La guignolée des médias dans le Haut

Nous apercevons de gauche à droite, Donna Coates, vice-présidente du CAB, et Claudie Charrette, accompagnatrice du milieu Haut-Saint-François Fou de ses enfants.

Un groupe de 16 bénévoles représentant les Chevaliers de Colomb de Weedon, Moisson Haut-Saint-François et le Centre d’action bénévole sollicitaient les automobilistes à Weedon dans le cadre de la campagne annuelle de la guignolée des médias. L’activité qui en est à sa troisième édition a permis d’amasser 3900 $. Le montant est réparti en parts égales parmi les trois organismes qui en feront bénéficier les personnes démunies que ce soit pour les paniers de Noël des Chevaliers, le programme Les mamies et papis gâteau mis sur pied par le CAB et des denrées pour Moisson Haut-Saint-François. L’équipe de bénévoles a bénéficié de la participation de la municipalité et des pompiers de Weedon.

Nez rouge Haut-Saint-François : Prêt à vous raccompagner

Nous apercevons l’équipe d’East Angus qui a effectué une soirée de raccompagnement.

La période des fêtes arrive à grands pas, les partys de bureau battent leur plein et Opération Nez rouge Haut-Saint-François répond aux appels de raccompagnent depuis deux fins de semaine déjà. Les bénévoles poursuivront leurs interventions pendant les deux prochaines fins de semaine ainsi que la soirée du 31 décembre.

Marjolaine Y. Roberge, présidente pour le comité Opération Nez rouge du Haut-Saint-François, invite les gens à utiliser le service de raccompagnement qui a fait ses preuves au fil des années. En plus d’éviter des accidents et vraisemblablement sauver des vies, Nez rouge vient en aide à divers organismes du territoire. L’an dernier, ce n’est pas moins de 5 000 $ qui ont été retournés à la Cité-école Louis-Saint-Laurent, l’école des Trois-Cantons, Moisson Cookshire, le Club Lions de East Angus, la bibliothèque de Dudswell, Les Dribbleurs du Haut-Saint-François, le comité des loisirs de Hampden et plusieurs autres. Chaque présence d’une personne bénévole donnait 50 $. Donc, pour une équipe de trois personnes, elle récoltait 150 $ qui étaient remis à son organisme pour une soirée de raccompagnement, d’expliquer Mme Roberge.

L’année dernière, Opération Nez rouge du Haut-Saint-François a effectué 146 raccompagnements et parcouru 5 878 km avec 90 bénévoles. « C’est plus de 300 personnes qui sont revenues saines et sauves à la maison », de mentionner la présidente. Le service est en vigueur et le quartier général se trouve à l’Hôtel de Ville d’East Angus. Le service de raccompagnement est disponible le 13, 14, 20, 21 et le réveillon du 31 décembre. Les raccompagnements se font entre 20 h et 4 h le matin. L’organisation invite les gens dont leur party de Noël coïnciderait avec une de ces dates et désireux d’avoir un service de raccompagnement de contacter Nez rouge à l’adresse courriel haut-st-francois@operationnezrouge.com afin que l’organisme puisse préparer les effectifs bénévoles nécessaires. Pour toutes informations supplémentaires, vous pouvez composer le 819 832-2938 et laissez un message.

Colette Roy-Laroche : La résilience, la clé pour rebondir

Colette Roy-Laroche, ex-mairesse, surnommée «la Dame de granit», qui a eu à naviguer en eaux troubles suite à la tragédie de Lac-Mégantic, a livré un message d’espoir fondé sur la résilience, face à la vingtaine de personnes venues l’entendre lors d’un déjeuner-conférence organisé par la Chambre de commerce du Haut-Saint-François. L’invitée a parlé abondamment de la résilience, la clé pour rebondir, afin d’expliquer comment elle a pu se relever personnellement et collectivement du triste événement qui a coûté la vie à plusieurs citoyens en plus de ravager le centre-ville de sa municipalité. Mme Roy-Laroche compare sa corporation au phénix qui renaît de ses cendres.

Des repas pour tous : La Bonne étoile brille à Scotstown

Une grande collecte de fonds a eu lieu aux intersections des rues Ditton et Victoria à Scotstown.

Encore une fois cette année, plusieurs personnes âgées, malades ou seules de Scotstown et Hampden auront l’occasion de profiter de repas frais fait maison pour la période des fêtes.

