes.
L’âge minimum pour s’inscrire dans une équipe de soccer est 4 ans et il n’y a pas d’âge maximum. Les Dribbleurs regroupent les catégories allant de U4 à senior en plus d’avoir une ligue amicale avec majoritairement des adultes de 25 ans et plus.
Généralement, les matchs se jouent sur les différents terrains des 9 clubs affiliés à Soccer Estrie, soit Coaticook, Val-des-Sources, Magog, Stoke, Richmond, Windsor, Lac-Mégantic et Sherbrooke. Pour les matchs à domicile, les Dribbleurs du HSF utilisent principalement les terrains d’Ascot Corner, East Angus et Cookshire-Eaton.
Pour Samuel Bibeau, président du conseil d’administration du club, joindre une équipe de soccer des Dribbleurs est simplement avantageux à tous les niveaux.
« Je crois que c’est bénéfique pour un jeune de s’impliquer dans une équipe de soccer, car ça aide au développement du jeune autant au niveau physique que mental. Ça permet également aux jeunes joueurs de s’épanouir et de créer un sentiment d’appartenance au club et par le fait même de créer un réseau de nouveaux amis à travers tout le Haut-Saint-François ».
« Selon moi, si un jeune veut s’impliquer davantage au sein d’un club, la meilleure façon est de se joindre à la grande famille des arbitres, car être arbitre, c’est de développer son sens des responsabilités, son leadership et sa confiance en soi. De plus cela permet de voir le soccer sur un angle différent », conclut-il.
Le club de soccer les Dribbleurs est constamment à la recherche de personnel désireux de s’impliquer et de favoriser l’épanouissement des jeunes et des moins jeunes de la région. Si cela vous interpelle, n’hésitez pas à prendre contact avec les dirigeants du club via leurs réseaux sociaux ou leur site Internet.
Le corps arbitral est lui aussi à la recherche de nouveaux arbitres pour les saisons à venir. Une formation gratuite est offerte par Soccer Estrie et vous permettra de bien saisir les règles du jeu et de (re)fouler le terrain en tant qu’officiel, s’assurant du bon déroulement des parties et de la sécurité des joueurs.

Sharks Atome A du Haut-St-François

Atome A : Les Sharks complètent la saison avec un championnat

L’équipe de hockey des Sharks du Haut-Saint-François a clôturé sa saison en beauté en remportant le championnat de la 46e édition du tournoi provincial Atome Bantam du CLL (Charlemagne, Le Gardeur, L’Assomption). Nos jeunes hockeyeurs ont complété le tournoi avec une fiche parfaite de cinq victoires et aucune défaite. Nous apercevons les joueurs et entraineurs des Shark du Haut-Saint-François posant fièrement avec leur bannière de champions.

Marche et cours

Marche/Cours pour le Haut : ça se passe à Dudswell

Après deux années de versions adaptées aux mesures sanitaires, c’est un retour en présentiel qui marque la 7e édition du Marche/Cours pour le Haut en 2022. L’activité se déroulera le samedi 7 mai prochain, au Centre communautaire du 193, rue Principale Est, secteur Marbleton, à Dudswell. La période d’inscription en ligne, au coût de 20 $, est en cours et se terminera le 1er mai. Les inscriptions sur place, le matin même, se feront dès 8 h 30 pour un montant de 30 $. Rappelons que tous les profits de la journée seront remis au Fonds Marche/Cours pour le Haut (soutien aux familles du HSF dans l’activité sportive et physique). Ce fonds, depuis sa création, a ainsi récolté plus de 10 000 $ pour aider les familles moins nanties à inscrire leurs enfants à des activités artistiques, culturelles ou sportives.

Hockey Senior

Hockey senior : Fin de saison abrupte pour les Shark’s d’East Angus

Jean-François Houde, entraîneur-directeur général et copropriétaire des Shark’s d’East Angus, promet de livrer une équipe compétitive dès la prochaine saison. 

