Actualités

Sylvain Dodier prône le bien-être humain par la gestion de la crise

Sylvain Dodier du parti vert

La gestion de la crise climatique demeure la priorité pour Sylvain Dodier.

À l’approche des élections, Sylvain Dodier, candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans Compton-Stanstead, le répète, la gestion de la crise climatique demeure sa priorité parce que selon lui, le bien-être humain passe par là. Alors que sa campagne est principalement virtuelle, M. Dodier prévoit quelques sorties en présentiel d’ici le 20 septembre.
Engagements territoriaux
M. Dodier prévoit d’abord représenter avec disponibilité et loyauté les citoyens de sa circonscription. Il tient également à défendre avec vigueur et ténacité les dossiers qui y sont rattachés. « Dans toute l’optique de la transparence qui fait tant défaut dans la politique aujourd’hui, je veux créer un site Internet de député qui favorise la transparence d’action. On va y retrouver mon agenda public, les comptes et dépenses », exprime-t-il.
Pour lui, il est également important d’organiser des assemblées publiques mensuelles pour mettre en place des consultations directes avec les citoyens et les élus municipaux. Il souhaite également créer un comité intergénérationnel représentatif des diversités du territoire et mettre en place, en partenariat avec le milieu, des bourses d’études pour les 16 ans et plus qui osent dépasser les barrières de genre, de rôle et de milieu pour se lancer un défi qui va dépasser les cadres. Un des engagements qui lui tient particulièrement à cœur est de transformer le bureau du député en un point unique d’accueil et de services. « Ça mettrait en œuvre, avec la collaboration des organismes et toutes les institutions de notre territoire, l’espèce de réseautage au quotidien qui est nécessaire pour prendre soin de la population », mentionne-t-il. Ainsi, en un seul lieu, les citoyens pourraient retrouver toute l’information concernant les services disponibles sur le territoire. Soutenir activement la structuration de l’économie verte et locale sur le territoire en favorisant l’achat de proximité de qualité, les jardins communautaires, les marchés publics, les services et les commerces de proximité font également partie de sa mission.
Communiquer plus aisément
Alors que le service d’Internet haute vitesse demeure une demande prioritaire chez les citoyens du Haut-Saint-François, le candidat du PVC affirme que son parti entend investir 400 M$ annuellement pour établir une stratégie universelle de services à large bande. « C’est la voie de communication la plus fréquentée au Canada. 80 % de la population l’utilise chaque jour que ce soit au travail ou à la maison. La crise climatique actuelle exige elle aussi, si nous voulons réellement prendre soin de la population, un investissement massif et rapide dans ce secteur d’activité », explique-t-il par voie de communiqué. La stratégie des Verts permettrait en quatre ou cinq ans d’atteindre toute la population canadienne et de créer des milliers d’emplois dans une économie plus verte. Selon lui, plusieurs secteurs de la circonscription de Compton-Stanstead sont mal desservis par l’Internet haute vitesse et il s’agit d’un dossier prioritaire à défendre à Ottawa.
Achat de médicaments et brevets
Alors que la crise sanitaire démontre l’importance d’une organisation efficace pour effectuer l’achat groupé de médicaments, le PVC propose la création d’un organisme pancanadien chargé de l’achat en gros des médicaments et de la réduction de la période de protection des brevets. Cela permettrait la fabrication de médicaments génériques beaucoup plus rapidement, estime le candidat. « Alors que nous sommes à l’ère des conséquences associées aux changements climatiques, de nouveaux impératifs se font sentir en matière de santé publique. La chaleur excessive, la piètre qualité de l’air, la contamination des eaux ainsi que l’incidence sur la santé mentale de catastrophes naturelles, de phénomènes météorologiques extrêmes et le déplacement des populations représentent des enjeux émergents importants », explique-t-il. Ainsi, le Parti vert du Canada réorienterait le mandat de Santé Canada pour englober la santé mentale, les problèmes de toxicomanie, la promotion de la santé et la prévention contre les maladies ainsi que les risques que posent les changements climatiques à la santé de la population canadienne.
Capsules vidéo informatives
Afin de présenter ses valeurs, le candidat présente de courtes capsules vidéo abordant différentes thématiques, notamment sur les gaz à effet de serre. « Depuis le premier rapport du GIEC (Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat), en 1990, les Libéraux et les Conservateurs se sont succédé à Ottawa, mais le Canada, depuis ce temps-là, a augmenté de 21 % des gaz à effet de serre. Le Canada n’a jamais atteint ses cibles de réduction et depuis six ans, ça ne fait qu’augmenter », exprime-t-il. Ces capsules ont jusqu’à maintenant une bonne réponse du public, estime-t-il. Selon lui, il est important qu’un politicien explique les problématiques, les comprenne et qu’il puisse bien informer les citoyens. C’est ce qu’il compte faire à travers ses capsules et ses publications.

Article précédentArticle suivant
©2022 Journal Le Haut-Saint-François