L’an passé, Catherine Beauchesne, accompagnée de Sylvie Dubé, a mis sur pied le projet La Bonne étoile. Cette initiative a pour mission de soutenir les familles en leur offrant ponctuellement des petits plats cuisinés. Une grande collecte de fonds a récemment eu lieu en collaboration avec les pompiers de Hampden. Stationnés aux abords des rues Ditton et Victoria, ils accueillaient les passants dans une ambiance festive pour récolter les dons en argent. Les citoyens étaient également invités à laisser leur don directement à l’Hôtel de Ville.

Après avoir récolté les fonds, les deux organisatrices se procureront les denrées nécessaires et s’installeront dans les locaux des cuisines collectives pour concocter les repas. Si les récoltes se déroulent bien, elles envisagent offrir des paniers plus d’une fois. « On a ramassé plus que ce qu’on avait prévu l’année passée, alors au lieu de faire juste une livraison de repas durant le temps des fêtes à des personnes âgées, malades ou seules, on a livré trois fois dans l’année », explique fièrement Mme Dubé.

Soucieuses d’agir dans le respect de tout un chacun, elles préfèrent travailler seules. « On s’est fait offrir de l’aide, mais on veut pas parce qu’on veut que ça reste confidentiel et on veut que les gens soient à l’aise là-dedans », exprime-t-elle. La population est invitée à référer quiconque nécessitant une aide alimentaire. Chaque demande est traitée et analysée avec soin pour éviter que des doublons soient faits avec d’autres organismes du milieu.

Tous les repas cuisinés seront gardés dans des contenants allant au congélateur. Les livraisons pour la période des fêtes se feront du 15 au 22 décembre. Les instigatrices du projet tiennent à remercier les citoyens pour toutes les donations.

Biathlon Coupe Québec : La Patrie se prépare pour janvier

Pas moins de 80 biathloniens provenant de partout en province compétitionneront au site de La Patrie les fins de semaine des 4-5 et 18-19 janvier prochains dans le cadre de la compétition Coupe Québec.
Organisé par le Club Biathlon Estrie, l’événement présente une discipline sportive qui allie le ski de fond et le tir sur cible.

Le site où se déroule l’événement est, au fil des années, devenu le deuxième en importance au Québec. Plusieurs sportifs reconnus et médaillés internationaux s’y entraînaient, notamment Jean-Philippe Le Guellec et Myriam Bédard, tous les deux champions olympiques. Les entraîneurs et les juges ont également participé aux Jeux olympiques de Vancouver, en 2010.

Les organisateurs requièrent l’aide de nombreux bénévoles afin de s’assurer du bon fonctionnement des activités. Ceux-ci suivront une formation pour éviter qu’une erreur ne soit produite.

Initié il y a plus de 20 ans, en région, par les sœurs Érika et Sandrine Charron, le biathlon a beaucoup évolué avec les années. Cette compétition est maintenant un tremplin pour les athlètes qui désirent ensuite accéder aux compétitions nationales, internationales et même olympiques.
L’organisation invite la population à venir assister et encourager les athlètes au 191, route 257 Sud à La Patrie.

Laval Denis décède à l’âge de 86 ans

L’ex-maire Laval Denis était un homme dont plusieurs se souviendront.

La municipalité de Weedon vit présentement un deuil à la suite du décès de l’ex-maire Laval Denis, à l’âge de 86 ans.

L’homme à la personnalité colorée était connu de toutes les générations. Né à Weedon en 1933, il a un parcours chargé.

En avril 1969, il a été élu maire de ce qui était alors le Canton de Weedon. Il a tenu cette fonction pendant 28 ans. Au cours de cette période, il a également obtenu le poste de commissaire à la Commission scolaire La Sapinière. Entre 1975 et 1982, il a été préfet du comté de Wolfe.
Durant les fusions des municipalités dans les années 1990, il a été très actif dans le dossier en siégeant au conseil d’administration de l’Union des municipalités. Il a donc, par le fait même, été présent lors de la fusion de Weedon Centre et du Canton de Weedon.

Après sa carrière politique, il s’est engagé comme chauffeur d’autobus et a fait beaucoup de bénévolat. Décrit comme un homme de cœur qui n’hésitait pas à aider son prochain, il n’avait pas peur non plus d’affirmer son opinion.

Fête des bénévoles à Chartierville : Une communauté impliquée

La municipalité de Chartierville a organisé une fête en l’honneur des nombreux bénévoles.

