Actualités

Mise en valeur et protection du patrimoine : Aide financière de 260 967 $

Patrimoine HSF Subvention église

Robert G. Roy, préfet de la MRC du HSF, et François Jacques, député de Mégantic, devant l’Académie d’Eaton Corner à Cookshire-Eaton.

La MRC du Haut-Saint-François bénéficie d’un financement de 260 967 $ pour la mise en valeur et la protection du patrimoine. François Jacques, député de Mégantic et adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, en a fait l’annonce au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

La somme consentie par le gouvernement du Québec fait partie de l’enveloppe totale de 51,6 M$ du programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier. Grâce à ce financement, la MRC pourra procéder à la restauration de propriétés privées et de bâtiments municipaux. « Je suis très fier de savoir que des sommes seront allouées afin de mettre en valeur le patrimoine immobilier dans la MRC du Haut-Saint-François. Notre belle et vaste circonscription de Mégantic compte de nombreux bâtiments qui font partie du patrimoine québécois et il est nécessaire de respecter ces édifices en procédant à la restauration, afin que tous puissent se rappeler les legs de notre passé, tout en les protégeant pour le futur », affirme monsieur Jacques.

L’aide financière servira plus précisément à dresser un inventaire du patrimoine immobilier de la ville de East Angus. Elle permettra également de procéder à la restauration et l’entretien du bureau de poste d’East Angus, de l’église Chalmers à Lingwick, de la Vieille gare du Papier à East Angus et de l’Académie d’Eaton Corner à Cookshire-Eaton.

Selon Robert G. Roy, préfet de la MRC, un autre volet de cette subvention permettra également à la ville de East Angus d’offrir un programme de restauration pour des propriétés privées patrimoniales préidentifiées. « Le patrimoine immobilier, en plus de contribuer à l’embellissement de nos villes, est l’un des fondements de notre histoire de notre société. Non seulement il contribue à définir l’identité de notre collectivité et leur procure un sentiment de fierté, mais sa préservation favorise également le développement durable, le maintien ou l’amélioration du cadre de vie et la qualité des paysages. Notre gouvernement est heureux d’encourager le développement d’une culture de conservation du patrimoine dans le milieu municipal », exprime madame Laforest.

Par ce programme, le gouvernement souhaite mobiliser l’ensemble de citoyens pour la conservation du patrimoine et ainsi participer à l’embellissement du Québec.

Article précédentArticle suivant
©2022 Journal Le Haut-Saint-François