Les Shark’s d’East Angus ont perdu la ronde suicide face aux Nordik Blades de Val-des-Sources deux matchs à un, mettant ainsi un terme à la saison 2020-2021 dans la ligue régionale de hockey senior A. La victoire leur aurait permis de poursuivre en quarts de finale.
Pourtant la série avait débuté du bon pied, vendredi passé, avec une victoire des Shark’s par la marque de 5 à 4 en prolongation. Le tout s’est poursuivi le samedi à l’aréna Robert-Fournier. Malgré un bel effort, nos locaux se sont inclinés par le compte de 9 à 4 avant de s’effondrer le dimanche au compte de 8 à 1 face à leurs opposants.
« Je suis amer. D’autant plus qu’on avait gagné le premier match. Samedi, on a eu nos chances dans le match. Le match d’aujourd’hui (dimanche), ce n’est pas vraiment un match quand il te manque une ligne au complet pis tes trois premiers défenseurs. On était démuni. » L’entraîneur Jean-François Houde attribue la situation à l’heure matinale du match, midi. « C’est une heure pour du hockey mineur pas pour du senior. J’ai des gars qui travaillaient. » Il tenait tout de même à souligner l’effort des joueurs qui s’étaient présentés au match.
M. Houde, également directeur général, manifeste être confiant pour la prochaine saison. « Depuis qu’on a recommencé, de retour de la COVID, on a un nouveau noyau de leader, on a joué de très bons matchs de hockey malgré le résultat. On a un bon groupe. »
La dernière saison ne s’est pas révélée de tout repos pour l’organisation des Shark’s. Changement de direction en début de calendrier, nouvel entraîneur et changement de propriétaire. De fait, l’entraîneur-chef et son assistant, Stéphane Lessard, ont fait l’acquisition de la formation locale à la fin de novembre dernier. M. Houde manifeste l’intention de poursuivre l’aventure à East Angus l’an prochain et ajoute avoir confiance envers son groupe de joueurs. « Nous avons un bon noyau de joueurs et je crois qu’il y a moyen d’avoir une bonne équipe compétitive. Les partisans méritent d’avoir une bonne équipe de hockey pis c’est ce qu’on va leur livrer dans le futur. On va faire un post mortem de la saison et on prépare déjà la prochaine », de compléter l’entraîneur.

actualite

Hockey senior : Deux autres défaites pour les Shark’s

Les Shark’s d’East Angus ont essuyé deux autres revers au cours de la dernière fin de semaine en pliant l’échine par la marque de 10 à 4, vendredi dernier, aux dépens du Gentilly Ford de St-Pierre-les-Becquets et 9 à 3 samedi face au Courteau de Trois-Rivières.
L’entraîneur-chef, Jean-François Houde, dit comprendre la défaite de vendredi dernier au fait que l’équipe comptait seulement 13 joueurs en uniforme. Par contre, il insiste pour dire qu’il n’y avait aucune excuse expliquant la défaite de samedi. « En début de rencontre, on menait 2 à 0, on avait le contrôle du match pis on a manqué de discipline. » M. Houde ne cache pas éprouver quelques problèmes à l’interne. « Il va falloir que les gars se responsabilisent, les gars travaillent mal. Samedi, il y avait très peu d’émotion, l’équipe était « flate ». C’est inacceptable, les partisans méritent mieux. »
L’entraîneur-chef indique un problème d’attitude au sein de sa formation. « On va régler ça à l’interne par des changements peut-être. » Le pilote assure qu’il ne restera pas les bras croisés. « La défaite semble acceptable aux yeux de certains joueurs; pour moi, c’est inacceptable et c’est ce qui va changer à l’interne. On est une nouvelle équipe, on repart à zéro cette année pis on veut installer une culture gagnante. Ceux qui ne sont pas prêts à ça, ils n’ont pas de place dans ce vestiaire-là », de trancher M. Houde.
La fiche des Shark’s depuis le début de saison est peu reluisante affichant 2 victoires, 10 défaites et une défaite en prolongation pour se situer en avant-dernière position. Il ne reste plus que 7 matchs à disputer en saison régulière et le dernier avant les fêtes sera le 18 décembre à l’aréna Robert-Fournier à East Angus. Conscient que la formation devra passer par la ronde suicide avant le début des séries, l’entraîneur-chef demeure confiant de créer « le plus de dommage possible », complète-t-il.

