Actualités

L’Expo Cookshire attire toujours autant

La 174e édition de l’Expo Cookshire a attiré plus de 9 000 festivaliers, dont plusieurs amateurs de bras de fer. L’organisation voit grand pour le 175e en 2020.

La 174e édition de l’Expo Cookshire a attiré plus de 9 000 festivaliers selon les premières estimations. La foule a pu faire connaissance avec Mookshire, la nouvelle mascotte officielle de l’événement, et se désaltérer avec une bière exclusive signée les 11 comtés. Après quelques années d’absence, la grande roue a fait un retour remarqué à l’Expo.


La danse et le country auront marqué cette édition avec une présence quasi quotidienne sous le chapiteau Winslow. La rétroaction était d’ailleurs très positive sur les réseaux sociaux, aux dires d’Annie de la Bruère.
Il s’agissait de la première visite sur le site de la part du député de Mégantic, François Jacques. Son agenda de la fin de semaine était bien rempli, si on ajoute le festival Musique aux Sommets de Chartierville et le Concert pique-nique à Cookshire-Eaton (voir autres textes). « Ce qui est le fun, c’est qu’il y a de l’activité dans la circonscription. Ça bouge », s’est exprimé le résident de Lac-Mégantic.


Du côté fédéral, la députée de Compton-Stanstead et nouvellement ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a l’Expo Cookshire tatouée sur le cœur. « J’ai le privilège de me promener d’une expo à l’autre, mais, celle-là, elle est de chez moi. » Quelques heures après l’annonce de l’octroi de 1,75 milliard de dollars aux producteurs laitiers, elle a assuré ne pas oublier les producteurs de volaille et d’œufs.
À sa première occurrence, la compétition de bras de fer a surpris les organisateurs. « On s’attendait à rien, puis finalement on a eu 100 inscriptions amateures », relate Audrey Perron-Breault. Le nombre élevé de participants a permis de remettre 2000 $ de bourses au total.


L’un des organisateurs, Nicolas Lachance, rappelle que l’Expo est appréciée de tous. L’événement rapproche les deux communautés anglophone et francophone de la région. Outre les bénévoles, il remercie les exposants qui déplacent leurs animaux afin de les montrer au public. « C’est eux qui font vivre l’Expo. » Le comité organisateur se retrousse déjà les manches pour la 175e édition qui se tiendra l’an prochain.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François