La municipalité de Chartierville a tenu à remercier tous les bénévoles qui s’impliquent activement dans la communauté en organisant une petite fête en leur honneur à la salle communautaire.

C’était maintenant au tour des conseillers municipaux d’offrir de leur temps pour préparer la soirée même si quelques invités proposaient leur aide. « On a eu cinq ou six téléphones pour nous dire, hey, si tu as besoin d’aide, on va y aller », explique en riant Denis Dion, maire de Chartierville.
Les élus voulaient remercier tous ceux qui s’impliquent de près ou de loin dans la société, que ce soit pour l’Âge d’Or, le Festival de la chasse, le marché aux puces et même ceux qui organisent des levées de fond pour des organismes tels que Leucan.

Sur une population d’environ 280 citoyens, pas moins de 100 d’entre eux sont des bénévoles actifs. « On a plus que le tiers qui s’implique dans la communauté », s’enthousiasme M. Dion.

L’événement en est à sa deuxième édition en 4 ans. M. Dion aimerait pouvoir récidiver tous les deux ans. Selon lui, cette fête est grandement appréciée et ses citoyens méritent des remerciements. « Le cœur du village est bon », affirme-t-il en ajoutant que la soirée a été un vif succès.

Fusion d’Omnimed et Toubib : Leader dans le domaine informatique médical

Les locaux de l’entreprise Omnimed sont situés à Cookshire-Eaton.

L’entreprise Omnimed, basée à Cookshire-Eaton, annonce son union stratégique avec la compagnie Toubib, située à St-Félix-de-Valois. Leur association a pour but d’avoir un réseau le plus fort possible et ainsi mieux développer avec leurs clients. Les entreprises affirment qu’ensemble, ils forment la plus grosse équipe de développement dédiée à l’évolution d’un dossier médical électronique (DME) Web au Québec, ce qui les positionne encore mieux dans leur domaine.

Le but de cette fusion est d’augmenter la clientèle d’environ 30 %. Ils veulent également partager leur expertise pour offrir le meilleur produit sur le marché. « Nous avons décidé de nous associer à Luc Aubin et son équipe en raison de leur dévouement à bien comprendre les besoins du client et à développer le meilleur système pour aider les médecins dans leur quotidien. La course au développement du DME Web le plus performant ne fait que commencer. Ensemble, nous prenons une longueur d’avance en travaillant avec vous (le personnel médical) sur des outils pour optimiser votre quotidien et vous aider à améliorer les soins », affirme Xavier Boilard, président chez Omnimed.

L’entreprise de Cookshire-Eaton a été fondée en 1984 par Dr Jean Boilard et est pionnière dans le marché des DME au Québec. Leur mission est d’améliorer les soins de santé en utilisant les technologies. De son côté, Toubib combine 25 ans d’expérience en informatique dans le domaine de la santé. L’entreprise a également été fondée par un médecin, Docteur Alain Aubin.

Combiner ses expertises va grandement faire évoluer ce domaine, estiment les intervenants. « Depuis plusieurs années, nous avons travaillé sur une version Web de Toubib qui contiendrait toutes les fonctionnalités actuelles. Comme c’est un grand défi, la meilleure solution est de s’associer avec une équipe solide et déjà en place sur le Web. C’est ainsi que j’ai choisi de travailler avec Omnimed, une équipe dynamique, et comme moi, ouverte à toujours travailler avec et pour les utilisateurs » explique Luc Aubin, président-directeur général de Toubib.

Cette union va engendrer un mouvement du personnel. M. Boilard explique que tout le niveau administratif va se retrouver sous la gestion d’Omnimed. De plus, ces derniers ont 12 nouveaux emplois à combler pour les locaux de Cookshire-Eaton.

Le Père Noël s’arrête au BMR de East Angus

Nous apercevons la petite Mélyane Lapointe et sa maman Sophie Péloquin en compagnie du père Noël.

Très occupé en cette période de l’année, le père Noël a pris le temps de s’arrêter au BMR à East Angus pour rencontrer les enfants avant la grande nuit de Noël. Ce dernier a profité de l’occasion pour renouer avec les tout-petits en leur demandant s’ils avaient été sages au cours de l’année et ce qu’ils souhaitent obtenir en cadeau. En guise d’avant-goût, le bon vieux bonhomme remettait à chaque enfant un livre à colorier et un toutou en souvenir de son passage.