actualite

Les Shark’s renouent avec la victoire

Les Shark’s d’East Angus ont stoppé leur série de défaites en disposant des Nordik Blades de Val-des-Sources par la marque de 6 à 1 samedi dernier, à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus, devant une faible assistance.
L’entraîneur, Jean-François Houde, était fier de ses joueurs au terme de la rencontre. Faut dire que l’équipe a été cherchée du renfort au cours des derniers jours, avec quatre nouveaux joueurs. L’entraîneur-chef et directeur général a également ajouté du poids à sa formation.
« Les joueurs se sont responsabilisés. Ils ont joué pendant 60 minutes. Les gars continuent à travailler fort », d’exprimer le pilote avec une fierté évidente. D’ailleurs, le nombre de 57 lancers sur le gardien adverse témoigne de la volonté des joueurs à arracher la victoire.
L’entraîneur-chef souhaite que cette victoire soit la première d’une série. Il est d’autant plus confiant que le prochain match, ce vendredi, sera contre la même formation. « Je crois qu’on va partir sur une lancée.  On est très proche d’être une équipe dangereuse. » M. Houde demeure confiant que sa formation arrivera à se hisser une place dans les séries d’après saison. « L’objectif est d’arriver dans les séries et faire le plus de dommage possible », complète-t-il.

actualite

Les Shark’s s’inclinent à nouveau

Les Shark’s d’East Angus ont subi un autre revers samedi aux dépens du DLC de La Guadeloupe par la marque de 8 à 3 devant une assistance décevante à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus.
Mécontent du travail des arbitres, l’entraîneur-chef, Jean-François Houde, n’a pas manqué de dire, en fin de troisième période, sa façon de penser à l’arbitre en chef, ce qui lui a valu son expulsion du match. « Je voulais passer mon message. » M. Houde remet en question le travail de l’arbitrage. « Depuis le début de l’année, il y a des hauts et des bas. Ce n’est pas toujours cohérent, c’est difficile de s’ajuster. J’espère que la ligue va revoir ça. Samedi, l’arbitrage ne nous a pas aidés. » D’ailleurs, quatre buts ont été comptés alors que les Shark’s étaient en infériorité numérique.
L’entraîneur prend néanmoins le blâme de la défaite mentionnant avoir peut-être mal préparé son équipe. « Mes joueurs auraient pu sortir plus fort. » L’entraîneur promet de bien préparer ses joueurs en vue du prochain match, ce samedi contre le Dynamik Service agricole de Coaticook. « Je vais rebrasser la soupe. Je m’attends à ce que mes joueurs soient prêts. »
Malgré un mauvais début de saison avec une fiche d’une seule victoire et sept défaites, dont une en prolongation, l’entraîneur-chef demeure optimiste pour la suite des choses. « Notre fiche n’indique pas vraiment l’allure de nos matchs. » Le pilote ajoute que l’effort est là. « Nos joueurs travaillent fort, ils veulent mettre fin à cette séquence. » M. Houde est convaincu que le déblocage se produira sous peu. Il invite les partisans à venir encourager les joueurs. « On a besoin des fans », complète-t-il.

actualite

Hockey senior A : Début de saison difficile pour les Shark’s

Les Shark’s d’East Angus de la ligue de hockey senior A connaissent un début de saison difficile. La défaite, vendredi passé, de 8 à 3 aux mains du Dynamik Service agricole de Coaticook, porte la fiche de l’équipe locale à une victoire et quatre défaites, dont une, en prolongation.

