Actualités

Quatre entreprises d’ici se partagent 5,5 M$

Emballages Façoteck, Créations Jade, Confections Troy et Charcuterie Scotstown ont reçu des investissements totaux de l’ordre de 5,5 M$ dans le cadre de programmes d’aide financière des paliers provincial et fédéral. Ces sommes serviront à des projets d’expansion, à l’achat de nouvelle machinerie et à la création de neuf emplois. L’annonce en a été faite récemment dans les locaux de Créations Jade, à Ascot Corner.

Comme l’indiquait Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead et ministre du Développement international et de la Francophonie, en début de conférence, « nous sommes ici pour célébrer plus que pour annoncer, comme les projets sont déjà en cours. » Celle-ci agissait au nom de Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, qui est aussi responsable du DEC, soit le programme Développement économique Canada pour les régions du Québec. Conjointement, le député provincial de Mégantic, Ghislain Bolduc, représentait la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, pour l’octroi de deux prêts auprès de Créations Jade et d’Emballages Façotek.

Créations Jade
Créations Jade reçoit une contribution remboursable de 50 000 $ sur un investissement total de 535 000 $ de la part du fédéral. Le provincial offre quant à lui une aide financière de 1,27 M$, dont 200 000 $ sous forme de contribution remboursable. Bruno Maher, l’un des propriétaires de l’entreprise, a exprimé sa joie et détaillé l’usage qui sera fait des fonds. « C’est vraiment une grande fierté pour notre entreprise d’avoir réalisé ce projet majeur qui nous positionne clairement comme leader dans le domaine du vêtement promotionnel. Nous sommes d’autant plus fiers que cet investissement a eu lieu à Ascot Corner, dans le village ! L’investissement a permis l’achat d’équipement de haute technologie servant à l’impression d’image directement sur le t-shirt. Cet équipement respecte toutes les normes écologiques, ce qui suit notre démarche vers le développement durable. »

La mairesse d’Ascot Corner, Nathalie Bresse, était sur place et n’a pas manqué de rappeler les débuts de la compagnie. « Quand Créations Jade ont commencé, ils s’étaient établis dans le centre multifonctionnel. Ils étaient dans la salle en bas à leurs tout débuts. On voit qu’il y a eu de l’expansion. Je suis très fière de cette entreprise qui continue encore. »

Emballages Façoteck
Les Emballages Façoteck, à Scotstown, reçoivent une contribution remboursable de 200 000 $ sur un investissement total de 1 805 000 $ de la part du fédéral. Au niveau provincial, l’entreprise bénéficie de deux prêts totalisant 1,7 M$. « On a beaucoup de projets en cours, dont deux qu’on a réussi à faire avec aide financière », détaille Marc-Olivier Désilets, directeur adjoint de la production. Une machine à blistering, servant à la production de capsules et de comprimés, a été acquise dans le but de faire de l’exportation vers les États-Unis. « On a réussi aussi à faire l’achat d’équipement pour la mise en capsule à haute vitesse [jusqu’à 100 000 capsules à l’heure]. Façotek est en pleine expansion. Et on est contents d’être situés à Scotstown, même si le cellulaire fonctionne pas ! » L’entreprise a engagé six employés depuis le début des nouveaux projets découlant des investissements. Elle compte monter jusqu’à dix.

Confections Troy
Confections Troy, située à Weedon, reçoit un investissement total de 200 000 $, dont la moitié est sous forme de contribution remboursable. L’entreprise, qui conçoit des pantalons d’uniformes entre autres pour policiers et pompiers depuis 1945, a procédé à l’achat de deux nouvelles machines. L’une sert à coudre des poches cargo, alors que la seconde est robotisée, explique Marc Beaudoin. « Avec ces machines-là, on va chercher des gains en productivité. On cherche à augmenter la production, parce qu’on a de plus en plus de demandes. Au cours des 4-5 dernières années, on suffit à peine à faire ce dont on a besoin. Dernièrement, on a même refusé des contrats parce qu’on a de la misère à produire. » L’entreprise compte 42 employés.

Charcuterie Scotstown
Charcuterie Scotstown reçoit un investissement total de 90 000 $, sur lesquels 40 000 $ sont sous forme de contribution remboursable. L’entreprise familiale a ainsi pu créer deux emplois, ajouté une salle d’affinage, acquis une cellule de refroidissement et fait l’aménagement de ses locaux.

Le maire de Scotstown, Dominique Boisvert, a tenu à remercier les entrepreneurs et entreprises présents lors de l’événement. « C’est pas souvent eux qui sont sur le devant de la scène, qui font les premières pages des médias, mais c’est eux qui largement procurent du travail à tous ceux et celles qui sont dans nos municipalités. Dieu sait que dans les régions, on a besoin de pouvoir fournir du travail aux gens qui habitent chez nous. »

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François