Marché de Noël de Scotstown

Plusieurs visiteurs ont foulé les planchers de l’Hôtel de Ville de Scotstown à l’occasion du marché de Noël. L’événement organisé par Sylvie Dubé était au profit de l’organisme Les Mains Agiles. En collaboration avec le marché public de Scotstown, 28 artisans, organismes et producteurs présentaient une grande variété de produits pour le bonheur de tous.

Des billets étaient vendus à l’entrée pour participer à plusieurs tirages au cours de la journée. Tous les exposants collaboraient en offrant un cadeau. Des membres de la Maison des jeunes de Scotstown étaient également présents pour une collecte de fonds. Ils ont passé une journée entière à cuisiner des biscuits afin de financer les activités et aménager leur local. Le père Noël est même venu faire un tour pour le plaisir des tout-petits. L’activité offerte depuis plus de 20 ans, Mme Dubé mentionne qu’elle est, à l’instar des années passées, un vif succès. Le père Noël attendait patiemment les tout-petits.

Une journée magique à Saint-Mathias-de-Bonneterre

Une trentaine d’enfants de Saint-Mathias-de-Bonneterre ont eu une journée simplement magique à l’occasion d’une fête de Noël en leur honneur qui se déroulait au sous-sol de l’église. Les jeunes participants ont eu droit à la lecture d’un conte de Noël par Marie-Pier Labbé auquel ils étaient littéralement suspendus à ses lèvres.

Bingo exclusivement pour les enfants avec des prix et bien entendu le passage du père Noël avec une poche remplie de cadeaux ont fait le bonheur des tout-petits. Les jeunes participants ont aussi fait du bricolage et des cartes de Noël au cours de la journée. Friandises, fruits et breuvages à volonté avaient de quoi rassasier ce petit monde. La journée s’est clôturée par un souper spaghetti pour les familles souhaitant y participer. Toutes les activités ainsi que le souper étaient gratuits pour les enfants. « C’est leur journée », d’exprimer Jacqueline Désindes, organisatrice de l’événement. Elle et son équipe de bénévoles étaient tout sourire de voir les visages radieux des enfants. Cette journée de Noël s’inscrit dans la tradition de la petite communauté puisqu’elle en est à sa 40e édition.

Un marché couru à Lingwick

Le marché de Noël organisé par le marché de la petite école à Lingwick demeure aussi populaire des exposants et visiteurs. Encore cette année, la salle était occupée à son maximum avec une vingtaine d’exposants.
Les visiteurs avaient un vaste choix de produits que ce soit des chandelles, divers choix de viandes, bijoux, peintures, huile d’olive, produits d’érable et d’alpaga, sacs réutilisables, boulangerie, artisanat et autres. Les élèves de Lingwick fréquentant l’école Notre-Dame-du-Sacré-Coeur à Weedon vendaient du chocolat chaud, café. Rémi Alix offrait des arbres de Noël gracieuseté de B L Christmas Trees. Les profits serviront à financer le voyage de fin d’année. L’athlète Evelyne Ward de Lingwick vendait des produits pour financer sa prochaine saison de vélo de montagne tandis que l’auteure Nancy Reid offrait ses livres. Il y en avait pour tous les goûts. Sonia Spooner de La Patrie, qui en est à sa cinquième année, présente des produits d’artisanat autochtones et bijoux. « Je participe parce que j’aime l’ambiance. Les gens sont de bonne humeur. »

Le père Noël apprécié des jeunes à East Angus

Le père Noël s’est arrêté à la Maison des jeunes Actimaje à East Angus pour rencontrer les enfants et leur remettre un cadeau. Il était accompagné de la Fée des glaces pour l’occasion. Jeux gonflables, chocolat chaud, maïs soufflé, séances de maquillage, bricolage et heure de comte ont contribué à faire le bonheur des tout-petits. Les enfants comme les grands ont même eu la chance de se promener en calèche tirée par des chevaux dans les rues de la municipalité. L’activité a été rendue possible grâce à la participation de la Ville de East Angus et le Club Lions qui ont offert plus de 200 cadeaux. Les membres d’Actimaje ont décoré les lieux et accueilli les enfants pour l’occasion. Les élus d’East Angus ont également mis la main à la pâte. Le choix de la Maison des jeunes pour tenir l’activité visait à faire découvrir aux jeunes et parents cette ressource dans la municipalité.