L’entraîneur-chef, Jean-François Houde et le propriétaire, Alex Paquette-Viens, sont déçus du début de saison, mais loin d’être abattus. Le vent n’est pas à la panique de leur côté. « Les résultats ne sont pas au rendez-vous, mais l’engagement est là », d’exprimer le pilote de la formation. M. Houde souligne qu’il y a eu beaucoup de mouvements de joueurs au sein de la formation et que cela s’inscrivait dans un processus. « On a un bon groupe, les gars sont engagés, très unis, on peut aller loin. Je ne suis pas inquiet, il n’y a aucun mode panique », exprime-t-il.

L’entraîneur est convaincu que sa formation est de beaucoup supérieure à ce qu’indique la fiche. Les défaites de 8 à 3 contre Coaticook, 9 à 3 et 9 à 5 contre le JB de Daveluyville n’indiquent pas vraiment l’allure des matchs. Dans la majorité des cas, la formation locale faisait bien, d’exprimer M. Houde. Cependant, c’est l’indiscipline de l’équipe avec plusieurs punitions qui a coûté cher à la formation locale. Effectivement, les Shark’s sont la formation la plus punie de la ligue.

M. Houde réitère sa confiance en son groupe de joueurs. « On est dans un processus, on va être prêt pour les séries. Les gars travaillent très fort. On aurait dû avoir de meilleurs résultats. Mes joueurs méritent beaucoup mieux. » Pour l’entraîneur, ce n’est qu’une question de temps avant que l’équipe retrouve le chemin de la victoire. « Quand ça va débloquer, on ne perdra pas beaucoup de match », d’assurer l’entraîneur. Pour sa part, M. Paquette-Viens a toute confiance envers son entraîneur et le groupe de joueurs. Le prochain match des Shark’s à East Angus se déroulera le 6 novembre à l’aréna Robert-Fournier à compter de 19 h.

Hockey mineur East Angus

Hockey senior A Shark’s d’East Angus : Match inaugural réussi malgré la défaite

Plusieurs dignitaires et le commanditaire majeur étaient présents au moment de la mise au jeu officielle. Nous retrouvons de gauche à droite, la mairesse de East Angus, Lyne Boulanger, François Jacques, député de Mégantic, Gilles Doyon, de Centre de rénovation G. Doyon et le propriétaire Alex Paquette-Viens.

Malgré une défaite de 5 à 4 en prolongation aux dépens du Dynamik de Coaticook, les Shark’s d’East Angus ont tout de même offert une belle soirée inaugurale marquant leur premier match de la saison dans la ligue de hockey senior A.

La foule était au rendez-vous pour l’occasion avec le maximum permis de 250 personnes. L’organisation a déployé beaucoup d’efforts pour faire de la soirée un happening en organisant un « tail gate » d’avant match avec jeu gonflable, barbe à papa pour les enfants et une disco mobile. Le propriétaire, Alex Paquette-Viens est très satisfait de la réponse du public « c’était au-delà de mes attentes », exprime-t-il.

L’entraîneur, Jean-François Houde, est tout de même satisfait de la performance de son équipe. « Je suis satisfait. Mes joueurs ont démontré beaucoup de caractère. On tirait de l’arrière 4 à 2 et ils ont égalisé ça 4 à 4. On n’a pas été chanceux dans le match, on a manqué beaucoup de chance. Le match aurait pu virer de notre côté et on aurait pu ramasser deux points. J’ai aimé le travail de mes joueurs, c’est très positif. » Le prochain match des Shark’s se tiendra ce samedi à l’aréna Robert-Fournier d’East Angus à compter de 19 h.

Challenge VTT Ascot Corner

Challenge VTT Ascot Corner : Une édition à la hauteur des attentes

L’organisation du Challenge VTT Ascot Corner prévoit son activité pour le 23 janvier prochain.

La 10e édition du Challenge VTT Ascot Corner est prévue pour le 23 janvier prochain. Se déroulant aux abords du chemin de la Rivière, les organisateurs préparent une activité festive à la hauteur des attentes des spectateurs.