Marché de Noël à La Patrie

Se déroulant au Centre communautaire, la première édition du marché de Noël de La Patrie a accueilli pas moins de 150 visiteurs. Sur deux jours, 12 exposants ont fièrement présenté leurs produits. Annie Croteau, organisatrice de l’événement, tenait à planifier cette activité afin de faire connaître les artisans et petites entreprises de la municipalité. Des bijoux, du tricot, des décorations et des pâtisseries étaient exposés dans un vaste espace où une ambiance festive était de mise. Le père Noël est venu faire un tour et a remis des surprises aux petits. Lors de la deuxième journée avait également lieu la fête des enfants.

Ces derniers pouvaient profiter d’un petit feu à l’extérieur et y manger des sucreries. Une promenade en calèche était à l’horaire, à leur grand bonheur. Mme Croteau se dit satisfaite de cette première et commence à réfléchir à l’édition de 2020. Douze exposants ont pris part à la première édition du marché de Noël de La Patrie.

Une fête magique à Saint-Isidore-de-Clifton

Les enfants de Saint-Isidore-de-Clifton ont vécu un après-midi magique en participant dimanche passé à la fête de Noël. L’activité était organisée par la municipalité et se déroulait au sous-sol de l’église. Les enfants ont eu droit à un magnifique conte raconté par le conteur Steven Slab, membre du Cercle des conteuses et des conteurs des Cantons-de-l’Est. Les petits ont évidemment reçu la visite du père Noël qui a profité de l’occasion pour remettre des livres, gracieuseté de Sylvain Dodier, Luc Pallageoix et des Chevaliers de Colomb.

Après la visite du vieux bonhomme à la barbe blanche, les enfants ont repris leur bricolage pour les fêtes. Les adultes ont également eu l’occasion de s’amuser en savourant un repas paroissial suivi du duo Francine Bilodeau et Michel Hamel, qui en a fait danser plus d’un. Mentionnons que la Caisse Desjardins des Verts-Sommets a également contribué au succès de la fête. Tous les enfants étaient fiers de se faire photographier en compagnie du père Noël.

Un marché pour la famille à Westbury

Petits et grands ont trouvé leur compte au marché de Noël à Westbury. Les enfants ont eu la chance de s’amuser avec les mascottes Olaf, la Reine des neiges, Grincheux, ainsi qu’un lutin tandis que les grands pouvaient faire tranquillement la tournée de près d’une vingtaine d’exposants. Parmi ceux-ci, Pauline Lavoie de Westbury en était à sa cinquième participation. Elle offrait divers produits de tissage comme des serviettes essuie-tout, des chaussettes et bien d’autres. Artisanat, bijoux, décorations de Noël, produits en fibre de chèvre, savons, viande de bœuf sans hormone et sans antibiotique, chevaline, de chevreau, lapin, veau, porc et poulet sans oublier diverses terrines ne sont que quelques produits qui étaient offerts.

Marché de Noël de Chartierville

Plusieurs visiteurs ont profité de la 2e édition du marché de Noël de Chartierville se déroulant au village allemand dans l’Abri-bois.
Du vin chaud, un service de bar, de la nourriture, un feu de bois et une musique festive, il n’en fallait pas plus pour créer une ambiance chaleureuse digne du temps des fêtes. Un total de neuf artisans ont bravé le froid pour offrir leurs créations. Articles de bois, de tissus et de laine, des bijoux et plein d’autres idées cadeaux à offrir. Les petits n’étaient pas à part puisqu’ils pouvaient en profiter pour faire de la glissade à l’extérieur. Claude Gagnon, conseiller municipal, et sa conjointe Sylvie Ménard organisaient l’événement. Ils ont bénéficié de l’aide de plusieurs bénévoles, notamment Guylaine et Chantal Beaudoin qui offraient le service alimentaire. Les exposants et les organisateurs se disent très satisfaits de cette journée.

Marché de Noël de Cookshire-Eaton

Pour une quatrième édition, la Maison de la culture de Cookshire-Eaton a été l’hôtesse du marché de Noël. Environ 150 visiteurs ont foulé les lieux à la découverte de produits locaux. Du tricot, des livres, des produits alimentaires, des bijoux et une multitude d’autres articles ont fait le bonheur des clients. Au total, 10 artisans avaient monté leur table afin de présenter le fruit de leur travail. Se déroulant sur deux étages, l’ambiance était agréable et festive. Les organisatrices, Madeleine Masson-Labonté et Manon Élisabeth Carrier, ainsi que les exposants, se disent très satisfaits de leur journée. Très enthousiastes, les responsables réfléchissent déjà à l’édition 2020. La 4e édition du marché de Noël de Cookshire-Eaton a eu lieu à la Maison de la culture.