Fort du succès de l’édition 2020, le comité conservera les 12 classes de compétition. Les amateurs pourront s’inscrire au coût de 40 $ par classe. Les participants courent la chance de remporter une bourse globale variant entre 5 000 $ et 7 000 $ selon le nombre d’inscriptions. Les trophées seront remis aux gagnants de première position dans les finales ainsi que des médailles pour tous les membres de la classe Mini-Stock.
Les organisateurs, Justin Lister, Johanne Roy, Tommy Riendeau et Dominic Ash, s’assureront d’offrir un site sécuritaire, tant concernant les courses que les règles sanitaires. Un service de casse-croûte et un bar seront disponibles. Le comité souhaite la participation d’environ 200 coureurs et s’attend à plus de 1500 spectateurs si la température le permet.

Une partie des recettes sera remise à l’organisme La Rose des Vents. Les amateurs pourront assister aux courses au coût de 10 $ par personne et gratuit pour les moins de 10 ans.

En cas de restrictions gouvernementales en lien avec la pandémie, l’organisation va d’abord reporter l’événement en février. Advenant le cas que la situation reste la même, Justin Lister, un des responsables, explique qu’ils n’auront pas le choix de remettre le Challenge à l’hiver 2022. Toute les informations concernant la tenue ou non de l’activité seront inscrites au plus tard une semaine d’avance sur la page Facebook Challenge VTT Ascot Corner. Pour plus de détails, consultez www.challengevtt.weebly.com.

Biathlon La Patrie HSF hiver

Biathlon de La Patrie : Événement prévu malgré la pandémie

Biathlon Estrie se prépare pour les compétitions de janvier et février 2021.

Malgré un avenir incertain, Biathlon Estrie prépare les compétitions de La Patrie pour les 16 janvier et 20 février 2021. Quelques modifications devront se faire et les règles sanitaires respectées.

Érika Charron, membre du conseil d’administration de la Fondation québécoise de biathlon, ne prévoit pas d’annulation pour l’instant, mais est consciente qu’il pourrait y avoir des changements de dates. Tant que l’Estrie demeure au mode d’alerte maximal, l’événement ne pourra pas se tenir. « Nous, ce qu’on espère, c’est qu’après les Fêtes, on puisse repasser en mode orange », explique-t-elle. De cette façon, les compétitions sportives pourront avoir lieu. Les mesures sanitaires seront respectées et un maximum de 25 personnes sera sur un plateau simultanément. Mme Charron affirme avoir beaucoup de contraintes à respecter, mais que l’équipe a un plan. Les deux Coupes sont prévues; toutefois, comme les frontières sont fermées, les athlètes américains ne pourront pas y participer. « Il n’y a rien de fixé et n’aura rien de fixé jusqu’à la dernière minute », affirme-t-elle.

Outre la planification des compétitions, Biathlon Estrie prévoit moderniser les installations de son site de La Patrie. « On est en train de devenir beaucoup plus technologique de façon à faciliter le travail des bénévoles », explique Mme Charron. Le site étant déjà reconnu à l’international, ces modernisations permettront de mieux se démarquer.


Toutes les informations supplémentaires sont disponibles sur https://fqbiathlon.ca/.

Judo interzone : Une expérience enrichissante

Nous retrouvons de gauche à droite, Malik Perron, Robert Chaussé, Alexis Poulin, Olivier Landry et Sean Robidas.

Quatre athlètes du Club de judo de Johnville ont participé à la récente compétition interzone de Drummondville comptant pour la coupe de zone (Estrie et Centre-du-Québec). Ces participants étaient tous dans la même catégorie U12 et n’ont pas eu des combats faciles. Alexis Poulin a décroché la médaille d’or après trois Ipons. Tous se sont enrichis de cette expérience interzone, d’exprimer les entraîneurs du club. Le maître Robert Chaussé est satisfait des efforts déployés par ses jeunes protégés.

Biathlon La Patrie : Compétition pour la Coupe Québec

Les dignitaires présents lors des cérémonies : Jean-Claude Vézina, membre du C.A., Linda Arès, présidente Club plein air Biathlon Estrie, Claude Sévigny, Chartierville, Johanne Delage, La Patrie, Yvan Goyette, Notre-Dame-Des-Bois, Robert Roy, préfet MRC HSF, Marielle Fecteau, préfet du Granit, Marc-Alexandre Fonda, représentant de la députée Marie-Claude Bibeau, et François Jacques, député de Mégantic.

Environ 75 athlètes âgés de 10 à 60 ans de partout au Québec ont foulé les terrains du Club de biathlon Estrie à La Patrie dans le cadre de la compétition pour la Coupe Québec. Les participants étaient répartis en 12 catégories.

Malgré la météo incertaine qui a précédé l’événement, ainsi que le froid glacial, tout était en place pour accueillir les passionnés de ce sport. Les organisateurs ont tout de même craint de devoir annuler le tout. « Samedi, on était très limite parce qu’en dessous de -20 degrés, on ne peut pas partir la course, question de sécurité. Heureusement, il faisait soleil et ne ventait pas, on était à -17 degrés quand on a donné le départ », explique Daniel Harvey, chef de compétition, en ajoutant, « là où le froid a causé le plus de problèmes, c’est pour les bénévoles qui ont préparé le site le vendredi. » Malgré tout, les caprices de dame nature n’ont fait aucun blessé par engelure.

Le biathlon est un sport d’origine militaire qui allie le ski de fond et le tir sur cible. Les athlètes doivent être en mesure de combiner l’endurance liée au ski de fond et le calme nécessaire au tir à la carabine.

Les remises des médailles ont été effectuées par les élus présents, soit François Jacques, député de Mégantic, Marc-Alexandre Fonda, représentant de la députée Marie-Claude Bibeau, Marielle Fecteau, préfet du Granit, Robert Roy, préfet du Haut-Saint-François, Johanne Delage, mairesse de La Patrie, Yvan Goyette, maire de Notre-Dame-des-Bois, ainsi que Claude Sévigny, représentant pour Chartierville. Ceux-ci en ont profité pour souligner le travail des bénévoles et remercier tous ceux qui s’impliquent à l’événement, notamment les parents qui soutiennent les jeunes athlètes.
Même si aucun participant ne représentait la MRC du Haut-Saint-François, la municipalité de La Patrie était fière de pouvoir accueillir cet événement. Jean-Claude Vézina, responsable du protocole et membre du C.A., affirme que c’est pour promouvoir le biathlon en région que les élus étaient invités, pour qu’ils parlent de l’importance du sport, en l’occurrence, le biathlon.

Biathlon Coupe Québec : La Patrie se prépare pour janvier

Pas moins de 80 biathloniens provenant de partout en province compétitionneront au site de La Patrie les fins de semaine des 4-5 et 18-19 janvier prochains dans le cadre de la compétition Coupe Québec.
Organisé par le Club Biathlon Estrie, l’événement présente une discipline sportive qui allie le ski de fond et le tir sur cible.

Le site où se déroule l’événement est, au fil des années, devenu le deuxième en importance au Québec. Plusieurs sportifs reconnus et médaillés internationaux s’y entraînaient, notamment Jean-Philippe Le Guellec et Myriam Bédard, tous les deux champions olympiques. Les entraîneurs et les juges ont également participé aux Jeux olympiques de Vancouver, en 2010.

Les organisateurs requièrent l’aide de nombreux bénévoles afin de s’assurer du bon fonctionnement des activités. Ceux-ci suivront une formation pour éviter qu’une erreur ne soit produite.

Initié il y a plus de 20 ans, en région, par les sœurs Érika et Sandrine Charron, le biathlon a beaucoup évolué avec les années. Cette compétition est maintenant un tremplin pour les athlètes qui désirent ensuite accéder aux compétitions nationales, internationales et même olympiques.
L’organisation invite la population à venir assister et encourager les athlètes au 191, route 257 Sud à La Patrie.

Les Dribbleurs du Haut-St-François : Club de l’année en Estrie

Le prix du Club de l’année a été remis aux Dribbleurs du Haut-St-François.

Le club de soccer les Dribbleurs du Haut-St-François s’est démarqué lors du dernier gala Soccer Estrie en remportant le prestigieux prix du Club de l’année.