Marché de Noël d’East Angus

Près de 250 personnes se sont rendues à l’édition 2019 du marché de Noël d’East Angus qui se déroulait à la salle des Chevaliers de Colomb. Cette année, La Relève du Haut-Saint-François a pris les rênes de l’organisation pour une première fois et s’est assurée de faire les choses en grand. Un total de 25 artisans étaient présents afin de proposer diverses idées-cadeaux pour les visiteurs. Un atelier de décoration de biscuits était mis en place pour le grand bonheur des petits qui les dégustaient avec plaisir. Amélie Isabelle, photographe, était présente pour immortaliser les sourires d’enfants dans un décor du temps des fêtes. Les visiteurs et les artisans ont pu profiter d’un service de cafétéria dont les profits iront directement à La Relève. Les exposants se disent satisfaits de l’organisation. Les responsables de l’organisme réfléchissent déjà à l’édition de l’an prochain. 25 artisans ont présenté leurs œuvres à l’occasion du marché de Noël d’East Angus.

Fête de Noël à Weedon : Des enfants heureux

Plus de 75 enfants du grand Weedon ont été gâtés lors de la fête de Noël qui se déroulait le 1er décembre au Centre culturel de la municipalité. Enfants et parents ont littéralement rempli la salle de spectacles pour l’occasion. L’artiste invitée, la ventriloque Lise Maurais, a présenté son spectacle «Esprit de Noël». Appuyée de ses personnages Virus, Chop Suey et Snake, elle a suscité la curiosité des jeunes et adultes à travers des histoires amusantes. Elle a même fait monter sur scène le directeur du Centre culturel, Robert Scalabrini, et une jeune participante pour leur faire interpréter une chanson. Après ces émotions, les enfants étaient invités à savourer une collation avant la venue du père Noël. Ce dernier a fait une arrivée remarquée à bord d’un camion de pompiers. Le bon vieux bonhomme a remis un cadeau à tous les enfants présents en leur rappelant d’être sages. Mentionnons que la fête a été rendue possible grâce à la participation de la municipalité, du Club Lions, des Chevaliers de Colomb, de la Pharmacie Brunet, du magasin Korvette, de la fromagerie P’tit Plaisir, des pompiers, du Centre culturel et de nombreux bénévoles, membres de la FADOQ de Weedon et membres du conseil d’administration du Centre culturel. Nous apercevons le père Noël remettant des cadeaux en compagnie des enfants qui n’avaient d’yeux que pour le personnage habillé de rouge et de blanc.

Rachel Garber

GIFT OF CARING

A goat. Two chickens. A fish farm. A pair of flood-proof ducks. School books, a school uniform, chalk board, teaching supplies, school fees for a girl. A village savings and loan kit, a farming kit, a row of fruit trees. Blankets, a midwife for a month.

All these and more, you can give in the name of a loved one, to persons who most need them, through Care Canada at www.care.ca. How merry can a Christmas be that ignores the rest of the world? Let’s spread the good cheer as widely as possible.

WALK-IN CLINIC, COOKSHIRE
The Centre de santé Cookshire (Cookshire Health Clinic) at 160 Pope Street began offering a new service last summer. I have only seen news about it in French, so here’s the scoop in English. It’s a walk-in clinic that has a time-slot allocated for orphans – that is, persons who do not have a family doctor.

The service is part of the “mini-urgence” clinic, meaning a clinic for small emergencies or short visits for relatively minor problems that need quick attention. For example, it’s for treatment of problems whose names end in “ites” or “ures,” in French, such as otitis (ear infection), sinusitis, tendinitis, burns, sprains, broken bones, or a wound that requires stitches.

For really big emergencies such as a heart attack, a car accident, a serious allergic reaction, or a stroke, we are advised to go to a hospital emergency department, says the clinic’s web page. If you’re not sure where to go for your problem, ask Info-Santé at 811.

When is the walk-in clinic? Monday, Wednesday, and Wednesday from 4 to 8 p.m.; Thursday and Friday from 12:30 to 4:30 p.m.; and Saturday from 9:30 a.m. to 1:30 p.m. How do you get a spot in the walk-in clinic? This seems counter-intuitive, but it is not by walking in. Rather, phone 819-875-5535 at 8 a.m., and the secretary will give you a time-slot that same day.

The Cookshire Health Centre is closed December 25, 27 and 30, and January 1st. Stay well!

TIM BRINK, 14th
Tim Brink gets around – from the Sherbrooke Symphony to the Sawyerville Hotel! He and his band will put on a Country-Rock show at the Sawyerville Hotel, 18 Principale North, on Saturday, December 14. The evening begins with a traditional Christmas supper at 6 p.m., and the show begins at 8 or 8:30 p.m. Entrance for supper and show is $25; for show only, $15. Reserve: Annie at 819-889-2967, or on Facebook at Hotel Sawyerville.

CHRISTMAS CONCERT, 14th
A Christmas Concert of classical music is planned for the benefit of our local health CLSC, specifically for two projects: A walk-in clinic for all, and a program combatting developmental disorders in children aged 0 to 5 years old. The musicians are singer Catherine St-Arnaud, soprano; Julien LeBlanc, pianist; and Myriam Genest-Denis, flutist. The concert is at the Trinity United Church, 190 Principale W., Cookshire, on Saturday, December 14, at 7:30 p.m. Tickets are $25. Free admission for children aged 12 or younger.

NUTCRACKER, 14th & 15th
Tchaikovsky’s “The Nutcracker” is coming to the Centennial Theatre at Bishop’s University, brought by Les Ballets Classiques de Richmond, QC, and the Orchestre Philharmonique des musiciens de Montreal. Professional guest dancers will join the many ballet students aged 6 to 11 from the Richmond school in the enchanting roles of live toys and small rodents.
Tickets can be had at the Centennial Box Office Monday to Friday, 12 to 4 p.m. or one hour before the show. Or by phone 819-822-9692 Monday to Friday 8:30 to 11 a.m. or 12 to 4 p.m. Or online at https://www.centennialtheatre.ca/

CHRISTMAS CAROLS, 24th

A program of traditional Christmas Carols is on Tuesday, December 24, at 8 p.m., at the Saint-Mathias-de-Bonneterre Community Centre (formerly the church), 2035 Route 210, Newport. Free admission.

CHURCH SERVICES
Anglican. The December 15th Sunday services are at 9:30 a.m. in Bury and at 11 a.m. in Cookshire. On December 22, there are no Sunday services in Cookshire or Bury, but a Carol service is at 11 a.m. at St. George’s Church at 84 Queen St., Lennoxville.

A Christmas Eve service is on Tuesday, December 24, at 2 p.m. in Bury. A Christmas service is on Wednesday, December 25, at 10 a.m. at St. George’s Church in Lennoxville. On Sunday, December 29, there are no services locally, but a service is at 9 a.m. at St. Barnabas in North Hatley. On Sunday, January 5, Sunday services are at 9:30 a.m. in Bury, and 11 a.m. in the theatre at the Manoir de l’Eau Vive, 210 Principale East, Cookshire. Info: 819-887-6802.

United. The December 15th Sunday service is in Cookshire at 9:30 a.m., with musicians Sarah Heath, Jamie Crooks, Jenn Cianca, and Tim Doherty. Friday, December 20th at 7 p.m. is a Blue Christmas service in Sawyerville, acknowledging the pain and struggles some feel during the holiday season. Sunday, December 22nd services are in Cookshire at 9:30 a.m. and Sawyerville at 11 a.m.

A Christmas Eve service is in Cookshire on Tuesday, December 24, at 2 p.m. with Holy Communion. The Sunday, December 29th service is at 10:30 a.m. in Sawyerville, with storytelling, singing, and a toast to the new year. Note: No services on Sunday, January 5. Info: 819-889-2838 (listen to message).

Messy Church. On Monday, December 16, at 5:15 p.m., stories, crafts, singing and supper are on the agenda at the St. Paul’s Anglican Church, 550 Main St., Bury (red brick church on Main Street). A joint United and Anglican intergenerational event. All are welcome. Info: 819-889-2838.

Baptist. In Sawyerville, the Sunday worship service is at 9 a.m. in French, and 11 a.m. in English. Sunday school is at 10 a.m. in English and French. Christmas Eve service is Tuesday, December 24, at 7 p.m., with refreshments. Info: 819-239-8818.

Do you have news to share? Call 819-300-2374 or email rawrites@yahoo.com by December 18 for publication January 8, and by January 13 for January 22.

©2020 Journal Le Haut-Saint-François