Se déroulant au Centre Québécor du Séminaire Le Salésien, le gala a reçu pas moins de 350 invités. Au total, 33 trophées sont décernés aux catégories régionales et 102 prix sont remis aux récipiendaires des clubs.

Plusieurs membres des différentes équipes du Haut-Saint-François ont été nominés. Parmi eux, cinq ont raflé des prix dans différentes catégories soit, Kassandra Dubé-Ruel, Samuel Dubé, Kamélie Maurice, Rosemary Grégoire et Francis St-Hilaire.

Les Dribbleurs du HSF proposent différents niveaux pour les équipes de soccer. Ils sont présentement en période d’inscription pour le soccer intérieur. Les intéressés peuvent trouver l’information sur leur site Internet.

Classique Putter Bernier : Une belle façon d’aider les jeunes

Vouée à venir en aide aux jeunes, la Classique Putter Bernier a toujours sa raison d’être.

Lyne Bernier, doyenne du comité organisateur de la Classique Putter Bernier, qui se déroulera sur les allées du Club de golf East Angus le 6 septembre prochain, demeure enthousiaste à l’approche de la 18e édition. Bien que l’on enregistre plus d’une centaine de golfeurs chaque année, le nombre varie selon les éditions. « Tant qu’on pourra aider les jeunes, le tournoi aura toujours sa raison d’être », clame-t-elle.


La Classique Putter Bernier offre notamment l’opportunité aux amateurs de faire équipe avec un professionnel. L’initiative vise à recueillir des fonds qui seront versés à la Fondation Sports et Loisirs de East Angus et pour les juniors du club local. La majorité sert à aider les jeunes démunis pour participer à des activités culturelles, sociales, pour des sorties scolaires, le hockey et le soccer entre autres, d’expliquer Mme Bernier.


Un nombre de 112 golfeurs ont participé à la classique l’année dernière permettant de recueillir près de 8 000 $ avec la participation de commanditaires. « Je souhaite avoir toujours plus de cent golfeurs. Si j’en ai plus, on va être content. » Les organisateurs souhaitent encore la participation de quatre professionnels, dont Yves Mandeville, André Maltais, Guy Faucher et Marcel Dion. Le groupe Pro-Am composé d’un professionnel et trois amateurs pourrait remporter de deux à trois bourses. Les autres quatuors formés d’amateurs auront la chance de remporter plusieurs bourses maximales de 1 200 $. Une nouveauté, cette année, les voiturettes sont comprises avec la participation des joueurs. Les personnes désireuses d’appuyer la cause et qui seraient absentes pour le golf pourront toujours participer au souper qui suivra la ronde. Pour réservation, les personnes ont jusqu’au 2 septembre. Ils peuvent contacter Lyne Bernier en composant le 819 832-4786 ou Claude Giroux au 819 566-6869.


Le comité organisateur est composé de Claude Giroux, David Fournier, Vincent Hérault, Guy Faucher et Lyne Bernier. La classique compte sur la participation de nombreux commanditaires dont Promutuel Assurance Centre-Sud et Conteneur Recycle Estrie.

Un tournoi réussi !

Nous apercevons sur la photo de gauche à droite, Jacques Laplante, membre du comité organisateur, Pierre Hébert, la députée de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, et à l’arrière, Marc Rousseau, également membre du comité organisateur.

Ils étaient près de 140 golfeurs à avoir bravé une température incertaine lors du récent tournoi annuel des Chevaliers de Colomb Conseil 2649 East Angus. L’activité permettant à l’organisme de poursuivre ses bonnes œuvres tout au long de l’année et particulièrement avec les paniers de Noël était sous la présidence d’honneur de Pierre Hébert, directeur général du Journal régional Le Haut-Saint-François. Ce dernier s’est dit honoré d’assumer ce rôle tout en remerciant l’organisme, les participants et généreux commanditaires. Pour une deuxième année consécutive, un brunch était offert précédant le tournoi, ce qui est fort apprécié des golfeurs.

©2022 Journal Le Haut-Saint-François